Vous êtes ici

Politique

Mardi 10 septembre avait lieu une réunion du conseil municipal de Carrières-sous-Poissy ; une équipe de l'ASAEECC avait décidé de s'y rendre pour récolter quelques réponses au sujet de l'acquisition d'un local et d'une sculpture. Nous pouvons vous dire que nous avons été une nouvelle fois déçus, voire choqués par l'attitude des présidents des trois groupes politiques siégeant au conseil.

vous pouvez lire cette article en intégralité sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières"

Mercredi 18 octobre 2017, une importante manifestation se déroulera entre les Mureaux et Meulan-en-Yvelines contre la fermeture du service de réanimation de l’hôpital intercommunal voulue par l’Agence Régionale de Santé. Paradoxalement, se terminent actuellement les travaux de la maison de santé pluriprofessionnelle des Mureaux, créée dans le but de lutter contre la désertification médicale.

Jean Perrin, président de l'UNPI, a fustigé, le 12 octobre, la forte pression fiscale des grandes villes et des départements, dont les Yvelines. La hausse de la taxe foncière est quatre fois et demie supérieure à l'inflation constatée entre octobre 2011 et octobre 2016, mais surtout des "exploits de + 76,85 %" comme celui des Yvelines concourent à mettre "la propriété en péril !"

Vendredi 6 octobre 2017, le Campus de Formation honorait la promotion 2017 en remettant les diplômes des différentes filières : Infirmier, Ergothérapeute, Psychomotricien, Éducateur Jeunes Enfants, Accompagnant éducatif et social. (Webtélé2R)

Manifestation à Saint-Lô : Confluence pour Sortir du Nucléaire (CPSDN) demande à l'Autorité de Sûreté du Nucléaire (ASN) de faire preuve de responsabilité en n'autorisant pas l'EPR à fonctionner.

 

Samedi 30 septembre 2017 s'est tenue la cérémonie de lancement et de présentation officielle du PTCE aux Mureaux, sous le nom de « PTCE-VIVRE LES MUREAUX ».

11e édition du journal "Les News du 2R" qui revient sur 4 actualités et 4 reportages vidéo à retrouver sur le Journal des Deux Rives et Les Nouvelles des Mureaux Seine&Vexin, ayant pour sujets les communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) durant le mois de septembre 2017 : Fleurs en Seine, permanence à Maule du député Bruno Millienne, la manifestation au CHIMM contre le départ de la "Réa", le nouveau labo de i-grec....

Pas de coup de théâtre cette fois-ci au conseil municipal de Triel-sur-Seine. La majorité a voté en bloc pour céder cette parcelle de 1,4 ha pour un montant de quatre millions d'euros. C'est l'épilogue d'une feuilleton qui dure depuis cinq ans.

Avec une maquette nouvelle, le J2R sera bientôt disponible dans les différents points de vente de notre territoire. Voici le sommaire du numéro 134  pour ceux et celles qui sont accros à un journal indépendant et de qualité.

Le mercredi 20 septembre 2017, les syndicats, les médecins, les infirmiers, les dirigeants, les personnels, les services et les élus, en lien avec le CHIMM, étaient mobilisés pour dire « non » au départ du service de réanimation, voulu par l’ARS. (Webtélé2R)

Lors de l’inauguration de sa permanence à Maule le 15 septembre 2017, Bruno Millienne, nouveau député MoDem de la 9e circonscription des Yvelines, a accordé une petite interview à la Webtélé 2R.

Webtélé 2R

Vendredi 15 septembre 2017, Bruno Millienne, le nouveau député MoDem de la 9e circonscription des Yvelines, a inauguré sa permanence à Maule en présence d’une bonne quarantaine de personnes venant des quatre coins de la circonscription.

"Non à la fermeture de la réanimation" est le slogan repris par tous ceux et celles qui croient à l'avenir d'un hôpital de proximité et de qualité. Le Centre hospitalier Intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) est au centre de la logique technocratique de réduire les services à la population du Vexin et de ses environs. Un appel au rassemblement, le mercredi 20 septembre entre 11 heures et 13 heures, a été lancé.
LIEN pour la pétition

Lors d’un déplacement au collège Henri IV à Meulan-en-Yvelines, le 8 septembre dernier, Pierre Bédier (photo ci-dessus), président du Conseil départemental des Yvelines, s’est insurgé contre les actions récentes du gouvernement. Sans y faire allusion, M. Bédier n’a manifestement pas bien digéré le camouflet récent sur le projet retoqué de la fusion des départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine.

C’est une petite victoire pour les élus d’opposition Andrésy Energies Renouvelées et une satisfaction pour les Andrésiens, notamment pour les nombreux riverains des projets immobiliers qui surgissent un peu partout dans la ville. Des pétitions d'Andrésy Dynamique, par exemple et d'autres actions (réunions publiques) ont contribué à la prise de conscience de l'ampleur de la fronde locale.  Voir source de l'article.

Pages

Publicité