Vous êtes ici

Triel-sur-Seine

Selon les élus présents à la conférence de presse sur l'avenir de la plaine, le 4 juin, le temps politique arrive. Après leur sensibilisation par le collectif citoyen Déchargeonslaplaine.fr et le diagnostic partagé, quelle est la priorité ? Sécuriser ou nettoyer la plaine ? Le désaccord est visible ! Le magazine "Envoyé spécial"  de France 2, présenté par Elise Lucet, diffusera un reportage sur la plaine, le jeudi 7 juin à 20 heures 55. 

Le sous-marin Axolotl,  un bateau-musée-spectacle, accostera pour la première fois à Triel-sur-Seine. A l’occasion de la semaine du développement durable, ce bateau-musée sera amarré quai Auguste-Roy du jeudi 31 mai au dimanche 3 juin. 

Le mardi 29 mai, un appel à une grève des facteurs des Yvelines a été lancé par plusieurs syndicats dont la CGT. C’est le « 3ème Round » selon ce syndicat qui est lancé dans notre département après celles du 19 avril et du 15 mai derniers. C'est une mobilisation contre les îlots, les tournées sacoches et la pause méridienne qui, selon eux, remettent en la cause la qualité du service et le métier de facteur.

Selon la dernière note de conjoncture de la Chambre interdépartementale des notaires, le marché immobilier dans les Yvelines est un marché "légèrement moins dynamique mais encore porteur." Ce marché pourrait-il être durable et soutenable ?  Qu'en est-il dans les Yvelines ? Le J2R a enquêté.

Voir aussi l'interview de Serge Leroy de Century 21 agence 2 Rives

A la réunion du conseil municipal de Triel-sur-Seine, le 24 mai, diverses nouvelles que nous qualifierons de mauvaises nouvelles ont été partagées. La bonne ville de Triel traverse-t-elle une mauvaise passe ? Est-elle maudite ?

Jean-Paul Kevadec, membre de la société Octave Mirbeau, a pris sa plume pour raconter le lien entre la ville de Triel et des artistes depuis le XIXe siècle. 

En raison d'un problème de fissures d'une maison (au 177 rue Paul-Doumer à Triel), la mairie de Triel-sur-Seine a pris, le 21 mai, des mesures draconiennes : interdiction de circuler sur la voie entre la rue Galande et l'impasse d'Hautin. Un vrai cauchemar en perspective ! 
 
Photos de l'événement ICI
 

Organisé conjointement par deux associations Carrièroises, L'ASAEECC, Votre vie à Carrières » et Les Gens du Partage, le Repair Café se déroulera le 3 juin 2018 de 10 h à 17 h 30 au Gymnase Provence, rue Saint-Honoré et rue David (en face du Parc du Peuple de l’herbe).

Retrouver l'article sur le site de l'ASAEECC en cliquant : ici.

 

 

Construisons ensemble à Triel, mais pas n’importe comment ! Voilà le nom d’un collectif d’associations qui lance un appel plein de bon sens à la population et à ses élus en organisant un CAFE  URBANISME , samedi 26 mai 2018 de 16 h à 19 h sur la PENICHE ARCHE ESPERANCE à Triel-sur-Seine, quai Auguste Roy.  

Triel-sur-Seine figure parmi les villes encore agréables à vivre et doit le rester. A condition de réfléchir tous ensemble à son avenir.

Dans un émouvant discours devant l'assemblée générale de la Société Octave Mirbeau, le 5 mai, Samuel Lair a rendu hommage au travail et à l'abnégation de Pierre Michel pour sa TACHE : faire réémerger l'œuvre de l'écrivain Octave Mirbeau parmi les grands de la littérature française. Nous reproduisons ici le discours de Samuel Lair. 

Accueillir à l’Espace Senet (salle Guy de Maupassant !) les participants à l'assemblée générale de la Société Octave Mirbeau fut l'occasion de leur faire connaître la ville, accompagnés par de nombreux mirbeauphiles triellois. Mirbeau ayant vécu les dernières années de sa vie à Triel, nos visiteurs d’un jour ont apprécié d’aller sur les traces du grand écrivain français puis en soirée d’assister à la représentation (dans le théâtre qui porte son nom) de quatre de ses courtes pièces que les Comédiens de la Tour ont à leur répertoire.

Durant le processus de concertation du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), l’exécutif  a organisé des ateliers citoyens dans lesquels le public pouvait rencontrer et discuter avec les élus, et en premier lieu avec la vice-présidente en charge de l’urbanisme, Suzanne Jeunet. Pendant les échanges, les langues se sont déliées et Mme Jeunet a fait des déclarations qui sont à examiner à la lumière des actions publiques prises en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Voir aussi la version originale de l'article sur le site AER

Le 29 mars a été voté, à Ecquevilly, le budget de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise par 75 voix sur 122. Au-delà du débat sur les grandes masses de ce budget qui génèrent de véritables problèmes pour l'avenir, ce budget primitif limite carrément les perspectives pour la culture. Le tissu associatif culturel entre dans une zone périlleuse. 

Etait-il nécessaire de créer, en France, de nouvelles journées commerciales, se démarquant du Black Friday et du Cyber Monday ? Si le but est d'aider nos commerces de toutes tailles, en cette période habituellement un peu creuse, pourquoi les avoir nommées French Days ? 

Le 26 avril, à la salle Grelbin de Triel, le Journal des 2 Rives a organisé cette première conférence ; cette action  est dans la continuité du travail collectif « Déchargeonslaplaine.fr » mené par Alban Bernard, Thierry Dornberger et Bruno Priva. Cette conférence a été élaborée et conçue comme un échange, une discussion autour de la question lancinante :  quel sera l’avenir de la plaine - enjeux et perspectives ? Soixante personnes se sont rendues à la conférence. Voici une synthèse des propos tenus par les intervenants et le public. Un colloque national aura lieu le samedi 9 juin à la Fabrique 21 à Carrièrres-sous-Poissy.

Pages

Publicité