Vous êtes ici

Tribunes

Services à la personne ou service public ?

De nombreuses entreprises françaises ont acquis au fur et à mesure des années des savoir-faire formidables qu'elles mettent au service de produits et services destinés au plus grand nombre. Ce marché de masse, qui a tiré notre économie sur plusieurs décennies et permis à de nombreuses entreprises de se développer, est aussi un marché très concurrencé, voire saturé. Les récentes évolutions de la consommation associées à une mondialisation de la production ont conduit de nombreux acteurs à entamer une véritable guerre commerciale, avec une perspective de succès très aléatoire. Nous publions la tribune de Nicolas Reydel, fondateur de Denovo.
 

Le groupe de travail sur les tarifs des autoroutes n’est qu’une mascarade visant à maquiller la capitulation du gouvernement.
Alibi pour le Premier ministre qui voudrait faire porter au Parlement le chapeau de sa propre désertion en rase campagne, ce groupe de travail est en réalité inféodé aux intérêts et aux mensonges des rentiers qu’il était censé confondre.


 

Fiscalité à Triel

Tous les lecteurs attentifs du dernier Triel’infos de janvier dernier ont pu remarquer, au-delà de l’évolution de la maquette du bulletin d’information bimestriel de la commune, un édito du maire extrêmement pessimiste sur l’avenir proche et notamment sur les effets de différentes mesures prises par l’Etat pour diminuer ses dépenses… et les reporter partiellement sur les collectivités territoriales. Nous publions ci-dessous une tribune de l'ancien maire de Triel-sur-Seine, Jean-Pierre Houllemare.
 

Ils se seront épuisés en protestations surjouées et en cris d'orfraie indignées. La publicité aura été censurée par des pouvoirs politiques locaux bien fébriles et peu courageux.
 

Le Club des Entrepreneurs de croissance regroupant plus de 16 000 entrepreneurs exprime sa satisfaction de voir la motion de censure rejetée.

 

Ce titre ne concerne pas la méga-intercommunalité "Seine Aval" mais celle qui devait se construire, à cheval sur les Yvelines et l'Essonne, autour de Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles et Saclay. Plusieurs articles du J2R ont déjà annoncé son abandon, au profit de trois nouvelles agglomérations moins étendues. La nouveauté est la prise de position de Pierre Bédier, président du conseil général, sur ce résultat obtenu par l'action des élus yvelinois.

Du 7 janvier au 11 janvier 2015, nous sommes passés de l’horreur au malheur puis à la chaleur humaine dans une formidable « communion » républicaine ! Article publié le 12 janvier dans le blog de Jean-Pierre Houllemare, maire de Triel (2001-2008)

 

La liberté assassinée

« Le présent, c’est la fraction de temps qui sépare le passé de l’avenir…»(1) Ces derniers jours le présent a duré plus de cinquante heures rappelant un passé lourd de souvenirs sombres qu’on croyait obsolètes.


 

Le 11 décembre 2014  vers 8 heures 30 sur France inter à l’émission «  inter active » l’invité était J.Attali. Ce personnage qui a conseillé tous les présidents depuis F. Mitterrand avait dirigé une commission qui en 2008 avait proposé à N.Sarkozy des dizaines de réformes  dans tous les domaines pour stimuler la croissance . Un des deux rapporteurs de cette commission était Emmanuel Macron.
 

Télé et réalité

La première diffusion, le lundi 15 décembre, de la nouvelle émission Politiques Undercover de la chaîne D8 était très attendue. Elle avait déjà suscité divers commentaires. Nous avons ajouté le nôtre, avec une suggestion au plan local, afin de rapprocher nos dirigeants politiques de la vie de leurs électeurs.

Le projet Trek'île a suscité des réactions et des interrogations. Parmi elles, cette lettre ouverte en date du 15 décembre, publiée comme tribune dans les colonnes du J2R, à  Monsieur Hugues Ribault, maire d'Andrésy démonte point par point les arguments défendus par les promoteurs de ce projet ayant "tout de même des faux airs de parc d'attraction".
 

Le conseil municipal d'Evecquemont part en guerre contre l'agglo à 400 000 habitants. Un voeu a été adopté à l'unanimité le 20 septembre qui répond à un double objectif : Remettre sur le tapis la discussion du périmètre et se positionner publiquement sur les 2 X 200 000 habitants et de tenter de bloquer le calendrier de la création du Pôle qui a déjà été acté par la CAMY et la CA2RS. Le J2R suivra la suite de cette démarche qui s'annonce agitée au prochain conseil communautaire de Seine-Vexin qui aura lieu le 30 septembre.


 

Après l’ouverture du « White Parc » à Villennes, un dépliant titré « SeineCityPark, Un projet environnemental innovant dans les Yvel ines » a été diffusé  à l’occasion de  l’inauguration, en juillet dernier, de la phase 1 du Cœur Vert (réhabilitation de la plaine agricole de Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine). De nombreux arbres ont été nécessaires pour son impression ; sont-ils ceux, dont le nombre dépasse deux centaines, qui ont été abattus, notamment en bordure de la Seine, face à l’ïle de Villennes, pour la réalisation du Parc du Peuple de l’Herbe(1) ?

Finances et fiscalité de la CA2RS

Le ras-le-bol fiscal n'est pas uniquement à imputer au gouvernement socialiste. C'est aussi à la manière comme l'interco' des Deux Rives a (mal) fonctionné depuis ses débuts. Voilà une tribune d'un citoyen de la CA2RS qui habite en plus dans la belle ville de Verneuil-sur-Seine où le maire n'est autre que Philippe Tautou.
 

François de Mazières député maire de Versailles et président de Versailles Grand Parc a réaffirmé avec vigueur son opposition au projet de fusion des EPCI lors de la réunion de la Commission régionale de coopération intercommunale, chargée d’examiner le projet de schéma régional de coopération intercommunale. Il proposera au conseil communautaire de Versailles Grand Parc le 14 octobre de voter un avis défavorable sur ce projet.  Le J2R publié ce texte en tant que tribune à un homme politique des Yvelines qui n'est pas convaincu par le gigantisme effréné de la part des promoteurs de ces intercommunalités sans contenu et sans l'adhésion de la population.
 

Pages

Publicité