Vous êtes ici

Tribunes

L'axe majeur d'Andrésy

Le débat se poursuit sur ce dossier andrésien. Ici, la rédaction ouvre ses colonnes à des habitants qui s'estiment être dans la majorité silencieuses opposée à ce projet...

Économiste de formation, M. Callonec explique les raisons de la "crise la plus violente depuis 1929" et les moyens de s'en sortir. S'agissant du trou noir de la finance, les écologistes apportent des solutions.

La rédaction lance un appel à tous les autres candidats - dont le candidat sortant - de s'exprimer librement ici dans les colonnes du J2R (version web).

C'est la question qui se pose avec acuité lors du débat local sur les différents problématiques ici et là. Le J2R vient de sortir d'un conflit avec une mairie UMP et semble s'enliser vers un autre conflit avec une autre mairie UMP...

Le directeur de publication ne le souhaite pas ! En outre, il garde en tête la leçon d'Albert Camus(1) : Les quatre commandement du manifeste censuré en 1939 - lucidité, ironie, refus et obstination - restent d'actualité dans le microcosme de la CA2RS.

Mise au point sur le collège Saint-Exupery

"La municipalité, a effectivement réagi très rapidement, mettant en place  un plan d’action programmant des travaux durant les vacances scolaires de Noël 2011 et de février 2012, permettant ainsi de résoudre des dysfonctionnements liés à la sécurité." En substance, le J2R et sa plume locale auraient "injustement" attaqué Hugues Ribault, le maire et ancien conseiller général du canton. Ici, nous donnons la parole au maire.

Marie-Christine Poussin tient à préciser qu'elle s'exprime ici  à titre personnel et que cet écrit - en écho à la parole de Mme Gelade - n’engage aucunement une association quelconque. La rédaction a demandé à Hugues Ribault, le maire d'Andrésy, une réaction à ces prises de position sur le projet Axe Majeur. La rédaction se fera un plaisir de publier le point de vue du premier édile de la ville d'Andrésy.

Rehabilitation du centre ville

Lettre ouverte à Monsieur Hugues Ribault : Cri du cœur face à l’  AXE  MAJEUR  à  4  VOIES  à  Andrésy.

 

A la fin d’un dernier trimestre consacré à de nombreuses réunions de quartiers, le dernier numéro de « Verneuil Mag » (1) a permis au maire de Verneuil de dresser son bilan de mi-parcours (2008-2012).

(Extrait d'un article paru dans la version papier du J2R et extrait de la conférence du presse du 20 décembre 2011)

La loi sur le Grand Paris a fixé à 70 000 le nombre de logements à construire en Ile-de-France. Le gouvernement Fillon a proposé des idées originales pour densifier et stopper l’étalement urbain.

Les 6 idées pour le moins « iconoclastes » du gouvernement s’adaptent fort bien au contexte de la communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine… Amusons-nous à rêver…

Après une période d'hibernation, l'association APTERS (association pour la protection et la tranquillité des Rives de Seine) vient de lancer une petite offensive contre le projet de la rouverture de la décharge de Triel. L'association voit un lien entre le futur Port de Triel et la future décharge de remblais à Triel.
 

La rédaction vient de recevoir un tribune de la part de Hugues Ribault, maire d'Andrésy.

Pour lui, "c’est peut-être un coup de tonnerre mais seulement pour l’opposition d’Andrésy !"
 

Présidentielles 2012

Compte tenu de la publication de la série Après le capitalisme en décembre 2011 puis de « Coup de gueule » la semaine dernière, nous allons aujourd’hui faire d’une pierre deux coups, en traitant à la fois du bilan 2011 et des perspectives 2012.
 

Affaire David Regy

Beaucoup de personnes qui nous lisent, et certains qui nous appuient, s'interrogent : où en est-on dans l'"affaire David Régy" ? Rappelons que ce  litige entre la ville de Triel et le Journal des Deux Rives (J2R) porte sur "l'utilisation illicite du logo" (selon la municipalité) de la ville par le J2R dans le cadre du défi David Régy de juin 2011.

Après deux réunions de négociations et moult échanges téléphoniques , Joël Mancel, le maire de Triel,  a été informé de la dernière position du J2R. Un protocole a été signé en avril... La balle est dans le camp de la municipalité Trielloise.

Réflexions sur la crise

Le site "La lettre du lundi" a publié une réflexion intéressante sur l'avenir de notre société capitaliste. Nous reproduisons cette réflexion pour ouvrir un débat sur les colonnes de notre support d'information papier et site internet.

La démocratie renaît ? Mirage ? Inconciliable avec l'Islam ? Voici trois questions qui vous conduiront à assister à la prochaine conférence-débat du jeudi 24 novembre à 18 heures dans le cadre de l'Université ouverte, édition 2011-2012.


 

Aux 1000 pétitionnaires Rive gauche concernant le projet du Port de Triel s'ajoutent les 500 habitants de Vernouillet qui partent en guerre contre un projet d'expropriation par la Région. En outre, 250 signatures contre une expropriations mal menée à Chanteloup ont été évoquées à la réunion du 22 septembre à Triel. Quatre cents sont contre le projet de déménagement d'une école à Vernouillet. Quant au PLU de Triel, 350 personnes ont déjà signé une pétition pour demander une consultation loyale... Y-a-t il un réveil citoyen ?
 

Pages

Publicité