Vous êtes ici

Tribunes

La tribune de maître Jehanne Collard : “La sécurité routière doit rester une priorité de l’ordre public". Ce texte n'engage pas le J2R.

Elections régionales 2015

Dans sa tribune dominicale, Dominique Jamet, journaliste, critique les récents propos de David Douillet, deuxième sur la liste de Mme Valérie Pécresse. La tribune de M. Jamet n'engage pas le J2R.

"Les amis de Triel " n'ont de cesse de crier depuis plusieurs années  : "Non, à la vente du parc municipal de Triel." Cri du cœur ? Rappel à une équipe municipale qu'elle doit être à l'écoute de ceux qui l'ont élue ou simple bon sens ?

Toujours est-il que "Les amis de Triel" ne manquent pas d'arguments. Ils  représentent des Triellois, y compris des membres d'associations qui veulent conserver leur patrimoine communal et le font savoir.

L’investissement locatif est-il vraiment encore rentable ? Avec les taxes, l’encadrement et la baisse des loyers ces derniers mois ou encore les nouvelles lois telles que l’obligation de rénovation énergétique des logements, nous pourrions en douter. Mais il s’agit là d’un constat sans nul doute faussé par de nombreux préjugés, souvent avancés mais peu confirmés par les professionnels. Investir dans l’immobilier loué a le double avantage au contraire d’être un placement lucratif tout en ayant un risque maîtrisé.

France Télévisions a fait l'objet d'une pression énorme de la part des deux partis principaux pour imposer un débat équitable entre les prétendants à la présidence de la Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Dans cette tribune, Dominique Jamet plaide pour plus de pluralisme afin de renouer avec les valeurs démocratiques en France.

Thierry Robin, citoyen d'Achères, et par ailleurs usager des transports en commun, a pris sa plume pour interpeller les candidats déclarés aux élections régionales. Allez les candidats, prenez votre temps pour réfléchir et répondre à M. Robin.

Revue des projets départementaux des Yvelines mercredi 14 octobre 2015 aux Pyramides à Marly-le-Roi. Monsieur Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines va présenter aux maires des Yvelines le programme de réduction des subventions et services sociaux rendus nécessaires par la baisse des dotations d'état. Alain Lafon, notre éditorialiste, prône l'ouverture d'un débat public afin de fixer les priorités.

Pour Charles de Gaulle, la politique de la France ne se faisait pas à la corbeille (de la Bourse). Elle ne se faisait pas davantage à la télévision et c’est bien à contrecœur qu’il se résigna, mis en ballottage au premier tour de la première élection présidentielle au suffrage universel, à faire campagne en 1965 sur le petit écran. Autres temps.

Une initiative d'ouverture du maire de Triel , Joël Mancel, vers les Triellois semble indiquer que la municipalité entre  dans l'âge de la démocratie de concertation. Est-ce un premier pas vers la démocratie participative ?

Sécurité routière

"Que chacun se manifeste sur les réseaux sociaux, dans les médias pour dénoncer ce drame trop quotidien, trop proche de nous et trop meurtrier"

Politique nationale

Un insolite accès de franchise ? Une seconde de lucidité ? Une preuve d’humilité ? Un passage dépressif ? Ou une simple perte de contrôle ? Un moment d’inadvertance ? Toujours est-il qu’il est échappé à François Hollande, cette semaine, de faire son mea culpa. « J’ai eu tort, a reconnu le président de la République, de revenir sur l’instauration par Nicolas Sarkozy d’une TVA sociale. 

Dans la chaleur de l’été, une actualité brûlante nous fait revenir sur l’exposition  « Sculptures en l’Île »1 à Andrésy. La transformation d’une œuvre de l’artiste invité Aurèle suscite diverses interrogations. Le J2R a effectué une enquête.

Débat de société

La prison pour dette ? On pouvait croire que cette peine archaïque, abolie chez nous depuis plus d’un siècle, appartenait à des temps définitivement révolus. On se trompait. La conséquence immédiate la plus évidente de la conférence européenne qui s’est conclue lundi dernier à l’insatisfaction générale, celle des créanciers comme celle du débiteur, n’est rien d’autre que le placement de la Grèce sous écrou, pour cause d’insolvabilité.
 

Après tant de tumultes, après tant de péripéties qui ont marqué cette semaine de folie où de jour en jour, parfois d’heure en heure, se succédaient les déclarations définitives aussitôt démenties, les plus sombres pronostics et les coups de théâtre, par définition inattendus, qui faisaient osciller les bourses, les banques et les opinions, alors que la situation semble enfin se clarifier et se stabiliser, essayons d’y voir clair.

 

Ceux qui sont nés « avant » sont des survivants. Mais des survivants de quoi ?

 


 

Pages

Publicité