Vous êtes ici

Politique

Un réveil tardif ? La conférence de presse de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise a acté la prise de conscience de ce double problème environnemental et sanitaire. Cependant, le monde associatif n'a pas été convié à la démarche. Pourquoi ? 

Lire gratuitement sur le site de l'Asaeecc "Votre vie à Carrières" : Source de l'article

Du 21 au 24 mars 2018 va se tenir aux Mureaux le 4ème Forum européen des jeunes lycéens, placé sous l’égide du Comité de jumelage, la Ville des Mureaux et la Maison de l’Europe de Saint-Germain-en-Laye.

Le réseau pour l'Accueil des Migrants en Yvelines (AMY), créé le 19 décembre 2017, regroupe une trentaine d'organisations, associations et collectifs qui ont en commun la volonté d'accueillir dignement tous les migrants quelles que soient les raisons qui les ont conduits à venir en France. Il a tenu une conférence de presse devant la préfecture des Yvelines à Versailles et a adressé une lettre ouverte aux députés et aux sénateurs des Yvelines, à propos du projet de loi « pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif ».

Près de cinquante ans de vie politique locale n'ont pas entamé la vitalité de Daniel Louvet qui, par son parcours, a démontré que l'éthique et l'écologie font partie de ses fondamentaux. Compère, opposant, puis tombeur de M. Yannick Tasset (maire d'Orgeval de 2001 à 2017), Daniel Louvet est l'un de ces citoyens engagés qui, depuis longtemps, « pensent global et agissent localement », tout en gardant une éthique politique sans concession. Pour lui, l'honnêteté prime. 

A la fin janvier, à l'Espace des Arts de Villennes-sur-Seine, environ 120 "marcheurs" des Yvelines, c'est à dire les militants du parti La République en marche (LREM), se sont réunis pour présenter leurs objectifs politiques pour les années à venir. En voyant la méthode et les moyens mis en œuvre, LREM sera probablement le parti dominant dans les années à venir. 

Le 3 février 2018, la poignée de socialistes de la Confluence a accueilli Julien Dray, membre du PS qui tente de ranimer le vieux parti en déliquescence. 

La fureur des habitants de Triel est à son comble. Parfois, il est bon de laisser le "peuple" s'exprimer car le problème dépasse tout entendement : c'est une série de tergiversations qui ont abouti à un échec patent pour tous et à tous les échelons. D'ici aux vacances 2018, sans avoir une date exacte, le campement de Roms devrait disparaître.

Dans un article repris par le J2R, le blog d'Andrésy Energies Renouvelées a mis en lumière les tactiques de MM. Hugues Ribautl et Denis Faist, respectivement maire et premier adjont de la ville d'Andresy, en vue de la prochaine élection municipale de 2020.  Source de l'article. 

Voir aussi : La macronie attire 

Cette édition de mars 2018 des News du 2R fait un retour sur la plaine entre Chanteloup, Triel et Carrières, la visite d’Emmanuel Macron aux Mureaux et le Festival Ciel en Seine ; elle apporte, également, bien d’autres actualités et des reportages sur la présidence muriautine de la Communauté des villes d’Ariane.

Le mardi 20 février 2018, le président de la République, Emmanuel Macron, accompagné par la ministre de la Culture, est venu visiter la Médiathèque des Mureaux et sa Micro-Folie.  C'était une belle entrée en matière qui lui a permis de recevoir le "rapport bibliothèque" d’Erik Orsenna.

Les élus réagissent à l'article d'un journal local et leurs propos contradictoires montrent un certain malaise devant cette situation.

A lire, en intégralité, sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" : ici

 

Le 13 février 2018 au conseil municipal à Triel, la question des Roms a accaparé les échanges entre les élus et le public présent. Un groupe de riverains proches du  collectif "Pas de bidonville à Triel" a fait allusion à un tract-pétition anonyme qui voulait en finir avec le campement de Roms à la sortie de Triel ; le collectif Romyvelines, qui s'occupe du dossier Roms depuis 2007, a réagi et pris la parole pour expliquer et défendre la problématique Roms dans la plaine.

Vidéos :  A  et B 

Cela faisait six ans que  Pierre Cardo n'avait pas abordé des sujets liés à la politique locale ici au nord des Yvelines. Après son départ de la tête de l'ancienne Communauté d'Agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) et son travail à l'Autorité de régulation ferroviaire (AREF), il s'est occupé à ses hobbies et aux autres passions. Cependant, Pierre Cardo a voulu se rendre utile lorsqu'on l'a appelé, dans l'urgence, pour servir la communauté urbaine en tant que président du Conseil de développement. Le J2R l'a rencontré le 13 février au siège du journal. 

Début février, Alban Bernard, citoyen de Carrières-sous-Poissy, a découvert l'indicible : la décharge à ciel ouvert qui s'est développée depuis quelques années dans la plaine, zone interstitielle  entre Chanteloup-les-Vignes, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine. Devant l'urgence sanitaire et environnementale, il a lancé une pétition à caractère national, qui a déjà atteint les 650 pétitionnaires et elle continue à grimper. Le J2R a rencontré l'initiateur de ce mouvement pour le réhabilitation de la plaine.  

Pétition : Ministre d'État, Ministre de la Transition écologie et solidaire: Mrs les élus : Sauvez la plaine de Carrières / Triel / 

Intempéries et transports

Ce mercredi 7 février 2018, l’Île-de-France se réveille paralysée par la neige tombée en très grande quantité durant la nuit. Il y a entre 10 et 15 centimètres de neige. Les transports sont paralysés comme de nombreux automobilistes l’ont été toute la nuit.

Pages

Publicité