Vous êtes ici

Politique

Le vendredi 14 avril 2017, Ali Mohammad, candidat du Parti Socialiste à l'élection législative dans la 9e circonscription des Yvelines, qui aura lieu les 11 et 18 juin 2017, a accepté notre invitation. (Webtélé 2R)

Fin 2012, la feue Communauté d'agglomération Deux Rives de Seine avait lancé une expérimentation, financée en partie par l'Union européenne : la location des véhicules électriques à destination des demandeurs d'emploi. En grande pompe, l'inauguration avait eu lieu... Finalement, la gestion de ce parc a été déléguée à une entreprise locale, Auto 2. A ce jour, rien n'a été dit sur ce projet depuis le passage à une communauté urbaine de 404 000 habitants. Bilan pas très positif pour nos élus ! Nous avons tenté de joindre par téléphone GPS&O. Sans succès.

Voici un premier article d'une enquête sur l'action publique locale depuis 2012 dans notre zone de couverture.

 

Jeudi 6 avril 2017, Thibaud de Fleury se présente à l’élection législative dans la 9ème circonscription des Yvelines sous les couleurs du PCF ; il soutient le candidat Mélenchon à la présidentielle.

Dans sa 6e édition, le journal "Les News du 2R"  revient sur 4 actualités ; 4 reportages vidéos sont à voir sur le Journal des deux rives et Les Nouvelles des Mureaux Seine&Vexin, ayant pour sujets les communes de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) durant le mois de mars 2017, ouvrant sur le mois d’avril avec la visite d’Emmanuel Macron et l’interview des frères Bogdanoff. Webtélé2R

Le 9 mars dernier, les juges du Tribunal administratif de Versailles examinaient la requête du conseiller municipal Anthony Effroy, qui demandait la condamnation du maire de Carrières-sous-Poissy pour excès de pouvoir. Le 23 mars, le juge administratif a condamné le maire de Carrières-sous-Poissy. Fera-t-il appel ?

Projet de territoire et Grand Paris Seine & Oise

Depuis la décision de justice de novembre 2016 qui a débouté l'association « Non au Pont d'Achères », les contestataires étaient sonnés. Après quelques mois de silence, ils reviennent requinqués pour continuer le combat contre ce projet « dépassé ».
INEDIT et WEBTELE 2R.

Editorial du numéro 131

Le numéro 131 du J2R est sous presse ! Voilà notre éditorial proposé à nos lecteurs assidus et abonnés au J2R. INEDIT

A l’occasion de son ouverture ce jour à Paris, Le Printemps de l’économie publie les résultats d’une enquête exclusive “Les Français et les programmes des candidats à l’élection présidentielle”, réalisée par l’institut OpinionWay.

Déclaration d'Eddie Aït, conseiller régional d’Ile-de-France (PRG), ancien maire de Carrières-sous-Poissy.

Voilà la question qui se pose lorsqu'on constate l'ardeur du militantisme de l'ADIV-Environnement. Le 4 mars, une série d'actions contre cette déviation a été présentée à la presse locale.

Depuis quelques mois,  la municipalité conflanaise prépare le terrain pour la fermeture du cinéma Ciné.Ville en centre-ville. Certes, il faut le mettre aux normes et cela coûterait environ 3 millions d'euros, mais il faut dépasser l’idéologie néolibérale afin de faire renaître les centres-ville en France. Le reste est de l’intox.

Il y a un an seulement, M. Ribault et sa majorité votaient « pour » l’intégration d’Andrésy dans l’interco pilotée par la droite yvelinoise, obligeant la ville à rejoindre Grand Paris Seine et Oise (GPS&O), comprenant 400 000 habitants dans 73 communes.

Voir l'article sur le site AER.

Lors de la réunion du conseil municipal d'Andrésy du 22 février 2017, a été présenté le Rapport d’orientation budgétaire 2017.

Voir l'article sur le site AER.

Grand Paris Seine & Oise et projet de territoire

Depuis son élection comme président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), Philippe Tautou rencontre des difficultés à mettre sur les rails cette méga-intercommunalité (plus de 404 000 habitants) atypique en France.

Lors de la réunion du conseil municipal du lundi 6 mars, le débat d’orientation budgétaire a été l’occasion, pour les élus d’opposition, d’interroger le maire (LR) sur le dossier AJC. Il s'agit de l'association carriéroise qui, ayant bénéficié d’une subvention municipale d’un montant de 50 000 € en 2014, fait actuellement l’objet d’une enquête du Parquet financier de Versailles pour détournement présumé de fonds publics.

Pages

Publicité