Vous êtes ici

Triel-sur-Seine

Dans les anciennes rubriques "Culture, sport, loisirs et citoyenneté", des  personnalités  locales  répondaient  aux  questions  des Nouvelles de Triel (ancien nom du J2R). Cet article a été punlié dans le'édition NDT du 20 février 2004, page 11.

L’Autorité environnementale a délibéré, le 23 novembre 2016,  sur trois projets d'envergure nationale, dont le prolongement vers l'ouest du RER E (EOLE) de la gare Haussmann-Saint-Lazare (75) jusqu’à Mantes (78). Voici le texte de l'avis (PJ en PDF) avec quelques recommendations.

La fête d’Halloween  s’est, peu à peu, développée en France ;  les graduation ceremonies se multiplient. Une autre tradition américaine arrive en force chez nous. Espérons que la trumpisation ne s’imposera pas l’année prochaine !

Joël Mancel, maire de Triel-sur-Seine, a signé un manifeste à l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), en faveur de l'accueil des migrants. Ce manifeste a été signé par de nombreux élus, dont plusieurs maires et députés des Yvelines. Il serait intéressant de connaître la position du député de la 7e circonscription, M. Arnaud Richard, sur cette question brûlante d'actualité.

La mémoire de GPS&O

Après la traversée de notre communauté urbaine par la Seine puis par la route de Quarante Sous, intéressons-nous aux chemins de fer, plus particulièrement à une petite ligne qui a disparu. Ses trains n’avaient rien de commun avec les TGV, même avec ceux qui circuleront sur les lignes TER. Par contre, nous pourrions les comparer avec les rames de la future ligne Tram 13 Express (anciennement appelée Tangentielle Ouest) car leur voie quittait, de la même manière, ses « sites propres » pour traverser des villes en suivant des rues. Retrouvons son itinéraire et ses stations, en amont de notre territoire depuis Saint-Germain-en-Laye et, ensuite, de Poissy-La Maladrerie à Meulan.

La réunion d'information de Grand Paris Seine & Oise du 23 novembre 2016 à Poissy a attiré encore du monde (250 participants).  Le nombre important de personnes présentes montre qu’il y a une forte attente mais la manière de traiter la question ne correspond pas à son intitulé, qui mentionnait le Plan local d’urbanisme intercommunal. Pour déterminer les orientations de GPS&O, ne faudrait-il pas mieux faire confiance aux élus que nous avons choisis et aux citoyens motivés et informés, notamment ceux qui œuvrent dans des associations locales et sectorielles ? Justement, le collectif NOPIVALS a pris position et distribué un texte qui cadre le débat sur les aménagements du passé et à venir dans la vallée de la Seine. Cette tribune n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

Le Centre d'information et d'orientation (CIO) de Poissy était regroupé avec celui de Saint-Germain-en-Laye depuis environ un an. Depuis le 21 novembre, des usagers de ce service public se sont retrouvés "sans information et désorientés" :  sa fermeture est considérée provisoire par l'Académie de Versailles, en attendant que les démarches administratives de son relogement aboutissent. Entre temps, il est suggéré d'aller ailleurs, à Sartrouville ou aux Mureaux, pour prendre rendez-vous pour les tests ou les orientations scolaires.

Après le succès de la campagne printanière « Choisir son fioul », et alors que les tarifs de l’énergie restent une préoccupation majeure des Français, l’UFC-Que Choisir Val-de-Seine part en campagne pour permettre aux ménages de faire baisser leur facture de fioul. Pour en savoir plus.

Le club VO2 a participé en pompe au cross d'Orgeval le dimanche 20 novembre 2016 au stade Saint-Marc. Voici le compte-rendu de la compétition vue par les régionales de l'étape.

Depuis juin 2015, ce différend, très technique, couve entre la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) et des communes de l'ancienne Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) : c'est une question de "sous". Qui va payer et pour quels objectifs communautaires (compétences, diraient les experts) ? Lors du conseil communautaire du 17 novembre, un protocole financier général, qui fixe, en somme, la participation des communes au pot commun, a fracturé la droite locale majoritaire : 59 élus ont voté pour, 45 contre et 22 se sont abstenus. Certes, le protocole a été adopté, mais cela a provoqué la fronde de sept maires de l'ancienne CA2RS qui contestent le principe de ce protocole - "inéquitable" selon eux - et déplorent la méthode de passage en force. Le 19 novembre, Joël Mancel, maire de Triel, et  porte-parole de cette fronde, a souligné la poursuite du "combat" au nom des habitants de l'ancienne CA2RS.

Le 12 novembre, Triel a donné l'exemple au nord des Yvelines : 425 kg d'objets voués à la déchetterie ont été sauvés et, donc, recyclés pour le bonheur de chacun et pour la préservation de la planète.

Cinq associations ont répondu "présent" en participant à cette soirée trielloise en hommage aux Poilus de la guerre de 14-18, organisée par la municipalité : chansons d’époque, théâtre vivant, expo, dédicaces, quizz thématique et diaporamas dramatiques. Ces ingrédients bien dosés ont évoqué, devant un public réceptif, le souvenir d’une époque lointaine qualifiée par les historiens de « génération sacrifiée ».

A l’heure des grandes annonces concernant les transports en commun en Île-de-France, le Comité Des Usagers - Rive Droite de la Seine (CDU-RDS) ainsi que deux autres associations ont interpellé la SNCF,  le STIF et les élus locaux des villes des lignes L, A et J du réseau Saint-Lazare. 

Stade Leo-Lagrange aux Mureaux - Le club de Triel Rugby Les Mureaux (TLM) a pris l'ascendence sur son meilleur rival du championnat le club Saint-Quentin-en-Yvelines Rugby club (SQY) par un score serré (16-11) mais mérité pour les joueurs de RTLM, qui s'améliorent de match en match. En match de la réserve TLM a sorti le grand jeu pour écraser son rival par un score de 27 à 3.

Depuis quelques années le bénévolat traverse une période d'incertitudes. Pour clarifier, voire améliorer cette situation, certaines sociétés tendent à innover avec le concours d'associations comme Triel Environnment. Le mécénat de compétences est une mesure innovante, consistant à mettre à disposition un salarié volontaire durant son temps de travail au profit d’une œuvre d’intérêt général. Selon un article du Monde Economie, le mécénat de compétences a le vent en poupe aujourd'hui. Illustration avec le cas de Danie Canny à Triel Environnement.

Pages

Publicité