Vous êtes ici

Poissy

Symboliquement, la date du 1er mars a été choisie pour le lancement de la collecte ULULE : les généreux donateurs vont pouvoir faire un don. Le but est de récolter au moins 2000 € pour le montage d'un chantier de Jeunesse cet été à la Péniche de Triel. Le J2R s'est associé à fond sur cette démarche citoyenne et solidaire.  La Péniche a besoin de vous !

La clinique Saint-Louis étend son offre de soins et investit dans des techniques chirurgicales de pointe.

Après le succès de la journée de la Monnaie, l'association La monnaie le Louis sera sur votre marché, place Saint-Exupéry, le vendredi 2 mars. Le but est de continuer à sensibiliser les Carriérois à cette nouvelle monnaie locale qui a vu le jour le 18 février dernier à Carrières-sous-Poissy !

Pour voir gratuitement cette article, rendez vous sur le site de l'ASAEECC en cliquant ici.

Les Comédiens de la Tour de Triel-sur-Seine continuent à rendre hommage à Octave Mirbeau dans leur nouveau spectacle dans le cadre du centenaire de sa mort. Depuis le 17 février 2017, les Comédiens de la Tour ont joué quatre courtes pièces tirées de  « Farces et moralités » ; c’est un nouvel hommage à Octave Mirbeau, l’auteur dramatique dont le nom figure en bonne place dans leur répertoire dramatique. En coulisses, tout le monde s'agite afin de montrer un semblant de consensus pour rendre hommage à Mirbeau. Le grand absent est, toutefois,   la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise qui n'a pas daigné s'intéresser au patrimoine culturel de ce "territoire en devenir". Avec de tels artistes politiques, il nous faut vite un nouvel imprécateur comme Mirbeau !

INEDIT

Sur la rive droite de la Seine, plusieurs manifestations célèbrent l'année Mirbeau, en hommage à l'écrivain décédé en 1917, après avoir habité à Carrières-sous-Poissy et à Triel. Sur la rive gauche, particulièrement à Poissy dont il est l'une des figures locales, un hommage est rendu à Charles Meissonier, dont le décès a eu lieu également en 1917. Peintre comme son père Ernest qui l'a initié à son art, il était partagé entre la continuité familiale et le désir de renouveler son style. Il a, toutefois, également peint la rive carrièroise de la Seine.

Nous publions un texte de l'Académie des peintres de l'Abbaye, qui rend hommage à Charles Meissonier à l'occasion de son XXXiXe salon, où quelques unes de ses œuvres sont présentées (du 25 février au 12 mars).

Le J2R, comme les autres journaux locaux, a annoncé et relaté, avec enthousiasme, le lancement d’une nouvelle monnaie locale complémentaire. Mettant beaucoup d’espoirs dans cette initiative mais respectant la diversité des opinions de nos rédacteurs, nous publions un autre point de vue. Après un rappel historique et une sérieuse analyse géopolitique, les propos de notre chroniqueur humoriste ont, toutefois, un peu dérapé. Est-ce l’effet de quelques « pintes félines » qu’il a éclusées pour liquider les Louis qu’il avait acquis ? Rendez-vous dans six mois pour faire le point après les adhésions attendues de nombreux acteurs économiques.

Les Comédiens de la Tour jouent quatre courtes pièces tirées de  « Farces et moralités » ; c’est un nouvel hommage à l’auteur dramatique dont le nom figure en bonne place dans leur répertoire : Octave Mirbeau.

Les confrères du Courrier des Yvelines ont pris, le 15 février, le train de la commémoration de la disparition de l'écrivain Octave Mirbeau le 16 février 1917. Cents ans de solitude pour celles et ceux qui agissent pour un monde plus juste. Pierre Michel, président de la société Octave-Mirbeau, sise à Angers, rappelle les événements récents liés à l'année Mirbeau, initiative locale commencée par les municipalités de Carrières-sous-Poissy et de Triel-sur-Seine ainsi que par des acteurs locaux dont les Comédiens de la Tour.

La journée de la Monnaie se déroulera le samedi 18 février à l'Espace Louis Armand de Carrières-sous-Poissy de 10 h à 23 h. Elle sera consacrée à la monnaie avec des jeux, un agora, un spectacle et une conférence suivie d'un débat.

Baptiste Girardet et toute son équipe de Sang Froid, société de nettoyage experte en décontamination après sinistres étaient présents au lancement de cette entreprise innovante lors de la soirée de 27 janvier 2017. INEDIT

Durant les dernières quarante années, les villes ont été progressivement affectées par des mutations et par une crise de leur centre. Cette dernière provient, en partie, de l'explosion de l'offre des plateformes commerciales et d'autres avatars de la grande distribution. Paradoxalement, dans un contexte de pénurie de logements, les villes et notamment celles du nord des Yvelines sont confrontées au défi des centres-villes : faut-il laisser faire ou faut-il agir ? INEDIT

Dans un monde complexe et numérique, il est parfois tentant de faire l’économie d’un service professionnel en provenance d’une agence immobilière, qui a pignon sur rue. Faut-il passer par un intermédiaire lorsque l’on s’apprête à vendre ou à acheter un bien par un agent immobilier?  INEDIT

L'intercommunalité a du mal à passer comme « cadre territorial » pour tous les habitants et les élus des 73 communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Pour inverser cette donne, Philippe Tautou, maire de Verneuil et président de GPS&O, a tenté, le 16 janvier 2017, de renouer le dialogue avec "tous les élus" du territoire présents à la cérémonie de vœux de Verneuil-sur-Seine.

Le 10 janvier à Poissy a eu lieu le lancement officiel de la monnaie complémentaire du Coopek, le Louis. A l'occasion d'une conférence de presse et d'une rencontre avec Gilles, le boulanger du marché couvert de Poissy, Yannick Darguesse, initiateur par ailleurs de la journée de la Monnaie à Carrières-sous-Poissy, a solennellement présenté  les membres fondateurs du territoire comprenant les départements des Yvelines et du Val d'Oise ainsi que les objectifs du Coopek (monnaie nationale complémentaire numérique lancée le 3 octobre 2016) et du Louis, monnaie complémentaire qui permettra de tisser des liens locaux pour bâtir une économie circulaire et de proximité.

Le J2R est engagé pour la culture et le projet de musée Le Corbusier le met dans un dilemme profond : pour aboutir à un projet qui pourrait être l'incarnation du fait intercommunal dans la vallée de la Seine, faut-il cautionner une méthode de gouvernance anti-démocratique ?

Pages

Publicité