Vous êtes ici

Achères

Les lundis matins se suivent et se ressemblent mais la poésie qui enveloppe d’un emballage de nihilisme les destructions volontaires provoquées par la colère ne suffit pas à  justifier la violence qui est à l’origine des saccages.

Le Groupe Indépendants Seine et Oise (ISO) et le Groupe Citoyens pour un Territoire Solidaire et Ecologique (CTSE) ont publié un texte commun relatif au zéro pointé qu'ils adressent à la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) sur les sujets relatifs à l'environnement. Voici leur tribune.

Les vœux de la communauté urbaine à Mantes-la-Jolie, le 30 janvier 2019 à 18 h, vont être le cadre de discussions et d'échanges sur ce texte.

Nous nous croisons tous les jours et pourtant nous ne nous regardons pas. Cet état de fait peut durer une vie entière. Pourtant rien n'est plus ordinaire que de ne pas se voir. Il est temps de s'arrêter et d'échanger, que ce soit dans la Vallée de la Seine, à Paris ou en province.

Aujourd'hui, échangeons avec des Gens du voyage.

A Maurecourt a eu lieu, le 23 novembre, l’assemblée générale du Collectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 (devenue A104), le CO.P.R.A. 184. C’était l’occasion de revoir les enjeux environnementaux et sociétaux du projet autoroutier, digne des années 1960, qui avance alors qu'il a été repoussé de plusieurs dizaines d'années.

Voir aussi la vidéo du CO.P.R.A.184

Depuis la mise en service, début juillet, de l’unité d’adoucissement collectif de l’eau potable de l'usine Suez de Flins-Aubergenville, de nombreux habitants de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise sont satisfaits de pouvoir profiter d’une eau débarrassée de son calcaire. Toutefois, de fortes disparités existent toujours, pour la qualité et le prix de l’eau, entre les 73 communes. Cette innovation de l’un des trois exploitants de la distribution de l’eau, actifs dans notre territoire, est l’occasion de faire le point sur l'évolution de ce service public essentiel, après que la compétence « eau » ait été déléguée à la communauté urbaine. 

Bien que le coût de l’assainissement intervienne dans le prix de l'eau, nous réservons ce sujet pour le traiter ultérieurement.

Le 12 septembre, le J2R s'est déplacé constater la tragédie à nos portes : 300 Tibétains se trouvent sur une ancienne carrière, près d'une décharge de la ville d'Achères. Henriette, Serge et Dominique sont des bénévoles attachés à la culture tibétaine, qui font preuve d'une solidarité inépuisable. Cependant, le bénévolat ne suffit plus car l'arrivée continuelle (15 Tibétains arrivant, chaque jour, à la Confluence) fera exploser la demande d'un relogement d'urgence. Qu'attend l'État pour agir ?

Le monde animal

Durant sa jeunesse et jusqu’au soir de sa vie, le journaliste, écrivain, amateur d’art, Octave Mirbeau montra beaucoup de tendresse et d‘intérêt pour tous les êtres de la création, sans exclusive.

 
 

L’exposition « Seine en scène », qui a été présentée à Villennes, au début du mois du juin, dans le cadre de la première édition de « La Seine en fête », comprenait  une exposition de peintures et de photographies sur le thème de notre fleuve. Dans cet article, nous relatons et complétons ses deux autres parties : l'exposition « Îles de la Seine » et une vidéo sur l’ancienne Plage de Villennes.

Dans une ambiance digne de finales sportives de haut niveau, le 24 juin, l'équipe ("Team") 2 Rives des moins de 15 ans a remporté la Coupe des Yvelines à Conflans-Sainte-Honorine. Lentente "Les 2 Rives" regroupe Triel, Chanteloup, Verneuil, Vernouillet et dernièrement Achères. Après un parcours sans faute pendant la compétition, Les 2 Rives a vaincu Plaisir Hand Club par un score sans appel : 39 - 28. 

Organisé conjointement par deux associations Carrièroises, L'ASAEECC, Votre vie à Carrières » et Les Gens du Partage, le Repair Café se déroulera le 3 juin 2018 de 10 h à 17 h 30 au Gymnase Provence, rue Saint-Honoré et rue David (en face du Parc du Peuple de l’herbe).

Retrouver l'article sur le site de l'ASAEECC en cliquant : ici.

 

 

Durant le processus de concertation du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), l’exécutif  a organisé des ateliers citoyens dans lesquels le public pouvait rencontrer et discuter avec les élus, et en premier lieu avec la vice-présidente en charge de l’urbanisme, Suzanne Jeunet. Pendant les échanges, les langues se sont déliées et Mme Jeunet a fait des déclarations qui sont à examiner à la lumière des actions publiques prises en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Voir aussi la version originale de l'article sur le site AER

Le 29 mars a été voté, à Ecquevilly, le budget de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise par 75 voix sur 122. Au-delà du débat sur les grandes masses de ce budget qui génèrent de véritables problèmes pour l'avenir, ce budget primitif limite carrément les perspectives pour la culture. Le tissu associatif culturel entre dans une zone périlleuse. 

Etait-il nécessaire de créer, en France, de nouvelles journées commerciales, se démarquant du Black Friday et du Cyber Monday ? Si le but est d'aider nos commerces de toutes tailles, en cette période habituellement un peu creuse, pourquoi les avoir nommées French Days ? 

Ce projet n’est pas nouveau : il avait émergé, sous le nom « Chemins de Seine » au sein de l’ancienne Communauté d’agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS). Après son intégration dans la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), dont les élus affirment fréquemment le rôle essentiel du fleuve pour son développement, l’intercommunalité a-t-elle oublié de le poursuivre ? Deux associations, actives dans les domaines du tourisme, du patrimoine et du cadre de vie, tentent de le relancer, à l’occasion de l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). Le J2R a rencontré leurs dirigeants pour connaître leurs objectifs et les suites données à cette initiative.

Fortes de leurs compétences et de leur représentativité des habitants des 73 communes de GPS&O, les associations environnementales locales s’impliquent dans l’élaboration du PCAET (Plan Climat-Air-Energie Territorial)  que la communauté urbaine doit réaliser avant la fin de l’année 2018.

Pages

Publicité