Vous êtes ici

Intercos

L'ASAEECC ''votre vie à Carrières" était présente lors du débat public concernant le projet du port sur la plaine d'Achères à la salle Louis Armand. Elle interpelle Port de Paris sur ses attentions sur un futur avis défavorable contre la construction du Port de la plaine d'Achères !

 

Vendredi 7 novembre 2014 à la Crêperie des Arts dans le hall de la Médiathèque des Mureaux, Gislaine Senée, maire d’Evecquemont et conseillère régionale EELV d’Ile-de-France, a accepté de répondre aux questions d’Ali Mohammad dans l’Invité de 2R. Retour sur l’inter-communauté et l’aérodrome les Mureaux/Verneuil au programme.
 

Jeudi 23 octobre 2014, Jean Mallet, maire de Mézy-sur-Seine et Conseiller régional d’Ile-de-France Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV) a répondu aux questions de Rodrigo Acosta dans le cadre de l’émission "L’Invité du 2r". Il est revenu sur l’interco à 400 000, les carrières à Brueil-en-Vexin et la Villa Paul Poiret.
 

Le débat public au sujet du «Port Seine-Métropole Ouest» s’ouvrira  dès le 2 octobre 2014. Rappelons que ce port sera situé sur la plaine d’Achères et que ce sera une plate-forme trimodale (fleuve, rail, route) de 100 ha principalement orientée vers le secteur du BTP. Un ouvrage qui impactera le territoire des 2 rives, des communes qui la compose  et bien au delà.


 

Réunis ce lundi 22 septembre, les élus du conseil communautaire ont voté en majorité en faveur de l’acquisition des locaux de l’entreprise GKN pour un montant de 4,6 M€ H.T. En vente à 6,6 M€ H.T depuis plus d’un an suite à une forte réduction de l’activité et des effectifs, le site économique de GKN s’étend sur un terrain de 38 500 m2 à Carrières-sous-Poissy. Sa situation stratégique, entre l’Écopôle Seine-Aval et Carrières-Centralité, en fait un pôle économique majeur pour l’avenir du territoire, à l’heure où une nouvelle intercommunalité se dessine en Seine-Aval.
 

En librairie à partir du 25 septembre 2014- "Coup d'Etat contre les départements" de Christian FAVIER, publié aux Editions de l'Atelier, 10 euros - 160 pages


 

Le conseil municipal d'Evecquemont part en guerre contre l'agglo à 400 000 habitants. Un voeu a été adopté à l'unanimité le 20 septembre qui répond à un double objectif : Remettre sur le tapis la discussion du périmètre et se positionner publiquement sur les 2 X 200 000 habitants et de tenter de bloquer le calendrier de la création du Pôle qui a déjà été acté par la CAMY et la CA2RS. Le J2R suivra la suite de cette démarche qui s'annonce agitée au prochain conseil communautaire de Seine-Vexin qui aura lieu le 30 septembre.


 

Après l’ouverture du « White Parc » à Villennes, un dépliant titré « SeineCityPark, Un projet environnemental innovant dans les Yvel ines » a été diffusé  à l’occasion de  l’inauguration, en juillet dernier, de la phase 1 du Cœur Vert (réhabilitation de la plaine agricole de Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine). De nombreux arbres ont été nécessaires pour son impression ; sont-ils ceux, dont le nombre dépasse deux centaines, qui ont été abattus, notamment en bordure de la Seine, face à l’ïle de Villennes, pour la réalisation du Parc du Peuple de l’Herbe(1) ?

Finances et fiscalité de la CA2RS

Le ras-le-bol fiscal n'est pas uniquement à imputer au gouvernement socialiste. C'est aussi à la manière comme l'interco' des Deux Rives a (mal) fonctionné depuis ses débuts. Voilà une tribune d'un citoyen de la CA2RS qui habite en plus dans la belle ville de Verneuil-sur-Seine où le maire n'est autre que Philippe Tautou.
 

François de Mazières député maire de Versailles et président de Versailles Grand Parc a réaffirmé avec vigueur son opposition au projet de fusion des EPCI lors de la réunion de la Commission régionale de coopération intercommunale, chargée d’examiner le projet de schéma régional de coopération intercommunale. Il proposera au conseil communautaire de Versailles Grand Parc le 14 octobre de voter un avis défavorable sur ce projet.  Le J2R publié ce texte en tant que tribune à un homme politique des Yvelines qui n'est pas convaincu par le gigantisme effréné de la part des promoteurs de ces intercommunalités sans contenu et sans l'adhésion de la population.
 

Réforme administrative

Depuis sa deuxième élection à la tête de la Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine, Philippe Tautou (UMP) a changé. Il est (enfin !) devenu conscient de la situation catastrophique héritée par des années de tâtonnement et de quasi-irresponsabilité politique. (Texte publié sur la version papier du J2R daté juin 2014)
 

Philippe Tautou explique la hausse des impôts de la CA2RS (suite de l'interview du site Agir pour Orgeval)

Jeudi 28 août, le Préfet de Région Jean Daubigny a présenté son nouveau projet intercommunal pour la grande Couronne devant les membres de la Commission régionale... Voici l'article paru sur le site "Agir pour Orgeval".

Dans un communiqué en date du 26 août, l'ancien maire de Carrières-sous-Poissy affirme que le projet "Carrières Centralité" pourrait démarrer car les "recours abusifs" sont purgés.  En outre, il demande un conseil municipal extraordinaire. Contacté par la rédaction, le propriétaire du Leclerc à Carrières n'a pas répondu à nos demandes d'interview.


 

Avril 2014 : sous la houlette de notre interco’ (la CA2RS) son prestataire fait (encore) utiliser par son personnel un produit phytosanitaire pour désherber les trottoirs et abords de voirie alors qu’il est possible de stopper cette pratique. Des « voisins » l’ont fait. Pourquoi l’interco’ qui se veut éco-responsable ne s’y mettrait pas dès maintenant ? Il y a urgence !


 

Pages

Publicité