Vous êtes ici

Politique

Le débat national sur la probable réforme de la loi de 1905 s'est invité à l'échelle locale avec la venue de Malik Salemkour, président de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) à Saint-Germain-en-Laye. Celui-ci était invité par les sections du nord des Yvelines qui sont venues nombreuses participer à ce débat classique et nécessaire pour arriver à un consensus entre citoyens. En attendant une analyse de fond de la soirée. (Webtélé2R)

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, en présence de Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, se sont rendus le 5 novembre à l’Agora, accueil de jour et de nuit géré par Emmaüs (Paris 1er). Afin de protéger les personnes sans-abri des rigueurs de l’hiver, l’État  renforce dès le 1er novembre son dispositif de prise en charge des plus démunis, en Île-de-France, en ouvrant de nouvelles places d’hébergement d’urgence, en anticipant les besoins et assurant le suivi notamment des situations familiales, et en augmentant les maraudes sur la voie publique.

Le 6 octobre, Christian Proust a présenté son livre Oser s'impliquer dans la vie politique locale. Cette conférence a été organisée par l'association Triel Environnement, devenue un acteur incontournable du débat (politique) local à Triel-sur-Seine.

L'édition du 1er novembre 2018 des News du 2R revient sur l’actualité d’octobre et de novembre dans la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Cette formule propose désormais de revenir sur trois informations du mois écoulé et d'annoncer trois événements du nouveau mois.

Oui, il suffit de de le vouloir et de le demander ! diraient certains. Le sous-sol de Triel-sur-Seine est fragile, très fragile du fait de ses anciennes carrières, des veines et de sources d'eau... Mais, la loi est appliquée partout et pour tous de la même manière. En plus, les élus de Triel ont tergiversé et ont réagit trop tardivement ! 

L’étude sanitaire commanditée par l’ARS et par le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (SIAAP) ainsi que celle réalisée par Santé publique France ont été publiées le 15 octobre 2018. Ces études portent sur les possibles conséquences sur la santé des anciennes pratiques d’épandage sur des zones agricoles qui ont été urbanisées au fil du temps et sur la pertinence de réaliser un dépistage du saturnisme infantile lié à la présence de plomb. Elles ne permettent pas d’exclure un risque sur la santé en lien avec la pollution des sols, même s’il n’a pas été observé à ce jour d’impact sanitaire dans la population générale. La présence de cette pollution appelle l’adoption de quelques mesures de précaution, en particulier pour certains types de population.

Article accessible à tous. 

Certes, cela tombe mal pour le maire de Carrières-sous-Poissy, Christophe Delrieu : la justice a annulé le budget primitif de 2016 de la commune.  Les deux oppositions exultent, avec raison, un jugement du 11 octobre 2018 du Tribunal administratif de Versailles ayant annulé le budget 2016 de la commune. En réaction, le maire a convoqué en urgence son conseil municipal le jeudi 18 octobre pour revoter le budget. 

Lutter contre les déchets sauvages est devenu un axe prioritaire pour tous les élus, quel que soit leur bord politique. Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président chargé de l'Écologie et du Développement durable, se sont rendus le 9 octobre à Saint-Germain-en-Laye, pour apporter leur soutien à Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye et initiateur des États généraux de la forêt, dont la commune est régulièrement victime de dépôts sauvages en forêts de Saint-Germain-en-Laye et de Marly.

 

Lundi 8 octobre 2018, la convention du programme de redynamisation des centres-ville « Action Cœur de Ville » a été signée par la Ville des Mureaux. Environ dix institutions se sont associées pour engager une revitalisation du centre-ville des Mureaux, dans la perspective de l'arrivée d'Eole. 

WEBTELE 2R

Le vendredi 5 octobre 2018, le Campus des formations des professions de santé et des métiers d’aide à la personne, situé sur le site de Bècheville du CHIMM, a honoré sa promotion 2018 en remettant aux étudiants leurs diplômes d’État d’infirmier, d’ergothérapeute, de psychomotricien ainsi que d’accompagnant éducatif et social.

Le 20 septembre, environ 50 personnes se sont déplacées pour constater la vacuité de débats au Conseil municipal de Triel. L’équipe en place a montré un tel niveau d’incompétence et d’incompréhension que les (nouveaux) habitants commencent à se préparer pour les échéances de 2020.  L'équipe en place au conseil municipal de Triel vient de connaître un vrai échec sur son projet au Parc Municipal. Il est souhaitable que ses membres fassent profil bas comme il est bon quand on est disqualifié. Mais la peur de l'effondrement... en propre comme en figure s'installe à Triel. 

Rénovation et service public

Lundi 1er octobre 2018, la nouvelle Mairie de Meulan-en-Yvelines, puisque l’ancien bâtiment a fait peau neuve suite à une période de travaux afin d’être aux normes et accessibles à toutes et tous, a été inaugurée. (Webtélé2R)

Légende de la photo : (De g. à dr.) Cécile Zammit-Popescu, Maire de Meulan-en-Yvelines et conseillère départementale, Gérard Derouin, sous-préfet de Mantes-la-Jolie, Gérard Larcher, Président du Sénat, et Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines. ( Photo DD)

L'édition du 1er octobre 2018 des News du 2R revient sur l’actualité de septembre et annonce les événements d’octobre dans le territoire de GPS&O. Cette nouvelle formule propose désormais de revenir sur trois informations du mois écoulé et en présente trois du mois en cours.

Depuis la rentrée, la prospection foncière s'accélère dans des communes comme Andrésy. Le Consortium Français de l'Habitation (CFH) a envoyé une lettre à tous les propriétaires à Andrésy. La municipalité a réagi en mettant en garde les habitants quant à ces pratiques spéculatives. 

D'Andrésy à Villennes-sur-Seine, en passant par Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine, on constate une fronde citoyenne qui ne cesse pas de s'amplifier. A l'instar de Triel, les habitants réclament une pause avec un mot d'ordre, "construire, oui mais pas n'importe comment et n'importe où !". Faut-il un moratoire des projets de construction ? En tout cas, à Triel, c'est une évidence.

Pages

Publicité