Vous êtes ici

Conflans-Sainte-Honorine

Après son décès, le 4 décembre 2016, nous complétons les hommages à Gotlib, dessinateur et auteur de BD, par une évocation de son séjour dans notre territoire. C'était peu après la Deuxième Guerre mondiale : il était en pension au château des Groux à Verneuil, où avait été installé un foyer-orphelinat pour les jeunes juifs hongrois. 

 

 

Le 17 novembre, le Parti Socialiste a organisé, avec la Fondation Jean-Jaurès et l’Association MichelRocard.org, le jeudi 17 novembre, à la salle des fêtes de Conflans-Sainte-Honorine, une grande soirée autour des idées de Michel Rocard. Construite autour de trois tables rondes, la soirée a rendu hommage à l'homme politique de la deuxième gauche, celui qui avait vu juste !

L’invité de 2R est aujourd’hui Daniel Vitter, venu présenter l’association citoyenne AREP-Val de Seine, qui s’occupe la question de l’eau dans le territoire de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O).

Malgré les appels à l'aide, l'Etat et les autres autorités "compétentes" n'ont pas répondu favorablement à ce cri de désespoir des Tibétains dans la Confluence. Depuis deux ans, le collectif de soutien aux réfugiés et sans-abri de la confluence s’est mobilisé pour un droit à l’hébergement d’urgence. Le préfet Jean-François Carenco a botté en touche comme l'avait fait jadis le 5e préfet de Palestine, Ponce Pilate. Le collectif de Soutien aux Réfugiés et Sans-Abri de la Confluence est passé à l'offensive.

Gilles Perret (dont la revue Alternatives Economiques est partenaire) revient sur une institution qui nous concerne tous, mais que nous connaissons mal. Le film rappelle que cette conquête de haute lutte est menacée par les appétits financiers de certains.

Webtélé 2R.

La fête d’Halloween  s’est, peu à peu, développée en France ;  les graduation ceremonies se multiplient. Une autre tradition américaine arrive en force chez nous. Espérons que la trumpisation ne s’imposera pas l’année prochaine !

Joël Mancel, maire de Triel-sur-Seine, a signé un manifeste à l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), en faveur de l'accueil des migrants. Ce manifeste a été signé par de nombreux élus, dont plusieurs maires et députés des Yvelines. Il serait intéressant de connaître la position du député de la 7e circonscription, M. Arnaud Richard, sur cette question brûlante d'actualité.

La réunion d'information de Grand Paris Seine & Oise du 23 novembre 2016 à Poissy a attiré encore du monde (250 participants).  Le nombre important de personnes présentes montre qu’il y a une forte attente mais la manière de traiter la question ne correspond pas à son intitulé, qui mentionnait le Plan local d’urbanisme intercommunal. Pour déterminer les orientations de GPS&O, ne faudrait-il pas mieux faire confiance aux élus que nous avons choisis et aux citoyens motivés et informés, notamment ceux qui œuvrent dans des associations locales et sectorielles ? Justement, le collectif NOPIVALS a pris position et distribué un texte qui cadre le débat sur les aménagements du passé et à venir dans la vallée de la Seine. Cette tribune n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

Le Centre d'information et d'orientation (CIO) de Poissy était regroupé avec celui de Saint-Germain-en-Laye depuis environ un an. Depuis le 21 novembre, des usagers de ce service public se sont retrouvés "sans information et désorientés" :  sa fermeture est considérée provisoire par l'Académie de Versailles, en attendant que les démarches administratives de son relogement aboutissent. Entre temps, il est suggéré d'aller ailleurs, à Sartrouville ou aux Mureaux, pour prendre rendez-vous pour les tests ou les orientations scolaires.

Après le succès de la campagne printanière « Choisir son fioul », et alors que les tarifs de l’énergie restent une préoccupation majeure des Français, l’UFC-Que Choisir Val-de-Seine part en campagne pour permettre aux ménages de faire baisser leur facture de fioul. Pour en savoir plus.

Depuis juin 2015, ce différend, très technique, couve entre la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) et des communes de l'ancienne Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) : c'est une question de "sous". Qui va payer et pour quels objectifs communautaires (compétences, diraient les experts) ? Lors du conseil communautaire du 17 novembre, un protocole financier général, qui fixe, en somme, la participation des communes au pot commun, a fracturé la droite locale majoritaire : 59 élus ont voté pour, 45 contre et 22 se sont abstenus. Certes, le protocole a été adopté, mais cela a provoqué la fronde de sept maires de l'ancienne CA2RS qui contestent le principe de ce protocole - "inéquitable" selon eux - et déplorent la méthode de passage en force. Le 19 novembre, Joël Mancel, maire de Triel, et  porte-parole de cette fronde, a souligné la poursuite du "combat" au nom des habitants de l'ancienne CA2RS.

A l’heure des grandes annonces concernant les transports en commun en Île-de-France, le Comité Des Usagers - Rive Droite de la Seine (CDU-RDS) ainsi que deux autres associations ont interpellé la SNCF,  le STIF et les élus locaux des villes des lignes L, A et J du réseau Saint-Lazare. 

Cette semaine,  le journal La Gazette en Yvelines confirme le constat de l'ASAEECC "Votre vie à carrières", depuis plusieurs mois, sur les dégradations des infrastructures du parc (saccage d'arbres, tags, destruction du mobilier, incendies volontaires). Il est dommage que le journal n'ait pas indiqué également les problèmes d'insécurité dans le parc !

Vous pouvez lire, gratuitement, cet article sur le site de l'ASAEECC en cliquant : ici

Vous pouvez avoir l'impression que le nettoyage des lieux envhis par les détritus n'affecte pas votre portefeuille mais il a un coût pour les communes et, donc, un impact important sur vos impôts. L'ASAEECC "Votre vie à Carrières" propose aux municipalités et au préfet d'autres pistes contre ce fléau.

Vous pouvez retrouver cet article gratuitement sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" en cliquant : ici

Il a fallu presque dix ans pour que le président de la Communauté Urbaine GPS&O, M. Philippe Tautou, et les élus trouvent enfin un endroit légal pour l'installation des gens du voyage. Mais l'emplacement choisi n'est-il pas dangereux pour leur santé ?

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières", en cliquant ici.

Pages

Publicité