Vous êtes ici

Politique

Deux fois par an, la municipalité organise cinq réunions de quartier. Ces soirées n’attirent guère les foules. Elles permettent néanmoins de mettre en lumière les préoccupations souvent différentes des populations ainsi que les inégalités de conditions de vie entre le haut et le bas de la ville, entre le sud (proche de Poissy) et le nord (tourné vers Conflans).

78 licenciements en vue ; la société MATRAX, située dans la ZAC de la Grosse Pierre, est en liquidation depuis le 9 juillet 2009. Quelles sont les revendications des futurs ex-Matrax, un des sous-traitants de l’automobile ? L’épreuve de force vient de commencer entre les salariés et le liquidateur de MATRAX (ancien site du holding TSD). Les pouvoirs publics s’en mèlent à juste titre. (Vidéo)

Après l’abattage sauvage, le constat est accablant : La forêt était complètement obstruée par des arbres et branches tombées sur le chemin risquant de blesser les passants. Le maire a été interpellé !

Au dernier jour de la concertation publique organisée par le Conseil général des Yvelines sur le projet de connexion RD30/RD190 (Achères à Triel), la majorité municipale UMP d’Andrésy a surpris son monde en se déclarant contre le pont Achères/Carrières/Andrésy, tout en ne contestant pas l’utilité de la connexion routière. Après un premier revirement à Achères, un véritable coup de tonnerre se déroule à Andrésy. Un premier bilan dans les communes concernées s’impose.

Samedi 11 juillet 2009, la vente de fruits et de légumes « Bio » à la Ferme de la Haye, aux Mureaux, fut un véritable succès. De nombreuses personnes, environ plus d’une bonne centaine voir plus, sont venues acheter de produits frais entre 16h et 18h.

Nos maires n’ont que ce mot à la bouche : « éco ! », « bio ! ». Ils ne jurent que par le développement durable : des actions municipales pour un développement raisonné, concerté et écologique. Et pendant ce temps-là, l’interco arrosent nos trottoirs de produits chimiques dangereux.

Jeudi 9 juillet 2009, selon une information donnée par le site du Parisien à 22h46, Christian Blanc, le secrétaire d’Etat chargé du développement de la région capitale (l’Ile de France) a affirmé que le projet de circuit de Formule 1 dans les Yvelines ne fera pas .

Mercredi 8 juillet, la nouvelle agence postale communale de Carrières-sous-Poissy (quartier Saint-Louis) a été inaugurée par Eddy Aït, maire de Carrières, Hugues Ribault, conseiller général et maire d’Andrésy et François Pain, directeur de la poste des Yvelines.

Samedi 11 juillet 2009, entre 16 et 18 heures, une vente de produits locaux sera organisée à la Ferme de la Haye. Les partisans de Flins sans la F1 entretiennent ainsi la résistance au projet du conseil général des Yvelines.

« Emblématique et symbolique » étaient les termes utilisés par le Conseiller régional, vice-président de la CA2RS et maire, Eddie Aït, lors de l’inauguration de cet espace social et culturel. Le 4 juillet, une soixantaine de personnes étaient au rendez-vous également pour rendre hommage à cette femme courageuse.

Nouveau président du conseil général depuis le 3 juillet, Alain Schmitz, proche de Pierre Bédier, a l’intention de continuer l’œuvre de son prédécesseur et déclare notamment : « Le circuit de F1 est une ouverture au monde pour la Vallée de l’automobile ». Au lieu d’élever le débat, comme le proposait Christine Boutin, la nouvelle équipe maintient le cap fixé par Pierre Bédier ! L’intérim exercé par Mme Boutin n’aura été qu’une parenthèse !

Depuis un an, environ 70 personnes campent dans la Plaine, notamment dans l’interstice de Carrières-sous-Poissy, de Chanteloup et de Triel. Saisi par la Ligue des droits de l’Homme (Poissy) défendant les droits de scolarité des enfants, quelque soit la situation de la famille, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) vient de se prononcer (courrier de Louis Schweitzer du 17 juin) pour un respect de la loi. Devant cette injonction, le maire de Triel n’a pas vraiment le choix.

Vendredi 26 juin 2009, lors de la dernière session du Conseil Général des Yvelines présidée par Mme Christine Boutin, cette dernière a donné son avis sur le projet de circuit de F1 entre Flins et les Mureaux. Elle ne se prononce pas contre, mais elle souligne les problèmes qu’il pose et invite le futur président du département à revoir le dossier.

Encore un obstacle vieux de 13.000 ans pour illustrer que ce projet avorté de F 1 ne mérite plus que l’on débat. Cependant, une réunion « POUR » le projet F1 aura lieu : Organisée par le Conseil général et la mairie des Mureaux Vendredi 26 juin à 20h - Cinéma Frédéric Dard 77, rue Paul-Doumer - Les Mureaux

Le numéro 958 (mars 2009) des « dossiers » consacrés aux « problèmes politiques et sociaux » de la Documentation Française est consacré à la question politique classique sous la cinquième République : « Gauche-Droite : quels clivages aujourd’hui ? »

Pages

Publicité