Vous êtes ici

Tribunes

La loi sur le Grand Paris a fixé à 70 000 le nombre de logements à construire en Ile-de-France. Le gouvernement Fillon a proposé des idées originales pour densifier et stopper l’étalement urbain.

Les 6 idées pour le moins « iconoclastes » du gouvernement s’adaptent fort bien au contexte de la communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine… Amusons-nous à rêver…

Après une période d'hibernation, l'association APTERS (association pour la protection et la tranquillité des Rives de Seine) vient de lancer une petite offensive contre le projet de la rouverture de la décharge de Triel. L'association voit un lien entre le futur Port de Triel et la future décharge de remblais à Triel.
 

La rédaction vient de recevoir un tribune de la part de Hugues Ribault, maire d'Andrésy.

Pour lui, "c’est peut-être un coup de tonnerre mais seulement pour l’opposition d’Andrésy !"
 

Présidentielles 2012

Compte tenu de la publication de la série Après le capitalisme en décembre 2011 puis de « Coup de gueule » la semaine dernière, nous allons aujourd’hui faire d’une pierre deux coups, en traitant à la fois du bilan 2011 et des perspectives 2012.
 

Affaire David Regy

Beaucoup de personnes qui nous lisent, et certains qui nous appuient, s'interrogent : où en est-on dans l'"affaire David Régy" ? Rappelons que ce  litige entre la ville de Triel et le Journal des Deux Rives (J2R) porte sur "l'utilisation illicite du logo" (selon la municipalité) de la ville par le J2R dans le cadre du défi David Régy de juin 2011.

Après deux réunions de négociations et moult échanges téléphoniques , Joël Mancel, le maire de Triel,  a été informé de la dernière position du J2R. Un protocole a été signé en avril... La balle est dans le camp de la municipalité Trielloise.

Réflexions sur la crise

Le site "La lettre du lundi" a publié une réflexion intéressante sur l'avenir de notre société capitaliste. Nous reproduisons cette réflexion pour ouvrir un débat sur les colonnes de notre support d'information papier et site internet.

La démocratie renaît ? Mirage ? Inconciliable avec l'Islam ? Voici trois questions qui vous conduiront à assister à la prochaine conférence-débat du jeudi 24 novembre à 18 heures dans le cadre de l'Université ouverte, édition 2011-2012.


 

Aux 1000 pétitionnaires Rive gauche concernant le projet du Port de Triel s'ajoutent les 500 habitants de Vernouillet qui partent en guerre contre un projet d'expropriation par la Région. En outre, 250 signatures contre une expropriations mal menée à Chanteloup ont été évoquées à la réunion du 22 septembre à Triel. Quatre cents sont contre le projet de déménagement d'une école à Vernouillet. Quant au PLU de Triel, 350 personnes ont déjà signé une pétition pour demander une consultation loyale... Y-a-t il un réveil citoyen ?
 

consultation populaire

Après les débats, le vote. Les primaires citoyennes, ouvertes par le Parti Socialiste, ont remporté, malgré des doutes et des incertitudes qui ont précédé la journée du 9 septembre 2011, un franc succès auprès du peuple de gauche. Un résultat qui, sur fond d’anti-sarkosisme latent,  était prévisible. Pourquoi ?

La rentrée est aussi marquée par la Politique. Avec les élections pour élire le candidat PS-EE-LV-PRG, la section PS de Verneuil-sur-Seine a envoyé un texte d'explication sur les voies et moyens de vote ici dans les Deux Rives et en particulier la ville de Verneuil-sur-Seine. La rédaction est allée à la rencontre de la section et a ouvert ses colonnes dans la rubrique Tribunes.

ITALIA était l'enseigne de son troquet familial et convivial au centre ville de Triel-sur-Seine.

Son propriétaire,Giuseppe COSTIGLIOLA est décédé pendant ses vacances en Espagne. Une messe aura lieu le mardi 30 août à 15 heures à l'Eglise Saint-Martin.

Le Grand Paris n’est pas une invention des années 2000 : c’est la Révolution française qui, en 1790, dessine ses limites administratives. Les conflits qui ont émaillé les relations de la capitale avec ses banlieues font écho aux clivages qui entravent aujourd’hui l’institution d’une gouvernance de l’aire métropolitaine plus ambitieuse et plus juste. Nous reproduisons ici un article envoyé à la rédaction par la revue Territoires.

Suite à l’article signé par M. Kleiche et  paru sous le titre «L’Avenue du Château : pas une sinécure pour Tautou ! » dans le Journal des Deux Rives de juin-juillet 2011, page 23, Mme Josette Levert, nous demande d'insérer ce texte sur notre support comme un droit de réponse.
 

Le spectacle que donnent les Européens face à la crise grecque est un véritable désastre. Leurs légitimes discussions se font sur la place publique et propagent l'inquiétude; leurs divergences deviennent des divisions alors que chacun sait que l'Europe, à la fin, aidera la Grèce. On joue à se faire peur et cela est dangereux. Cela permet d'éviter les vraies discussions. (Ce texte a été envoyé à la rédaction)

Les décisions relevant du découpage intercommunal ont entraîné une nouvelle configuration de la Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS). Celle-ci en ressort économiquement affaiblie.

Les réactions de Pierre Cardo, suite à ces décisions,  confirment les choix purement politiciens du président de la CA2RS, dont le principal objectif est bien de garder la main sur son fief, quoiqu’il en coûte sur l’avenir du territoire de la CA2RS.

Pages

Publicité