Vous êtes ici

Villennes/Médan

Denis Faist, l'enfant terrible de la communauté urbaine GPSO a pris position sur la fiscalité, sujet épineux et notamment dans un contexte d'austérité budgétaire. Selon cette analyse, le choix de l’exécutif a été de ne faire porter la fiscalité des ménages que sur la taxe d’habitation.

En attendant l'interview du président Philippe Tautou le 4 mai, ce texte n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.  L'article est visible par tous !

Lors du conseil communautaire du 14 avril, les conseillers communautaires ont dû se prononcer sur le vote des taux d’imposition des taxes directes locales, dont ceux concernant les ménages. Cette décision est, à notre sens, particulièrement importante et engage l’avenir de la fiscalité dès cette première année d’existence de notre communauté urbaine.

En septembre dernier, le J2R avait rencontré le président de l’association ACV, la mémoire de Villennes afin qu’il relate son animation des Journées du Patrimoine et présente ses projets, notamment ceux sur le thème de la balade. L’auteure de cet article a eu l’occasion d’interroger, à nouveau,  Michel Kohn après sa récente causerie sur l’histoire des bords de la Seine, à laquelle elle avait assisté.

ALUR et Grand Paris : deux notions qui convergent afin de prolonger vers l’ouest l’urbanisation parisienne, en uniformisant notre territoire. Le cas de Villennes, village préservé jusqu’à présent, est caractéristique de cette évolution imposée, issue de deux volontés : densification de la population et abolition des privilèges pour une mixité sociale. D’autres petites communes de notre intercommunalité pourraient être également concernées. Après un exposé précis et objectif des faits, seul l’humour peut répondre à une décision absurde.

Adepte des records et habitué aux exploits, Charles Hedrich s’est fixé un nouveau défi : un tour de France des voies navigables à la rame !

Pour lire gratuitement l'article, rendez-vous sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" en cliquant ici

L'association "Seine d'Arts" a organisé les 1er, 2 et 3 avril le circuit "Métiers d'art" édition 2016 à Verneuil, Orgeval et Villennes. Cette édition s'est caractérisée par une coopération et mutualisation des moyens afin d'obtenir une meilleure visibilité des métiers et artistes qui brillent par leur passion. Cet événement culturel a emporté un vif succès auprès d'un public fort nombreux. Des Meilleurs ouvriers de France (MOF) étaient présents à cette manifestation culturelle : (voir photo de g. à dr.) Gabrielle Cot, haute couture floue, Jean-Pierre Lebureau, artisan ornemaniste zinc, Victoria Darolti, brodeuse d'art haute couture.  INEDIT

Voir WEBTELE 2R.

 

Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise

Denis Faist, 1er maire-adjoint d'Andrésy, président du Groupe Indépendant Seine et Oise (ISO), argumente dans cette tribune la possibilité de faire autrement dans le choix budgétaire de GPSO. Ce texte, qui n'engage pas le J2R, met en exergue le caractère essentiel du choix de la communauté urbaine GPSO dans les semaines à venir.

Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise

Dans cette tribune, qui a fait l'objet d'une présentation au conseil communataire de GPSO, Michel Pons, maire de Villennes explique le choix "politique" à faire pour garder ou non la taxe foncière sur le non-bâti dans les 12 communes de la feue Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine. 

Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise

Alain Lafon, observateur de la chose publique, a analysé le 31 mars, le lancement et le fonctionnement de Grand Paris Seine & Oise. Pour lui, cela a été un fiasco, mais la situation pourrait s'améliorer car l'Etat veille au bon fonctionnement de la réforme territoriale. En somme, chaque acteur doit prendre ses responsabilités pour aboutir à une intercommunalité apaisée.

WEBTELE 2R

 

Du vendredi 1er au dimanche 3 avril 2016 – Espace Maurice-Béjart de Verneuil – salle de la Croisée à Orgeval et salle des Arts à Villennes. Trois lieux et trois villes qui haussent la culture dans notre territoire.

Depuis le mois de juillet, le projet immobilier "Le Domaine du Parc", au 154 rue de Marolles, a été lancé par un promoteur kosovar et un architecte de Versailles. Certains riverains contestent le projet (et son permis de construire), réclamant l'arrêt de la machine administrative. Le maire minimise l'affaire. Une pétition de 600 signataires sera remise en mairie le 2 avril. WEBTELE 2R.

« Oui » ont répondu les initiateurs de la section Force ouvrière (FO) qui est née en janvier 2016 pour accompagner le chamboule-tout de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPSO). Au mois de mars 2016, le président de GPSO a rencontré les syndicats FO et CGT afin de voir les voies et moyens du dialogue social, indispensable dans cette période de réforme territoriale et de négociations sur les indices de salaires au sein de la fonction publique. INEDIT.

Réunion publique : Salle des fêtes de Gaillon sur Montcient, le vendredi 25 mars 2016 à 20 h 30

De Conflans à Mantes, les formidables atouts écologiques du Val de Seine sont menacés. Ce « poumon vert » fait l’objet ces dernières années de gigantesques opérations d’aménagement du territoire les plus contestables.

Retrouvez gratuitement l'article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières", cliquez : ici

Vendredi 1er avril 2016 - dimanche 3 avril 2016

"Circuit Métiers d'Art" organisé à l'occasion des JEMA 2016 à Orgeval, Verneuil-sur-Seine et Villennes-sur-Seine. Les 1, 2 et 3 avril 2016.

Musiques numériques et performances danse-théâtre.

La Vie de Château #3

Ce rendez vous « carte blanche » semestriel est donné à nos résidents du Château Éphémère : SAKURAKO & PHIL VON.

Avec la complicité de nombreux autres artistes, ce duo de danse/performance/musique confronte leurs univers respectifs, l’un venant des arts visuels et l’autre du monde sonore, cristallisant ainsi la rencontre de la danse butô, des arts visuels avec des sons électroniques et la danse flamenco.

Vous pouvez retrouver cet article gratuitement sur le site de l'ASAEECC : ici

On connaît mal le Mantois. La création ex-nihilo de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPSO) nous conduit à rencontrer des élus qui étaient à l'origine de ce mastondonte de 404 000 habitants, 73 communes. Mme François Descamps-Crosnier, députée PS des Yvelines, a décortiqué avec nous les premiers (faux!) pas de l'intercommunalité. Voir aussi la WEBTELE 2R.

Pages

Publicité