Vous êtes ici

Politique

Le 30 septembre, Joël Mancel, maire de Triel, et son équipe majoritaire ont accueilli le deuxième personnage de l'Etat, M. Gérard Larcher, président du Sénat. Celui-ci est habitué à aller sur le terrain pour vérifier que les lois de la République sont en phase avec les besoins des acteurs économiques et au-delà des habitants des territoires en mutation. Triel, une des 73 communes du Grand Paris Seine & Oise fait part des difficultés transitoires et des projets à court et à moyen termes. Voir le reportage WEBTELE 2R.

En pleine campagne électorale dont les médias enlisent le débat dans les plus mauvais recoins de la personnalisation électorale, la section PS de Vernouillet a organisé autour de Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, députée européenne PSE, un débat sur  « L’Europe après le Brexit », question complexe mais qui pourrait être porteuse de promesses pour l’avenir à condition de retrouver l’esprit des fondateurs.

Stéphane Beaudet, vice-président de la Région Île-de-France chargé des Transports, rappelle à la gauche que la situation des transports en Île-de-France est le résultat du bilan de la gauche à la tête de la région. Cela dit, sur certains points, les écologistes ne sont pas d'accord et le font savoir.

Lors de la réunion du conseil municipal du 28 juin dernier, interrogés sur les problèmes récurrents de stationnement dans le centre ancien, notamment sur le boulevard au niveau des commerces et du marché, le maire, Hugues Ribault, et son adjoint aux Travaux, Alain Mazagol, s’en sont violemment pris aux commerçants andrésiens. Contacté par la rédaction du J2R le 27 septembre, le cabinet du maire a minimisé les propos tenus au conseil municipal. "Il s'agit plutôt des considérations généralistes",  a-t-on avancé.

Lire l'article sur le site AER.

"Pas de savon" était le mot d'ordre lancé par les quatre policiers municipaux devant l'entrée de la salle du conseil municipal de Conflans-Sainte-Honorine, le 19 septembre à 20 heures 30. Environ 70 personnes se sont rendues à la réunion du conseil pour protester contre la fermeture des bains-douches, décidée par le maire M. Brosse.  Interpellé par l'opposition, le maire LR de Conflans n'a pas changé d'avis sur la question et maintenu une logique budgétaire au détriment de l'humain et de la santé publique.  Enfin, les Conflanais ont encore manifesté leur mécontentement le samedi 24 septembre 2016 à 11 heures  avec des slogans classiques : "Ouvrez les bains-douches"; "solidarité, respect, dignité, reouvrez les bains-douches". Laurent Brosse, maire LR, n'a pas daigné recevoir les deux cents manifestants. Une pétition a été lancée(1)

Voir WEBTELE 2R.

Le 19 septembre 2016, des animateurs des centres de loisirs à Triel ont montré leur colère car les moyens se réduisent progressivement en raison de l'austérité budgétaire dans les collectivités locales et Triel ne fait pas exception à cette dure réalité. La ville de Triel a vécu une journée de grève aux centres de loisirs, conduisant les parents d'élèves (et les enfants) à se débrouiller autrement.

Cet ouvrage met en cause la sacro-sainte croyance qu'il faudra construire plus pour loger les Français.  Il propose des solutions pour éliminer des anomalies de la politique du logement : inflation des aides publiques, rigidification du marché du logement ancien par la fiscalité, inefficacité des quotas de logements sociaux pour la mixité sociale, abandon du rôle social des HLM.

Logement, le fiasco français - Pourquoi est-il si difficile de se loger ?

Nicolas Bouzou, Denys Brunel et Hélène Timoshkin

144 pages - 15 €- G56621

Le dossier des aires de passage des gens du voyage revient sur la scène locale depuis des années quelle que soit l'échelle de pouvoir, municipal, intercommunal ou départemental. Les élus sont dépassés par ce phénomène qu'ils ont eux-mêmes provoqué par leur indécision dans le passé. Le cas d'Orgeval est typique : plus de 35 caravanes ont occupé l'espace public pendant le mois d'août ; leur départ a eu lieu le samedi 16 septembre. Les riverains et les utilisateurs des bois des alentours ont contacté la mairie sans succès depuis août dernier.

Devant un public intéressé par le film culte Merci patron ! , François Ruffin, son producteur, ainsi que Saïd Bahis et Majid Eddaikhane, producteurs du film Ils l'ont fait ont débattu des enjeux de société par le prisme de la lutte sociale, le 16 septembre au cinéma Le Chaplin à Mantes-La-Jolie. L'analyse et l'interview de M. Ruffin mettent en perspective l'état des luttes sociales en France avant les présidentielles de 2017. Voir WEBTELE 2R.

Cela fait un an que les comités de quartier existent sous la mandature de Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy. Fin juin, les trois comités de quartier ont restitués leur travail au Maire et aux élus présents.

Malgré quelques dysfonctionnements ou des lenteurs dans l'application des demandes des comités, pas toujours liés à la municipalité, mais parfois par des acteurs extérieurs, les comités de quartiers sont vraiment d'une réelle utilité pour les Carriérois et donc pour la ville.

L'Île-de-France, considérée depuis toujours comme le grenier à blé de l'Europe, vient de connaître la plus mauvaise moisson de l'après-guerre. Suite aux fortes inondations du printemps et au manque de soleil pendant les mois les plus cruciaux du développement des céréales, les exploitations franciliennes accusent des chutes de rendement de 50 % en moyenne, et allant jusqu'à 70 % dans certaines zones.

Après les attentats tragiques, Eddie Aït (PRG) et Michel Thouzeau (PCF), anciens maires de Carrières-sous-Poissy, lancent un appel à la Paix. Respectivement trésorier national de l’association nationale des communes, départements et régions pour la paix (AFCDRP) et co-secrétaire national du Mouvement de la Paix, les deux anciens maires souhaitent mobiliser les élus locaux et les sensibiliser au développement de la culture de paix. 

Editorial

Un été lourd en atrocités et en oppositions diverses s’est abattu sur la France. En dehors du climat, qui a atteint des records de chaleur, les Français n’ont pas eu un été de tout repos. Trois attentats majeurs ont frappé le pays et, au lieu de faire bloc, les politiciens se sont déchirés, allant jusqu’à remettre en cause l’ « Etat de droit » afin de combattre la menace que fait planer Daesh ou Etat Islamique. Depuis que Daesh a libéré les pulsions morbides de certains en leur donnant une « légitimité religieuse », ces attentats revendiqués par Daesh, en déroute au Moyen-Orient, ébranlent la société dans son ensemble.

En mai et juin 2016, les sections du Parti Communiste Français (PCF) du canton de Limay et de Les Mureaux / Meulan / Aubergenville ont élu de nouveaux secrétaires à leurs têtes, plus jeunes mais déjà bien connus.

Pierre Cardo s’éloigne définitivement de la politique avec son départ de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ARAFER). Le 21 juillet, Gilles Savary, député PS l’a félicité pour son travail impartial : « [M]erci Pierre pour la façon magistrale et avisée avec laquelle tu as su imposer l'ARAFER dans un environnement institutionnel réticent ! Tu l'as fait passer de l'adolescence à l'âge adulte grâce à ta grande indépendance d'esprit et d'attitude ! Tu honores la classe politique par un sens élevé de l'action publique ! »

Pages

Publicité