Vous êtes ici

Politique

Le 30 mars dernier, le nec plus ultra yvelinois était présent pour accompagner Gérard Larcher, président du Sénat, à l'inauguration de l'hôtel de ville de Verneuil-sur-Seine. C'est un des derniers actes de la mandature du maire sortant Philippe Tautou qui est par ailleurs, président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise.

Voir la Webtélé 2R.

Organisée par la section LDH de Conflans-Sainte-Honorine, une conférence a eu lieu le 30 mars pour traiter cette problématique sous les angles juridique, social et politique. Notre entretien filmé avec Odile Roy, maître de conférences au Centre d'études juridiques européennes et comparées de l'Université Paris-Nanterre, fait un résumé de cette conférence.

Webtélé 2R

Quel sont les objectifs du projet de la marina de la Pointe de Verneuil ? Qui y participerait ? Qui paierait ? Ce sont des questions soulevées par ce projet, présenté le 20 mars 2019 par le maire de Verneuil-sur-Seine et la société UrbanEra, filiale du groupe Bouygues Immobilier. Voici une tribune d'Alain Lafon, constituant une contribution au débat local.

La turbulance politique à Vernouillet tourne à l'imbroglio administratif, suite à la réunion du conseil municipal du 15 avril, dernière limite pour adopter le budget primitif. M. Pascal Collado, le maire qui a été destitué de ses prérogatives le 21 février par 15 frondeurs, a obtenu le quorum et a fait adopter le budget au forceps. Les 15 frondeurs se sont adressés à la préfecture pour dénoncer "une mascarade remplie de mensonges et de manipulations".  Ce sont des accusations graves, lancées par les frondeurs.

Le 9 avril vers 23 h, Anthony Effroy, conseiller municipal de Carrières-sous-Poissy, a annoncé le fait marquant de la soirée : le vote du conseil municipal du mardi 9 avril a été défavorable pour le maire, Christophe Delrieu. Est-ce le début de la fin du mandat de ce dernier ? Contacté par la rédaction, le maire n'a pas encore répondu à notre appel.  Le 17 avril, le maire vient de perdre une nouvelle manche lors du conseil municipal : les deux adjoints frondeurs sont restés à leur place contrairement à la volonté du maire. 

Depuis le 24 janvier, Vernouillet et son maire sont entrés dans une période de turbulence politique qui va, peut-être, se conclure par une réélection partielle, sauf si le sous-préfet en décide autrement. Les douze mois qui viennent seront palpitants pour les amateurs de romans à suspense ! 

Le promoteur immobilier Aegefim Promotion et Bouygues Immobilier ont annoncé le 22 janvier sur leur site Internet avoir été désignés co-lauréats de la consultation sur l'aménagement du quartier des Sablons à Andrésy. On s'interroge sur qui est derrière cette décision. Le maire, Hugues Ribault, s'est bien gardé d'en informer les élus et les habitants alors que  conseil municipal avait l'occasion d'en parler lors de sa réunion du 13 février 2019. Voici l'analyse du groupe AER sur ce projet immobilier du nouveau quartier des Sablons à la sortie de la ville.

Voir l'article dans sa version initiale.

M. Antony Effroy, conseiller d’opposition nous a demandé de publier un communiqué sur le fait qu’il n’ait pas pu s’exprimer lors de ce premier débat à Carrières-sous-Poissy, le 8 février 2019 à l'Espace Louis Armand. En effet, la parole n’était donnée qu’aux citoyens et non aux élus de l’opposition et de la majorité. Nous pouvons regretter cette règle car les élus restent aussi des citoyens ; injuste ou non, la règle a été respectée par tous les élus présents, dont notre députée.

Le 30 janvier 2019 a eu lieu la cérémonie de vœux de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise dans le hall numéro 5 du Parc des expositions de Mantes-la-Jolie. Quatre orateurs (Raphaël Cognet, maire de Mantes-la-Jolie, Philippe Tautou, président de GPS&O, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, et Pierre Bédier, président du Département des Yvelines) se sont relayés pour affirmer que, malgré les erreurs de jeunesse, la communauté urbaine a des ambitions dans un monde incertain.

Dans un tract, bientôt diffusé à la population, quinze membres de la majorité municipale (15 sur 29 y compris l'opposition) ont démandé la démission du maire, Pascal Collado (DVD). 

A la dernière réunion du conseil municipal de Vernouillet, le 24 janvier, un coup de théâtre a eu lieu qui a ébranlé un certain nombre de certitudes dans la gestion municipale de M. Pascal Collado, maire depuis 2014. Selon les confrères du Parisien, édition du 28 janvier, ce "clash" a mis le maire en minorité et l'avenir s'assombrit pour lui.  Le J2R a interrogé le maire sur la question le 25 février ; il a répondu par une phrase laconique : "Ce sont les vicissitudes de la vie politique locale !"

Samedi 26 janvier 2019 s’est tenue la cérémonie des vœux d’Hardricourt, où Yann Scotte, maire de la commune et conseiller départemental des Yvelines, a présenté ses vœux en présence de Gérard Larcher, président du Sénat, qui voit en lui un élu de proximité de caractère, tout en rappelant que les maires et les communes sont les bases de la République.

Webtélé 2R

Le 21 janvier, Philippe Tautou a mis la barre très haut : la cérémonie de vœux était décorée d'une manière féerique et le public a été enthousiasmé par le buffet et l'ambiance proposés par la belle ville de Verneuil-sur-Seine. De plus, Gérard Larcher a prononcé un discours enflammé pour la revitalisation des "petites républiques pour conforter la grande République !". (Voir Webtélé 2R ci-dessous)

Intercommunalité et développement

Les nouvelles vont vite sur Facebook mais cette démission n'a pas encore été publiée ou affichée. Pierre Cardo, ancien député-maire de Chanteloup-les-Vignes, membre fondateur de l'ancienne CA2RS, a démissionné de son poste du président du CODEV (Conseil de développement), un organisme ad hoc de consultation auprès de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. 

Plus de 200 personnes se sont rendues à la réunion organisée, à Conflans-Sainte-Honorine, par le groupe Aéroport de Paris (ADP) dans le cadre d'un grand débat public sous l'égide de la Commission nationale du débat public (CNDP). L'objet de cette réunion "de concertation" était de présenter le projet d’extension de l'aéroport CDG par la mise en place d'un nouveau terminal dit Terminal 4 (T4). En outre, il s'agissait aussi d'accueillir des observations de certains acteurs associatifs, élus locaux et habitants de la Confluence. la Webtélé 2R

Pages

Publicité