Vous êtes ici

Poissy

Mener à bien un changement au sein d'une entité publique n'est pas chose facile. La réforme (parfois bien pensée !) est source d'inquiétude et d'incertitude. Mais ce que l'on vit au sein du personnel de la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine montre bien la faillite de la pensée managériale dans les services publics. Une analyse étonnante !

Le 9 novembre, lors d'une réunion de travail au sein du cénacle des maires des 73 communes composant la future intercommunalité, le nom Grand Paris Seine et Oise a été accueilli comme le symbole d'une naissance administrative. 404.000 habitants, 73 communes dont Poissy, Mantes, Les Mureaux et Conflans-Sainte-Honorine et une quarantaine de kilomètres de long !

Poids lourds de la future agglomération mais poids légers de la démocratie, les représentants des 73 villes qui la constitueront planchent dans la précipitation sur le dossier complexe  d’une fusion décrétée et pas toujours voulue. L'éditorial du numéro 124 vous est déjà présenté.

Cet article actualise celui que nous avions rédigé le jour du pavoisement de notre pays, après les attentats de novembre 2015. En inaugurant un chêne, planté en mémoire des victimes de ces tragiques événements et de celles du mois de janvier précédent, le Président de la République montre qu’il a entendu notre appel ; cet arbre est un autre symbole de la République. 

Thierry Robin, un usager-militant du RER A, a écrit à tous les candidats pour les élections régionales de décembre. Dans sa lettre ouverte du 16 octobre, il a abordé les transports (plutôt ses lacunes) en Île-de-France. Dans une réponse de principe, Nicolas Dupont-Aignan, le rebelle de la droite, a répondu à la missive de Thierry Robin. Voici l'analyse de ce dernier de la réponse de M. Dupont-Aignan.

Alain Lafon, figure emblématique de Verneuil, dresse un état des lieux du déploiement de la fibre optique dans les communes de la CA2RS et analyse les raisons d'un certain retard dans quatre communes sinistrées. Le J2R fera le point avec M. Lafon dans un avenir proche.  Vidéo sur WEBTELE Seine TV

Intercommunalité Grand Paris Seine et Oise

Nous assistons, impuissants, à la poursuite d’un véritable scandale démocratique et d’une catastrophe pour toutes les communes de la Confluence et d'ailleurs, obligées de se rattacher à Mantes-la-Jolie, parce que le grand manitou de la droite yvelinoise, Pierre Bédier, le souhaitait et parce que tous les élus de la droite se sont couchés comme des petits soldats. Deuxième analyse de l'ancienne plume du J2R. Voir l'article d'origine.

Ce texte n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

Intercommunalité Grand Paris Seine & Oise

On crie mais on n'est pas entendu ni écouté. Voici l'analyse pertinente d'une ancienne plume du J2R sur un sujet méga-important, la mise en œuvre de l'intercommunalité à 404 000 habitants. Son analyse part d'un point de vue andrésien ; cela dit, cette approche peut s'appliquer à toutes communes - surtout rurales - qui n'ont pas voté pour la création de ce monstre intercommunal.

Ce texte n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

L'ASAEECC "Votre vie à Carrières" vous invite à la conférence-débat, organisée le vendredi 20 novembre par le Collectif NOn aux Projets inutiles en VAl de Seine (NOPIVALS). Notre territoire est sacrifié par la seule volonté de quelques élus rétrogrades, qui sont encore ancrés dans une politique de bétonnage et d'aménagement des années 60. Réagissons et apportons de nouvelles solutions aux défis de demain !

Vendredi 20 novembre à partir de 20 h, salle des Fêtes de Gaillon-sur-Montcient  - pour plus d'informations : asaeecc.overblog.com

Le 6 novembre, une réunion a officialisé le lancement du fonds de dotation MéSeine Aval, créé par la Ville de Poissy et l’association Entreprises & Passions. Trois projets ont déjà été choisis localement, avant l’extension, en 2016,  des actions de cette structure à l’ensemble du nouveau territoire intercommunal.

Estelle Stern (à gauche) et Tiphanie Priami (à droite) ont sauté le pas : elles vont participer au Rallye Aïcha des gazelles, qui aura lieu du 18 mars au 2 avril 2016. Pour ce périple avec tous les obstacles que cela implique, elles ont besoin non seulement d'une dose de pugnacité et de détermination mais aussi de votre aide (moyens matériels et financiers) pour se préparer à cette aventure "hors normes" selon les dires d'Estelle. 

« Que faire lorsque les élites ont perdu la tête ? » Le sous titre du livre de Jean-Luc Wingert, Le syndrome de Marie-Antoinette, donne le ton à cet  essai d'une rare pertinence qui dénonce la fin de la « fable de cohésion » qui sous-tend la société occidentale depuis plusieurs décennies, basée sur un concept datant du Siècle des Lumières : l’exploitation de la nature.

La question de la future intercommunalité qui s’étendra du Mantois à Poissy a fait l'objet, le mardi 20 octobre 2015, d'une nouvelle réunion publique. Organisée par l’association Rassemblement Citoyens pour les Mureaux, elle a  apporté des précisions sur l’organisation de cette méga-intercommunalité incontournable.

Le 21 octobre, Paul Martinez, président de la CAMY, a donné aux lecteurs du J2R les axes stratégiques et la méthode qui doivent guider la construction de la nouvelle intercommunalité Seine Aval. Interview vérité qui démontre que "rien n'a été décidé" et cela appartient aux élus d'assumer leur destin dans un contexte décentralisé. Paul Martinez ne cache pas son intention de se présenter à la présidence de la future intercommunalité si ses idées ne sont pas représentées. Par cet acte s'engage un mano a mano avec le président désigné par Pierre Bédier. Voir la WEBTELE 2R.

Thierry Robin, citoyen d'Achères, et par ailleurs usager des transports en commun, a pris sa plume pour interpeller les candidats déclarés aux élections régionales. Allez les candidats, prenez votre temps pour réfléchir et répondre à M. Robin.

Pages

Publicité