Vous êtes ici

Maurecourt

Le Journal des Deux Rives participe à la campagne de Reporters sans frontières (RSF). Le nouvel album de Reporters sans frontières Elles changent l’Inde, 100 photos pour la liberté de la presse, dont l’intégralité des recettes est reversée à l’association, sera mis en vente le 15 septembre 2011.

Mon potager, Ma cuisine et Moi (V)

Le poivron est le fruit-légume le plus goûtu du potager du Journal. Ils étaient verts en juillet, ils ont rougi et sont prêts à être cueillis !

Faites entrer un peu de soleil dans votre cuisine avec ce velouté simple à réaliser et bon marché que vous pourrez déguster tout l’été en entrée ou en tapas !

Les élus de Maurecourt analysent les trois propositions qui leur étaient faites pour rejoindre une intercommunalité.

L'occasion de tirer à boulets rouges sur la CA2RS et de régler quelques comptes politiques avec les villes UMP qui ont fortement critiqué le choix de Maurecourt en juin dernier.

Mon potager, Ma cuisine et Moi (IV)

L'agneau est une viande appréciée en été. Elle se marie remarquablement bien avec la ratatouille.

Mais, cette semaine, nous laissons les légumes de la ratatouille pour utiliser les carottes que nous avons plantés dans le potager du Journal...
 

Une fois de plus, la mode nous vient d’outre atlantique et d’outre manche. Mais là pas question de haute couture ou d’art contemporain : je vais vous parler de boucherie.

Le maire de Maurecourt (app. PS) explique sa décision de rejoindre la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise.
 

Mon potager, Ma cuisine et Moi (III)

Fin juillet : le potager commence à offrir une belle quantité de tomates. Et puis, nous avons planté aussi du basilic.

La CCE (commission consultative de l'environnement) de Roissy, réunie par le préfet de région, donne un avis favorable au « plan de réduction des nuisances sonores » concernant cet aéroport. Ceci malgré les réserves fondamentales de la commission d’enquête et l’hostilité des habitants qui pensaient avoir obtenu que des études complémentaires soient menées à bien. Comment en est-on arrivé là ?

Le préfet des Yvelines, Michel Jau, est venu débattre avec les conseillers généraux des Yvelines, lors de la séance départementale du 10 juin 2011. Immédiatement, plusieurs conseillers généraux lui ont demandé de justifier certaines décisions incohérentes du schéma de regroupement intercommunal. Gêné aux entournures, il a botté en touche…

Un jeune juriste lance le site  www.reponse-officielle.com, qui tentera d'équilibrer les points de vue lorsqu'une polémique éclate ou lorsque quelqu'un est mis en cause... C'est le premier site d'hébergement de droits de réponses authentifiés.

Le préfet à la rencontre des conseillers généraux des Yvelines

Le préfet des Yvelines, Michel Jau, est venu débattre avec les conseillers généraux des Yvelines, lors de la séance départementale du 10 juin 2011. L’occasion de rappeler que les Yvelines étaient au début d’une grande transformation économique, avec des projets majeurs, centrés sur le Grand Paris.

Mon Potager, Ma cuisine et Moi (II)

Le mauvais temps de ce début de juillet a eu au moins un avantage : notre potager n'a pas souffert et les courgettes se sont multipliées ! Mais que faire de tous ces cucurbitacées alors que les enfants saturent des courgettes cuites, façon ratatouille ?

Tentez ces petits rouleaux, délicieux et frais.

Dans le cadre du partenariat qu’elles ont conclu en janvier 2011 par le biais de Béranger Développement, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et la Banque Solfea intègrent aujourd’hui au site internet des ECO Artisans® un nouveau module d’information personnalisée facilitant la démarche des particuliers et le financement de leurs travaux d’économies d’énergie.

Mon potager, ma cuisine et moi (I)

Durant cet été, Le Journal des Deux Rives vous propose un rendez-vous régulier sur le potager en été, chaque lundi.

Ce premier texte donne quelques conseils pour protéger votre potager durant votre absence et pour contrer les journées de fortes chaleurs.
 

Maintenant que le regroupement intercommunal est devenu obligatoire et que les propositions de regroupement ont été publiées, les communes mécontentes se sont lancées dans de complexes négociations et marchandages afin de modifier les décisions de la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI).

Pages

Publicité