Vous êtes ici

Maurecourt

Fillon rendait obligatoire l’appartenance à une intercommunalité. Les Yvelines étaient en retard puisqu’une centaine de communes restaient isolées.

A la mise en place de l’Opération d’intérêt national (OIN), dont le protocole a été signé dès 2008, étaient prévus la création de 2 500 logements par an, d’emplois sur place ou encore du renforcement des transports en commun plus nombreux. Sur le plan local, ce gigantesque projet n’est pas appréhendé par les habitants. La dernière réunion d’information, tenue à Triel, a apporté la preuve de la justesse de cette analyse.

Certes, la décision du Conseil d’Etat rendue ce 4 juillet relative aux élections régionales en Ile-de-France, a rejeté le compte de campagne du président de la région Ile-de-France, et annulé l’élection d’une élue de la majorité régionale, mais elle a confirmé l’élection de Jean-Paul Huchon.

Pour le maire de Carrières, Eddie Aït c'est «Un grand soulagement, une tâche à poursuivre».

Vendredi 1er juillet 2011, c’est ouverte l’édition 2011 de la « Fête des Loges » près de St Germain-en-laye. Cette année est la 359e édition de la fête.

De nombreux élus et policiers municipaux de la communauté d’agglomération 2 Rives de Seine étaient présents ce vendredi 1er juillet à 18h00, pour remettre les récompenses aux élèves de CM2 finalistes du challenge intercommunalité cycles.

Andrésy/Maurecourt : le match politique
La bataille autour de la CA2RS

Lors du Conseil municipal d’Andrésy du 30 juin 2011, la majorité UMP/NC emmenée par le maire, Hugues Ribault, a fortement critiqué le rattachement de Maurecourt à Cergy-Pontoise.

De son côté, l’opposition Andrésy Citoyenne a proposé la sortie d’Andrésy de la CA2RS pour une nouvelle interco Andrésy/Conflans/Achères/Poissy/Maurecourt.

Ce qui a créé un débat dans le débat : la suppléante du nouveau conseiller général EELV (M. Tissier) qui fait partie de l’opposition a donc soutenu une proposition qui n’est pas celle de la ville d’appartenance du conseiller général. « Incohérence ! » s’est exclamé Hugues Ribault…

Plusieurs dizaines de préparateurs/trices de commande, caristes, manutentionnaires seront recrutés, à partir de septembre 2011. En effet, l’entreprise LIDL ouvre à Chanteloup-les-Vignes au printemps 2012 une plate-forme logistique pour distribuer ses produits dans ses magasins.
 

Près de 300 personnes venues de toutes les Yvelines à se retrouver pour soutenir la campagne de Martine Aubry.

Lors de cette soirée chacun des intervenants a rappelé les raisons de son engagement auprès de Martine Aubry pour la victoire en 2012.

Les soutiens yvelinois à la candidature de Martine Aubry aux primaires socialistes organisent une réunion publique à Guyancourt (maison de quartier Monod-Place Beregovoy) le mercredi 29 juin à 20h30.

En votant une motion pour plus d'éthique en politique et le non cumul de mandats, Europe-Ecologie-Les-Verts des Yvelines vise indirectement le maire et conseiller général de Conflans, Philippe Esnol, second sur la liste PS des Sénatoriales. D'autant que la motion a été proposée par le maire-adjoint de... Conflans, Franck Barraud. Courage politique de l'adjoint EELV mais risque politique pour tout le parti...

Le Conseil municipal de Carrières-sous-Poissy, réuni ce jeudi 23 juin 2011, a émis un avis favorable au projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI). Le maire de Carrières se permet de critiquer Maurecourt qui a décidé de ne pas rejoindre la CA2RS. Néanmoins, il passe sous silence la coupure - ô combien incohérente - entre sa commune et sa grande soeur siamoise : Poissy

L’Association Nationale des Elus Locaux d’Opposition (AELO) remet aujourd’hui, au Sénat, mercredi 22 juin, ses premiers prix nationaux de la démocratie locale.

Le journal municipal de Conflans (juin 2010) a été l’occasion pour le maire PS de Conflans, Philippe Esnol, de marteler sa nouvelle position sur la A104 et de poser ses conditions pour le projet de la plate-forme multimodale d’Achères.

Depuis la mise en place de l'Opération d'intérêt national (OIN), avec le protocole signé en  2008, tout porteur de projet, en principe un élu, dit s'inscrire dans l'objectif de création de nouveaux logements (2500 par an), de création d'emplois sur place, de relance économique ou encore de renforcement des transports en commun.

En filigrane, ces projets ont vocation à s'appuyer sur des pôles économiques existants dans un contexte de développement durable.

Les projets de développement qui toucheront notre territoire sont-ils articulés et cohérents ? Sont-ils démocratiquement légitimes ?

Dans une lettre envoyée le 18 juin (Ô combien symbolique !), un collectif d'associations aécrit au président du Conseil général, Alain Schmitz au sujet de l'A104... car, selon ce collectif de 5 associations, les promoteurs de l'A104 veulent rentrer par la petite porte en mettant en oeuvre une  liaison RD190 et RD 30 sur la Plaine de Triel.

Pages

Publicité