Vous êtes ici

Tribunes

Pour ou contre le plaisir de l’habitude ? Pour ou contre l'A104 ? Pour ou contre Linky ? Pour ou contre la  déviation de la RD154 ? Pour ou contre le nucléaire ? Pour ou contre X Y ou Z …  Merci la polémique,  déplaçons la problématique combative vers une tentative de réconciliation des protagonistes : est-il possible ou non d’évoluer du conflit vers le consensus ?

Les habitants de Poissy et de ses environs devront-ils se rendre à la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie pour effectuer leur démarches nécessitant un déplacement ? Les réflexions en cours, dans ce sens, reposent la question de l'harmonisation cohérente des différentes divisions territoriales.

Consommation et références historiques

Pourquoi, chaque année,  le quatrième vendredi du mois de novembre reçoit-il, désormais, un nom américain, qui n'engendre pas la joie ?Alors que les rites d'outre-Atlantique nous envahissent, le jeudi, jour d'action de grâce, et sa dinde légendaire nous reportent à l'époque de la conquête de l'Amérique.

 

Cet article soutient la prise de position de l'Académie française contre l'écriture inclusive, que certains veulent imposer afin de combattre les stéréotypes sexistes. Il explique les principales règles de ce langage.

Cette forme d'écriture, difficilement lisible, n'a pas, jusqu'à présent, été largement adoptée par la presse française. Le J2R essaiera de respecter l'avis des académiciens, en n'écrivant pas "les académicien·ne·s" ou "les académiciennes et les académiciens".

Le quotidien Le Parisien a publié, le 23 septembre 2017, un palmarès des villes d’Île-de-France, en fonction de leur qualité de vie. Comment les communes de notre territoire y sont-elles classées ?

Question actualités, le J2R, comme les évènements à venir, va nous servir des commentaires et des  surprises ; l'une d'entre elles se répète d’année en année, c'est la rentrée : attendue avec espoir ou angoisse, elle est incontournable ; cette année 2017, elle s'annonce particulièrement joyeuse (on dit ça tous les ans !).

En marge de la première Conférence nationale des territoires, une première réponse a été apportée au projet de fusion des départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine ; celui-ci, initié par les présidents des deux conseils départementaux, venait de faire l’objet d’un vote favorable des deux assemblées. Cet article résume la succession des faits et propose un décryptage, dans la perspective de l’évolution du Grand Paris, en analysant les positions des présidents des divers territoires franciliens, départements, région, métropole.

Le feu d'artifice est un spectacle nocturne fait de diverses compositions pyrotechniques destinées à brûler plus ou moins rapidement. Symbole de joie comme les salves de fusil et les pétards, il s'accompagne du bruit des fusées qui éclatent et présente parfois un vrai danger. Son organisation  ponctue en particulier la fête du 14 juillet dans la France entière.

La démocratie française vient de recevoir un coup : que ce soit celui du balai (parfois salutaire) ou celui du lapin (souvent mortel), toujours est-il qu’ont été éliminés du jeu des chaises musicales parlementaires bien connues un certain nombre de mauvais et quelques bons.

Face à cette réalisation en plein cœur du centre-bourg ancien, à Triel-sur-Seine, de nombreuses voix s’élèvent contre l’urbanisation débridée qui sévit dans notre commune. Voici l'analyse du maire honoraire de Triel, Jean-Pierre Houllemare.

En cette semaine de la langue française et de la francophonie, les nombreux américanismes de soutiens locaux de l'un des principaux candidats à la présidence de la République traduisent-ils l'une de ses orientations ? S'il est élu, voudra-t-il défendre notre langue et nos valeurs culturelles ?

Lors de la réunion du conseil municipal d'Andrésy du 22 février 2017, a été présenté le Rapport d’orientation budgétaire 2017.

Voir l'article sur le site AER.

La démagogie  est apparue avec la démocratie grecque, elle produisit très tôt ce (pré)clientélisme qu’on retrouve encore dans nos  démocraties modernes.

Le J2R, comme les autres journaux locaux, a annoncé et relaté, avec enthousiasme, le lancement d’une nouvelle monnaie locale complémentaire. Mettant beaucoup d’espoirs dans cette initiative mais respectant la diversité des opinions de nos rédacteurs, nous publions un autre point de vue. Après un rappel historique et une sérieuse analyse géopolitique, les propos de notre chroniqueur humoriste ont, toutefois, un peu dérapé. Est-ce l’effet de quelques « pintes félines » qu’il a éclusées pour liquider les Louis qu’il avait acquis ? Rendez-vous dans six mois pour faire le point après les adhésions attendues de nombreux acteurs économiques.

En 2016, l’agriculture française aura connu l’une des périodes les plus noires de son histoire. Les pertes sur l’année se chiffrent à plusieurs milliards d’euros. Ceux qui en souffrent le plus sont les agriculteurs eux-mêmes : l’INSEE a ainsi indiqué que leurs revenus pourraient avoir chuté de 26 % en 2016 alors qu’un tiers des agriculteurs gagne déjà moins de 400 euros par mois.

Pages

Publicité