Vous êtes ici

Triel-sur-Seine

Dans un émouvant discours devant l'assemblée générale de la Société Octave Mirbeau, le 5 mai, Samuel Lair a rendu hommage au travail et à l'abnégation de Pierre Michel pour sa TACHE : faire réémerger l'œuvre de l'écrivain Octave Mirbeau parmi les grands de la littérature française. Nous reproduisons ici le discours de Samuel Lair. 

Accueillir à l’Espace Senet (salle Guy de Maupassant !) les participants à l'assemblée générale de la Société Octave Mirbeau fut l'occasion de leur faire connaître la ville, accompagnés par de nombreux mirbeauphiles triellois. Mirbeau ayant vécu les dernières années de sa vie à Triel, nos visiteurs d’un jour ont apprécié d’aller sur les traces du grand écrivain français puis en soirée d’assister à la représentation (dans le théâtre qui porte son nom) de quatre de ses courtes pièces que les Comédiens de la Tour ont à leur répertoire.

Durant le processus de concertation du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), l’exécutif  a organisé des ateliers citoyens dans lesquels le public pouvait rencontrer et discuter avec les élus, et en premier lieu avec la vice-présidente en charge de l’urbanisme, Suzanne Jeunet. Pendant les échanges, les langues se sont déliées et Mme Jeunet a fait des déclarations qui sont à examiner à la lumière des actions publiques prises en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Voir aussi la version originale de l'article sur le site AER

Le 29 mars a été voté, à Ecquevilly, le budget de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise par 75 voix sur 122. Au-delà du débat sur les grandes masses de ce budget qui génèrent de véritables problèmes pour l'avenir, ce budget primitif limite carrément les perspectives pour la culture. Le tissu associatif culturel entre dans une zone périlleuse. 

Etait-il nécessaire de créer, en France, de nouvelles journées commerciales, se démarquant du Black Friday et du Cyber Monday ? Si le but est d'aider nos commerces de toutes tailles, en cette période habituellement un peu creuse, pourquoi les avoir nommées French Days ? 

Le 26 avril, à la salle Grelbin de Triel, le Journal des 2 Rives a organisé cette première conférence ; cette action  est dans la continuité du travail collectif « Déchargeonslaplaine.fr » mené par Alban Bernard, Thierry Dornberger et Bruno Priva. Cette conférence a été élaborée et conçue comme un échange, une discussion autour de la question lancinante :  quel sera l’avenir de la plaine - enjeux et perspectives ? Soixante personnes se sont rendues à la conférence. Voici une synthèse des propos tenus par les intervenants et le public. Un colloque national aura lieu le samedi 9 juin à la Fabrique 21 à Carrièrres-sous-Poissy.

Ce projet n’est pas nouveau : il avait émergé, sous le nom « Chemins de Seine » au sein de l’ancienne Communauté d’agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS). Après son intégration dans la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), dont les élus affirment fréquemment le rôle essentiel du fleuve pour son développement, l’intercommunalité a-t-elle oublié de le poursuivre ? Deux associations, actives dans les domaines du tourisme, du patrimoine et du cadre de vie, tentent de le relancer, à l’occasion de l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). Le J2R a rencontré leurs dirigeants pour connaître leurs objectifs et les suites données à cette initiative.

Fortes de leurs compétences et de leur représentativité des habitants des 73 communes de GPS&O, les associations environnementales locales s’impliquent dans l’élaboration du PCAET (Plan Climat-Air-Energie Territorial)  que la communauté urbaine doit réaliser avant la fin de l’année 2018.

Philippe Prévost, une figure du théâtre à Triel, est mort dans la nuit du 3 et 4 avril 2018 suite à une maladie. Il aura marqué la scène culturelle et sociale. Humaniste, convivial, fiable, il avait tout pour représenter le bon copain de classe et de boulot. Il savait utiliser des mots justes dans sa vie et dans sa "scène passion" au Théâtre Octave-Mirbeau. La Société Octave-Mirbeau rend un hommage à cet homme qui va certainement nous manquer, mais laissant un héritage qui permet de pérenniser son œuvre. 

Dans son édition d’avril 2018, Les News du 2R revient sur l’actualité du mois de mars, avec la décharge sauvage entre Chanteloup-les-Vignes, Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy ainsi que la conférence de presse de GPS&O, le 4ème Forum européen des jeunes lycéens aux Mureaux, la remise des diplômes au Campus du CHIMM, de la boxe avec BAM l’Héritage et du football américain.

Le Jardin des Toiles se situe au plein centre-ville de Triel-sur-Seine. Un pari fou pour cet entrepreneur qui pronostique le retour vers la convivialité et l'urbanité dans les centres-ville, en commençant par celui de Triel. 

Suite à la pétition d'Alban Bernard et à la médiatisation du désastre de la mer de déchets dans la Plaine de Carrières-Chanteloup-Triel, la pression est encore montée d'un cran, le dimanche 1er avril, grâce à la mobilisation d'au moins 180 participants sur la plaine.

Vous pouvez trouver l'article de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur son site Internet, en cliquant ici.

 

Environnement et santé publique

Le 31 mars, à l'appel du collectif "Déchargeonslaplaine.fr", environ 200 personnes se sont mobilisées pour protester contre la passivité des autorités publiques vis-à-vis de cette "affaire d'Etat", c'est-à-dire la décharge sauvage à ciel ouvert qui s'est formée depuis quelques années. Finissons avec les tergiversations et passons à l'étape suivante : nous devons déployer toute notre énergie pour changer la donne et rendre à cette plaine son image d'antan et mettre en place un projet global avec les citoyens.

Rendez-vous à la première conférence de la plaine le 26 avril, à la salle Grelbin de Triel-sur-Seine. 

Cette revue trimestrielle entièrement consacrée aux arts, aux artistes et au patrimoine fait découvrir à ses lecteurs les créations d’artistes talentueux de la région : peinture, sculpture, photographie et histoire locale. Avec ce n°26, elle continue d’être une source d’informations indispensables dans les disciples qu’elle présente.  

Suite à son action, en tant que député de la République, et, loin de la polémique « politicienne », le député Bruno Millienne a accordé une interview, le 19 mars, pour faire le point sur les enjeux de la plaine et pour lancer une réflexion globale sur le territoire de la boucle située dans les communes de Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine. 

 

Pages

Publicité