Vous êtes ici

Vie associative

Pour la quatrième année consécutive, l’association ACV, la mémoire de Villennes animera les Journées du Patrimoine dans notre commune et, cette année, à Médan.

Samedi 12 septembre, ce fut la grande fête du club de plongée sous-marine de la ville des Mureaux : Les Hippocampes. En ce soir festif, les membres du club et les anciens membres, invités pour l’occasion, se sont rassemblée pour souffler les 40 bougies de leur association, en présence du Maire et du Président du Comité Inter-régional d’ile de France et Picardie et d’officielles de la Fédération Française d’étude et de sports sous marin (FFESSM).

Une première à Andrésy : l’association qui lutte contre le projet de la francilienne entre Méry-sur-Oise et Orgeval s’est vue interdire l’entrée du forum des associations. Une décision risquée de la part du maire de la ville…

Samedi 12 septembre, l’Aérodrome les Mureaux/Verneuil a accueilli la Fête de l’Air, seconde édition. Des avions, des Ulm et des baptêmes de l’air furent au programme de cette journée, de 10h à 19h. Cela fait plusieurs jours que le trafic aérien au-dessus du quartier de la Route de Verneuil aux Mureaux s’est intensifié et que les riverains pouvaient voir arriver les avions de l’exposition.

Samedi 5 septembre 2009, le Forum de rentrée des associations de la ville des Mureaux, qu’organise depuis 4 ans la Mairie, a attiré plus de 2 000 personnes (visiteurs et bénévoles) au COSEC Pablo Néruda. Plus de 80 associations étaient réunies dans la salle A de ce gymnase polyvalent pour l’occasion, entre 10h et 18h30.

Samedi 19 septembre 2009 est le premier jour du Festival Fleurs en Seine, aux Mureaux, qui se déroulera tout le weekend. Cette fête des plantes et des jardins, qui en est à sa 6e édition, émerveille et enrichit ses visiteurs à chaque fois.

Energies Solidaires organise un événement « Bulle d’Air » au parc Senet de Triel Sur Seine le 26 septembre à l’occasion de la fête du flan. Il s’agit d’une journée sous forme d’un forum de l’environnement - éco construction - solidarité avec conférence et animation qui se terminera par une soirée « danse - théâtre - percussion » au théâtre Octave Mirbeau.

Samedi 12 septembre 2009, entre 10 et 19h, se déroulera la seconde « Fête de l’Air » à l’Aérodrome des Mureaux-Verneuil. Des démonstrations d’avions, des passages de patrouilles de l’air, des baptêmes de l’air et des expositions d’avions anciens et modernes, sont prévus durant cette fête. Cependant, il ne faut pas oublier les tensions actuelles en raison de l’affaire « ULM de la discorde ».

Mercredi 26 août 2009, à 18h, la commémoration de la libération de la ville des Mureaux - qui a eu lieu le 26 août 1944 - fut un moment de souvenir et de combat pour les principes démocratiques. Au parc Jean-Vauzelle, Céline Baumel, maire-adjointe et conseillère régionale a déposé une gerbe au Monument aux morts.

Souvenirs, souvenirs... de 2003, quand la distance de la foulée était de 10,8 km et environ 250 coureurs se lançant dans une course pleine de surprises.

Le dossard 75, qui souhaite rester anonyme, nous relate sa course... (Article publié dans les ND2R, numéro 28, page 3, année 2003)

L’Aérodrome Les Mureaux Verneuil organise le 12 septembre la deuxième édition de la Fête de l’air. Voilà une occasion pour ses promoteurs de cultiver une image positive de leur activité, à l’heure où ils envisagent d’augmenter les vols des ULM au grand dam des riverains...

L'association TMH est née en 2009. Le J2R a parrainé sa naissance.

Les années 2006-2008 marquent la fin d’une époque dans la presse quotidienne nationale.

Au chapiteau des contraires, rue des Quertaines à Chanteloup-les-Vignes, la Compagnie des Contraires accueille le spectacle de la troupe « la sentinelle des contraires ». Ce spectacle dont les comédiens sont des enfants de Chanteloup est le résultat d’un travail qu’ils ont mené au long de l’année avec la troupe dirigée par Neusa Thomasi...

 

 

La « fête de la vocation », organisée le 30 mai dernier par la municipalité UMP de Chanteloup-les-Vignes, avait pour but de mettre en valeur des habitants qui ont réussi socialement et professionnellement. Il s’agissait de montrer que la ville a aussi ses réussites. Cette volonté de changer l’image de la ville de Chanteloup a suscité une réaction de l’opposition de gauche qui n’y a vu que du feu : au-delà de cette journée, il n’y aurait aucune politique sociale de fond…

Pages

Publicité