Vous êtes ici

Triel-sur-Seine

Samedi 1er février 2020 22 auteurs sont invités à la bibliothèque municipale de Triel-sur-Seine (Espace Senet). Tous les genres seront représentés : romans historiques ou de science-fiction, poésie, dessin et bande dessinée, jeunesse, témoignages, sciences humaines, etc.   Des auteurs locaux et régionaux seront présents pour la cinquième édition de cet évènement, voulu par la ville et organisé par la bibliothèque municipale Guy de Maupassant. Petits et grands pourront satisfaire leur goût du livre et auront l’opportunité de rencontrer celles et ceux qui mettent en scène avec talent des mots et des idées sur de belles pages écrites pour le plaisir et la curiosité de leurs lecteurs.

Nos illustres inconnus, ce  livre de Jean-Louis Debré paru en 2018 renoue avec l'Histoire. Il y montre comment de grands républicains sont tombés dans l'oubli. Un livre de plus peut-être mais celui-ci traite de Ces inconnus qui ont fait la France, un sous-titre qu'une lecture décalée rend ironique pour nous amener à réfléchir, à relativiser l’action des Politiques, démagogues inclus (démocratie représentative oblige) quelle que soit leur époque afin de passer au crible critique et intellectuel  les qualités et l’action du personnel politique actuel.

Souvent, on pense que la démocratie locale n’existe pas. L’exemple de  l’Hautil* démontre le contraire. Deux sujets «chauds» qui contribuent à la richesse du débat et donnent l’exemple à suivre non seulement pour les autres secteurs de Triel mais pour les autres communes françaises. 

Le rapport de l'enquête publique sur le projet de Plan local d’urbanisme intercommunal est un gros document que peu de personnes ont déjà pu lire ou parcourir. Nous publions les premières remarques de défenseurs de l'environnement et du patrimoine sur des sujets qui les concernent particulièrement. 

La communauté urbaine GPS&O a mis en ligne le rapport de la commission d’enquête qui a émis un avis favorable avec trois réserves et de nombreuses recommandations sur le PLUi.

Voici le point de vue de l'association ADIV Environnement. 

Jacques Groshenry était une figure trielloise. Il était l'avant-garde d'un mouvement environnementaliste qui s'installe progressivement à Triel. Voici une interview de M. Groshenry en 2002 dans les colonnes de Nouvelles de Triel, numéro 15, en date du 15 juin 2002, page 10. 

Comparer l’incomparable (Ed. Seuil) est le titre d’un ouvrage de Marcel Detienne qui démontre que la démocratie n’est pas une science infuse : les Grecs, les Cosaques du XVe siècle, les Révolutionnaires de 1789 ont contribué à l’amélioration de la pratique des assemblées.

Qu'en pensez-vous ?

La Maison Lamotte, située au 216 rue Paul-Doumer à Triel, a présenté au J2R les huit fèves qui représentent les points de référence de l'image trielloise. Avec ces "bijoux", tout est prêt pour l'épiphanie. 

Les archives parlent du passé ! En 2002, Si vous avez raté le début :

- Le 15 mai 2002, France Télécom/Orange et la mairie de Triel avaient signé une convention pour l’utilisation du domaine privé de la ville de Triel.

- Le 22 mai, l’autorisation DTEPC (déclaration de travaux exemptés de permis de construire) avait été délivrée.
- Le 27 juin, le conseil municipal s'était terminé avec une interpellation du maire, Jean-Pierre Houllemare par les habitants de l’Hautil.
- Le 28 juin 2002, une réunion entre la mairie et les Hautilois avait eu lieu avec M. Jean-Pierre Houllemare, maire de Triel, M. Jean-Yves Six, adjoint au maire chargé de l’urbanisme, M. Alain Boyer, cadre France Télécom/Orange, M. Michael Close, président de Bien Vivre à l’Hautil, M. Lionel Fréjaville, président de l’Amicale de l’École Célestin Freinet ainsi que des parents d’élèves et des riverains. 
- Le maire avait demandé à France Télécom/Orange  de repousser les travaux. Il tiendra une réunion d’information avec les responsables d’associations et des riverains le 16 septembre à 19 heures (Espace Senet). Cette réunion aurait dû être suivie d’un débat public. Voici les contributions, en 2020, de Vincent Di Sanzo, habitant de Triel et d'Alain Boyer, cadre de France Télécom, qui avaient été publiées sur les colonnes de "Nouvelles de Triel", numéro 17, du 17 septembre 2002, pages 7 et suivantes.

Depuis trois ans, l'entreprise SangFroid développe son savoir-faire dans un secteur innovant, qui se professionnalise à toute allure. SangFroid est pionnière à l'image de son PDG fondateur, Baptiste Girardet. 

Comme les autres listes municipales à Triel-sur-Seine, la liste Triel à Venir a fait des annonces le weekend du 23 novembre.  Le groupe Triel à Venir a désigné d’un commun accord Martine Cartier pour mener la liste des municipales 2020. Voici son communiqué du 25 novembre. 

L’élection municipale de mars 2020 est un rendez-vous majeur pour donner un nouvel élan à notre ville, valoriser ses atouts et promouvoir son attractivité. 

D'une manière pluraliste, le J2R publie le communiqué du 25 novembre de la liste Triel Autrement. 

Le Dr Vincent Richard-Bloch, adjoint au maire de Poissy délégué à la culture, a annoncé, lors du "vernissage" de l'exposition  “Le Paysage français 1850-1914”, qu'elle était la dernière de toutes celles qu'il a organisées au cours de sa longue participation à la vie de la commune. Il s'est montré, particulièrement, intéressé par les résultats de notre enquête historique, déclenchée par l'un des tableaux exposés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 24 octobre 2019, Martine Cartier et Rodrigo Acosta ont présenté le groupe « Triel à Venir » qui se lance dans la campagne des municipales à Triel-sur-Seine, pour une transition citoyenne, écologique et solidaire.

Lors de sa réunion du 12 septembre 2019 à Carrières-sous-Poissy, le comité de rédaction du J2R a préparé le journal aux échéances politiques des mois à venir. Deux points à retenir :
- Le J2R reste ouvert à tous dans le cadre de la campagne municipale de 2020.
- La ligne éditoriale, surtout concernant la campagne municipale à Triel, sera à la charge d'Augustin Blin, qui devient secrétaire de rédaction du journal. 
 

Pages

Publicité