Vous êtes ici

Politique

Près de 300 personnes venues de toutes les Yvelines à se retrouver pour soutenir la campagne de Martine Aubry.

Lors de cette soirée chacun des intervenants a rappelé les raisons de son engagement auprès de Martine Aubry pour la victoire en 2012.

Le maire "défend l'intérêt privé". C'est dans ces termes que l'ancien président de la Base de loisirs de Verneuil-sur-Seine, Jean-Louis Berthet, qualifie la décision de Joêl Mancel concernant le refus de "clôturer le périmètre foncier" de la Base de loisirs à proximité du restaurant Coq au vin.

Les soutiens yvelinois à la candidature de Martine Aubry aux primaires socialistes organisent une réunion publique à Guyancourt (maison de quartier Monod-Place Beregovoy) le mercredi 29 juin à 20h30.

En votant une motion pour plus d'éthique en politique et le non cumul de mandats, Europe-Ecologie-Les-Verts des Yvelines vise indirectement le maire et conseiller général de Conflans, Philippe Esnol, second sur la liste PS des Sénatoriales. D'autant que la motion a été proposée par le maire-adjoint de... Conflans, Franck Barraud. Courage politique de l'adjoint EELV mais risque politique pour tout le parti...

Dans un communiqué du 21 juin, le collectif fait état d'un fait grave : le maire de Carrières-sous-Poissy encourage la délation. La rédaction a tenté d'avoir une réaction de la mairie sans succès... pour le moment.

Ils étaient au départ 36 819 élus à la tête d’un exécutif local (présidents de Région, de département et maires), ils ne sont plus que 15 à la fin. Quinze heureux élus à avoir été récompensés par l'association nationale des élus locaux d' opposition.

L’Association Nationale des Elus Locaux d’Opposition (AELO) remet aujourd’hui, au Sénat, mercredi 22 juin, ses premiers prix nationaux de la démocratie locale.

Le journal municipal de Conflans (juin 2010) a été l’occasion pour le maire PS de Conflans, Philippe Esnol, de marteler sa nouvelle position sur la A104 et de poser ses conditions pour le projet de la plate-forme multimodale d’Achères.

Depuis la mise en place de l'Opération d'intérêt national (OIN), avec le protocole signé en  2008, tout porteur de projet, en principe un élu, dit s'inscrire dans l'objectif de création de nouveaux logements (2500 par an), de création d'emplois sur place, de relance économique ou encore de renforcement des transports en commun.

En filigrane, ces projets ont vocation à s'appuyer sur des pôles économiques existants dans un contexte de développement durable.

Les projets de développement qui toucheront notre territoire sont-ils articulés et cohérents ? Sont-ils démocratiquement légitimes ?

Le Conseil municipal de Carrières-sous-Poissy, réuni ce vendredi 17 juin 2011, a approuvé à l'unanimité, la signature d’un bail emphytéotique avec l’Union des Musulmans de Carrières, sur un terrain communal pour l’édification d’une salle de prière. Carrières-sous-Poissy est, à ce jour,  la 1ère ville des Yvelines à signer un bail de ce type avec une association cultuelle.

Dans un interview exclusif du 14 juin pour le J2R, Catherine Tasca explique les enjeux des élections sénatoriales qui approchent (septembre).

Sur invitation de Mme Jollivet, maire (PS) de Vernouillet, Catherine Tasca, sénatrice (PS) des Yvelines, a rencontré le 14 juin les maires et conseillers municipaux des environs. (voir aussi l'interview en vidéo).

Décidément, 2011 est une année semée d’embûches pour Hugues Ribault, maire d’Andrésy. Voilà un maire qui se révèle doué pour créer de l’opposition locale ! Sa ville, Andrésy, devient la championne des « collectifs contre un projet du maire »…

Condamné pour une quinzaine d’irrégularités dans les délibérations votées par le Conseil municipal et pour ne pas avoir respecté le droit d’expression et d’information des conseillers de l’opposition, le maire d’Andrésy n’a pas voulu céder, lors du conseil municipal du 18 mai en tentant d’imposer un nouveau règlement intérieur aux élus du conseil.

Depuis la publication de l'enquête publique relative au projet de modification de la circulation aérienne en direction de Roissy, menée en mars 2011, concernait 138 communes, les politiques se positionnent.

Pages

Publicité