Vous êtes ici

Triel-sur-Seine

Dans un communiqué du 21 décembre 2017, Joël Mancel, maire de Triel, a protesté contre l'abandon du projet "Parc photovoltaïque" dans la plaine entre Carrières-sous-Poissy et Triel. Suite à l'annonce par Le Parisien, le 15 décembre, M. Philippe Tautou, président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), a officialisé un abandon de plus, celui d'un projet innovant de l'ancienne Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine. Un retour sur ce dossier emblématique !

Le 13, le 14 et le 15 décembre, la société Octave Mirbeau et l’université de Chicago ont organisé un colloque international dans le cadre de l’année du centenaire de la mort d’Octave Mirbeau (1917-2017). Les participants sont venus de plusieurs pays ; entre les présentations, il était possible d'entendre de très nombreuses langues dans le couloir : espagnol, anglais, roumain et allemand, pour n’en citer que quelques unes.    

 

Editorial du numéro 20, édition du 15 décembre 2002. Toujours d'actualité !

 

Sigrine Thorin est une jeune femme toute de passion et de vivacité intellectuelle. Son objectif est de mettre en œuvre un apprentissage différent de la langue anglaise. Elle s'est associée à d’autres personnes aux parcours atypiques comme le sien, pour se donner toutes les chances de réussir son entreprise : “J’ai voulu cette synergie des compétences pour un projet solide. De formation scientifique, je me suis entourée d'ingénieurs en physique et mathématiques. Trois d’entre eux sont binationaux et bilingues anglais-français. L’un d’eux, a écrit plusieurs manuels d’enseignement des langues.

 

Le père Matthieu, toujours aussi sympathique et dynamique, nous a fait part de toutes les activités proposées aux jeunes paroissiens de Triel-sur-Seine. Elles sont nombreuses et pour tout âge. 

Un repas fraternel avec et pour les réfugiés se prépare pour 2018. Pour bien organiser ce moment festif, un groupe de membres du collectif "La Maison de Tilleuls", qui aide les réfugiés depuis deux ans, s'est penché sur les questions logistiques, culinaires et financières. Une vingtaine de personnes  était présentes, le 9 décembre, à la Maison des associations. Cet événement est possible grâce à la volonté des réfugiés et de bénévoles, ainsi qu'à l'accueil favorable des partenaires impliqués, dont la ville de Triel, la Croix-Rouge, la Ligue des Droits de l'Homme et la Péniche de Triel.

La période est faste pour les achats de Noël, mais il ne faut pas négliger le choix des arbres de Noël (nordmann ou épicéa). Heureusement, à Carrières-sous-Poissy, un commerçant de l'ouest du pays nous offre un large  éventail de choix. Ouvert depuis le 2 décembre, Mélodie sapin sera à votre services jusqu'au 22 décembre 2017.
Renseignements et prix au 06 07 31 70 34

 

Depuis le 25 novembre, le résistant, lieutenant-colonel FFI, Georges Roger Bourdy vous donne la bienvenue lorsque vous arrivez à Triel, par le rond-point, de Carrières-sous-Poissy ou quand vouss y allez. Dans cette plaine, synonyme de malheur foncier et écologique, c'est la première fois que l'on se réunissait pour rendre un hommage d'une manière solennelle.

Lire aussi un autre article.

Huit ateliers citoyens ont été organisés par la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise,  entre le 3 octobre et le 30 novembre. Un compte rendu du dernier peut donner une idée de l’ambiance et des résultats des précédents, qui se sont déroulés selon le même principe.

Les nombreuses propositions des participants sont intéressantes. Seront-elles prises en compte par les élus communautaires, tout particulièrement par Mme Suzanne Jaunet, vice-présidente de la communauté urbaine déléguée à l'urbanisme qui les a commentées, en les résumant ? 

Suite à la réunion avec les sept associations trielloises le 14 novembre, le maire de Triel-sur-Seine, Joël Mancel a voulu faire le point avec le J2R sur la question de l'urbanisme dans la commune. Son adjoint à l'urbanisme, Michel Poirot, a souligné que la trajectoire urbanistique de l'équipe municipale continuera malgré les réticences de certaines associations environnementales.

Les Comédiens de la Tour ont joué du 3 au 12 novembre quatre courtes pièces tirées de  « Farces et moralités » ; c’est un nouvel hommage à l’auteur dramatique dont le nom figure en bonne place dans leur répertoire : Octave Mirbeau. Cet article est déjà paru sur le site Internet du J2R à l'occasion de la représentation de "Farces et moralités en février 2017.

Le problème des nuisances aériennes, auquel le Collectif Inter-associatif du REfus des Nuisances Aériennes (CIRENA) n'a de cesse de proposer des solutions, a été l'objet d'une question de Michèle de Vaucouleurs, députée MODEM de la 7ème circonscription des Yvelines.

La réponse de la ministre des Transports, Elizabeth Borne ne surprendra que ceux qui veulent bien l'être : "On verra plus tard !"

VERBATIM

Comme chaque année se répètent les marchés de Noël par chez nous, comme ailleurs : à Triel-sur-Seine, à Villennes-sur-Seine, etc. La tradition, née à Strasbourg, résiste à tout, au Jihad comme à l’ennui !

Le club de gymnastique Avenir de Triel est un gisement de sportifs dans ce domaine exigeant sur le plan physique et mental. De temps en temps, ressort une perle rare qui brillera, on l'espère, au niveau national, voire international. La Trielloise Maïssya Genevois, après un stage de perfectionnement national de la FSCF à Chambéry, a été sélectionnée pour participer à un tournoi international en Belgique. Bravo et bonne chance !

Homme typique de la première partie du XXe siècle, Georges Roger Bourdy, devait choisir son camp en 1940 après la démobilisation. Voici le récit de Jean Rafton, conseiller municipal de Triel, sur ce soldat de l’ombre.

La ville de Triel, l'UNC Triel et la FNACA Verneuil vont se réunir le samedi 25 novembre, à 10 heures, pour honorer la mémoire de ce résistant. En son honneur, une cérémonie de baptême du rond point (RD 190), en allant vers Carrières-sous-Poissy, aura lieu.

Pages

Publicité