Vous êtes ici

Achères

Depuis juin 2015, ce différend, très technique, couve entre la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) et des communes de l'ancienne Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) : c'est une question de "sous". Qui va payer et pour quels objectifs communautaires (compétences, diraient les experts) ? Lors du conseil communautaire du 17 novembre, un protocole financier général, qui fixe, en somme, la participation des communes au pot commun, a fracturé la droite locale majoritaire : 59 élus ont voté pour, 45 contre et 22 se sont abstenus. Certes, le protocole a été adopté, mais cela a provoqué la fronde de sept maires de l'ancienne CA2RS qui contestent le principe de ce protocole - "inéquitable" selon eux - et déplorent la méthode de passage en force. Le 19 novembre, Joël Mancel, maire de Triel, et  porte-parole de cette fronde, a souligné la poursuite du "combat" au nom des habitants de l'ancienne CA2RS.

A l’heure des grandes annonces concernant les transports en commun en Île-de-France, le Comité Des Usagers - Rive Droite de la Seine (CDU-RDS) ainsi que deux autres associations ont interpellé la SNCF,  le STIF et les élus locaux des villes des lignes L, A et J du réseau Saint-Lazare. 

Vous pouvez avoir l'impression que le nettoyage des lieux envhis par les détritus n'affecte pas votre portefeuille mais il a un coût pour les communes et, donc, un impact important sur vos impôts. L'ASAEECC "Votre vie à Carrières" propose aux municipalités et au préfet d'autres pistes contre ce fléau.

Vous pouvez retrouver cet article gratuitement sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" en cliquant : ici

Comment renforcer l’engagement citoyen par les réseaux sociaux ? Le CESE ouvre une plate-forme participative. Venez et participez. 

Pour plus d’informations : www.lecese.fr et twitter @lecese

Projets inutiles et actions citoyennes

Pendant que les politiques s'activent pour les élections de 2017, les habitants doivent gérer le quotidien. Heureusement, les citoyens sont là pour se ressourcer et ainsi ressourcer la démocratie française. INEDIT

La Fête du flan de Triel a été annulée mais le Festival des fromages s’est tenu, comme chaque année, à Meulan. Nous avons parcouru ses nombreux stands pour tenter de constituer le plateau qui sera proposé aux Français le 23 avril 2017 ; deux semaines plus tard, le meilleur « fromage » sera choisi pour 5 ans. 

Lors de la 10ème édition du rapport de l’Observatoire des taxes foncières sur les propriétés bâties, Jean Perrin, président de l’UNPI, a montré qu’entre 2010 et 2015, la taxe foncière a augmenté de 14,70 % en moyenne sur le territoire français. Comment expliquer l'écart entre les Yvelines (66 %) et la moyenne nationale (14,70 %) ?

En clôture de la fête de l’énergie de l’ADEME, Energies Solidaires et la Communauté urbaine GPS&O proposaient ce samedi 9 octobre une journée portes ouvertes à l’Agence éco-construction Seine Aval avec pour thème central le matériau paille. Les participants ont ainsi eu l’occasion de découvrir et de manipuler la paille, un écomatériau de construction en plein essor !

Jeudi 13 octobre 2016 à 20 h, l'association des Amis de Triel et le collectif d’associations NOPIVALS (Non Aux Projets Inutiles en Val de Seine) vous donnent rendez-vous à la salle Grelbin, 10 bis Rue de l'Hautil à Triel.

Vous pouvez retrouver l'article gratuitement sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières".

 

Notre territoire ne fait pas partie de la Métropole du Grand Paris mais en est très proche. De plus, les fondateurs de notre communauté urbaine ont voulu y faire référence à travers son nom. C'est pourquoi nous nous intéressons à ses projets et à sa communication. Le prix reçu récemment par un court-métrage, qui en fait la promotion, nous donne l'occasion de le découvrir. 

Des succès français ont été, récemment, remportés dans différents domaines, notamment l'industrie et le sport : François Gourdon (à g.), PDG de la société Environnement SA se positionne comme leader mondial dans son secteur tout en gardant son berceau yvelinois. Plus médiatique, Tony Yoka est devenu champion olympique à Rio. Ces deux cas montrent que l'excellence fait partie de la France malgré les déclinistes de tous bords. La France a des atouts mais son défaut majeur est qu'elle ne sait pas encore exploiter à fond ses richesses tout en s'ouvrant aux jeunes générations qui sauront prendre leurs responsabilités le moment venu. C'est une belle leçon aux vieux caciques de la politique à l'aube de 2017. (DR)


Voici le somaire du J2R 128.

 

 

Parmi les six Yvelinois sélectionnés pour les Jeux olympiques de Rio, se trouvaient quatre sportifs de la partie orientale de GPS&O : deux boxeurs, l'un de Chanteloup-les-Vignes, l'autre des Mureaux, et deux triathlètes de Poissy. Un rameur en aviron est versaillais tandis qu’un cycliste sur piste est un militaire basé à Saint-Germain-en-Laye comme deux footballeuses du PSG. Y aurait-il une topologie des sports, correspondant aux divers environnements sociaux ? Au delà de cette étude, nous vous aidons à choisir des sports pratiqués dans votre ville et dans les localités voisines ; vous pourrez vous inscrire, vous-mêmes et les membres de votre famille, dont les plus jeunes, lors de l’un des Forums des associations qui auront lieu, dans la plupart des communes, le samedi 3 septembre ou le lendemain, le dimanche 4.

On nous écrit en utilisant le formulaire de contact du site J2R : http://www.journal-deux-rives.com/contact.

"Je me permets de vous écrire pour vous signaler une erreur dans le tableau n°2 page 7 il manque une croix dans la case badminton pour la commune des Mureaux. Le club de badminton aux Mureaux compte 52 licenciés." Un erratum sera imprimé sur notre version papier du J2R.
 

Illuminations du ciel, mise en Seine (!)  bruyante, le 14 juillet, ce sont des fusées qui explosent dans le ciel (paisible jusque là...), du son qui masque parfois les explosions et de la lumière éphémère. Une cérémonie pleine de vacarme qui, cette année, restera dans les mémoires comme une tragédie dont le souvenir récurrent reviendra chaque fois qu’on assistera à un feu d’artifice.

L’avenir nous dira la part de la démarche politique, voire politicienne, dans cette initiative prise par cinq présidents de conseils départementaux. Faisons leur le crédit que le dessein qui les animait d'abord, lors de cette belle journée, est davantage l’avenir de la Seine : son développement économique, particulièrement touristique.

Début juin, l'association de consommateurs UFC Que Choisir Val de Seine a frappé fort avec une enquête sur les taxes foncières dans la période 2013-2015. Des communes du nord des Yvelines (78) et d'une partie de Val d'Oise (95) ont été concernées par cette étude qui s'est basée sur un échantillon (peut-être, un peu faible) de 44 réponses d'adhérents et de sympathisants de l'association. Les résultats de cette enquête interpellent notamment pour la distorsion entre les communes rurales et les communes considérées comme des "pôles urbains". Nous avons rencontré un des auteurs de cette enquête, M. Daniel Lamisse. INEDIT

 

Pages

Publicité