Vous êtes ici

Politique

Le 6 novembre, Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy, a organisé une réunion publique ayant pour thème « sécurisation des espaces naturels et accueil des gens du voyage ». En réalité, c'était un monologue ayant pour but de démontrer que les gens du voyage, qui débarquent sans crier gare dans la plaine, bénéficient d'un déséquilibre juridique dans les faits (ce qui est contesté par la Fédération nationale des associations solidaires d’action avec les Tsiganes et les Gens du voyage, FNASAT) et que ce problème récurrent de l'arrivée et de la gestion de ces itinérants appelle désormais des réponses concrètes.

Denis Faist, le premier adjoint de la ville d'Andrésy, a envoyé une missive aux associations andrésiennes pour leur annoncer sa volonté de se présenter en tant maire de la ville en 2020. En attendant les réactions politiques de certains de ses concurrents politiques, plusieurs questions s'imposent :  Cette annonce est-elle prématurée ? Est-il le digne héritier de la dynastie Ribault ?

Contacté par la rédaction du J2R, l'intéressé persiste et signe :  il est disponible et il est l'homme de la situation ! 

Huit ateliers citoyens ont été organisés par la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise,  entre le 3 octobre et le 30 novembre. Un compte rendu du dernier peut donner une idée de l’ambiance et des résultats des précédents, qui se sont déroulés selon le même principe.

Les nombreuses propositions des participants sont intéressantes. Seront-elles prises en compte par les élus communautaires, tout particulièrement par Mme Suzanne Jaunet, vice-présidente de la communauté urbaine déléguée à l'urbanisme qui les a commentées, en les résumant ? 

Orgeval a accueilli, le 24 novembre, l'assemblée générale du CO.P.R.A. 184 qui milite depuis 26 ans contre la construction d'une autoroute urbaine entre le Val d'Oise et les Yvelines.

Le jeudi 30 novembre 2017, le club des entreprises de l’économie sociale et solidaire, appelé Busin’ESS, a été lancé dans les Yvelines par ActivitY' en partenariat avec la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi des Yvelines, la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire d’Île-de-France et les acteurs yvelinois de l’insertion par l’activité économique. Ce lancement s’est déroulé au Campus, Cité de l’innovation et des métiers de demain, aux Mureaux.

Suite à la réunion avec les sept associations trielloises le 14 novembre, le maire de Triel-sur-Seine, Joël Mancel a voulu faire le point avec le J2R sur la question de l'urbanisme dans la commune. Son adjoint à l'urbanisme, Michel Poirot, a souligné que la trajectoire urbanistique de l'équipe municipale continuera malgré les réticences de certaines associations environnementales.

Le problème des nuisances aériennes, auquel le Collectif Inter-associatif du REfus des Nuisances Aériennes (CIRENA) n'a de cesse de proposer des solutions, a été l'objet d'une question de Michèle de Vaucouleurs, députée MODEM de la 7ème circonscription des Yvelines.

La réponse de la ministre des Transports, Elizabeth Borne ne surprendra que ceux qui veulent bien l'être : "On verra plus tard !"

VERBATIM

Depuis 1981, le Centre de promotion par la formation (CPF) agit pour la réinsertion professionnelle. Avec l'austérité budgétaire du haut vers le bas, les problèmes récurrents de trésorerie ont eu le dernier mot de ce centre innovant sur le plan social, non seulement à Chanteloup-les-Vignes mais au-delà des frontières des trois villes proches, Andrésy, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine. Cinq salariés vont être remerciés et quatorze stagiaires/apprentis vont se trouver dans de grandes difficultés. Qui est responsable de cette situation ?

Présenté le 14 novembre auprès des investisseurs/professionnels de l'aménagement opérationnel, le projet "La Pointe de Verneuil-sur-Seine" fera débat. Après quelques aventures politico-financières, le projet d’urbanisation était un peu tombé dans l’oubli mais une demande de modification du PLU de Verneuil-sur-Seine vient d’être faite pour déclasser une zone naturelle, au centre de la base de loisirs, afin d’y construire 450 logements.

Article repris du site ADIV Environnement.

Surprise, à Poissy, lors du premier concert du festival Blues sur Seine : Pierre Cardo, ancien député-maire de Chanteloup-les-Vignes et premier président de la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine, sur scène à l'harmonica avec les musiciens du Caveau de la Huchette !

Le 7 octobre, huit associations soucieuses de protection de l'environnement ont cosigné et distribué un tract lors de la Fête du Flan ! "Construire à Triel, mais pas n'importe comment !" semble être la position commune qui fustige la politique urbaine actuelle. Cette unanimité pourra-t-elle tenir longtemps ? Est-elle anti-système ? 

La 12e édition du journal Les News du 2R revient sur 4 actualités et 4 reportages videos à retrouver sur le Journal des Deux Rives et Les Nouvelles des Mureaux Seine&Vexin, ayant pour sujets les communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) durant les mois d’octobre et novembre 2017 : le Festival du cirque international des Mureaux, le service de réanimation du CHIMM, la RD154, Des Mots et des Notes, Cross des Mureaux, challenge sportif au Magic Form...

Webtélé 2R

L'enquête publique à Vernouillet a pour but de modifier le Plan local d’urbanisme afin de reloger les gens du voyage sédentarisés qui, pour le moment, représentent un des obstacles au projet de déviation de la RD 154.

Article reproduit du site de l'ADIV-Environnement.

 

Après 17 ans à la tête d’Orgeval, Yannick Tasset va passer la main en fin d’année, à cause de problèmes de santé.

Depuis octobre, la rentrée n'est pas un fleuve si tranquille pour des écoliers triellois qui prenaient le bus "26 emblème échelle", en direction du lycée international de Saint-Germain-en-Laye (et pour leurs familles). C'est toujours la même histoire :  une structure technocrate (le STIF, devenu Île-de-France Mobilités) décrète une suppression, sans concertation avec les personnes directement concernées, ni avec les élus ! Comment pouvons-nous envisager une transition vers un monde économe en consommation des énergies fossiles ?

Pages

Publicité