Vous êtes ici

Intercos

Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise

Dans un esprit constructif, le maire d'Andrésy a avancé son diagnostic sur la future intercommunalité Grand Paris Seine et Oise (GPSO) et souligné les exigences de la méthode de gouvernance à venir. "Le futur président doit travailler avec les maires", a-t-il prévenu ! Quel que soit le futur président (M. Paul Martinez ou  M. Philippe Tautou). Voir aussi la WEBTELE 2R

Anthony Effroy n'a pas peur des médias locaux et il l'a fait savoir au conseil municipal de Carrières-sous-Poissy le 8 décembre 2015. Sur ce sujet qui concerne la majorité des 73 communes de la future méga-agglo, M. Efffroy a interpellé Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy, afin de régulariser cette situation anormale. Et dans votre ville, la Gazette en Yvelines a-t-elle fait le nécessaire pour utiliser le domaine public ? A Andrésy, Triel, Verneuil, la publication est-elle également dans l'illégalité ?

Mener à bien un changement au sein d'une entité publique n'est pas chose facile. La réforme (parfois bien pensée !) est source d'inquiétude et d'incertitude. Mais ce que l'on vit au sein du personnel de la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine montre bien la faillite de la pensée managériale dans les services publics. Une analyse étonnante !

Le 9 novembre, lors d'une réunion de travail au sein du cénacle des maires des 73 communes composant la future intercommunalité, le nom Grand Paris Seine et Oise a été accueilli comme le symbole d'une naissance administrative. 404.000 habitants, 73 communes dont Poissy, Mantes, Les Mureaux et Conflans-Sainte-Honorine et une quarantaine de kilomètres de long !

Poids lourds de la future agglomération mais poids légers de la démocratie, les représentants des 73 villes qui la constitueront planchent dans la précipitation sur le dossier complexe  d’une fusion décrétée et pas toujours voulue. L'éditorial du numéro 124 vous est déjà présenté.

Intercommunalité Grand Paris Seine et Oise

Nous assistons, impuissants, à la poursuite d’un véritable scandale démocratique et d’une catastrophe pour toutes les communes de la Confluence et d'ailleurs, obligées de se rattacher à Mantes-la-Jolie, parce que le grand manitou de la droite yvelinoise, Pierre Bédier, le souhaitait et parce que tous les élus de la droite se sont couchés comme des petits soldats. Deuxième analyse de l'ancienne plume du J2R. Voir l'article d'origine.

Ce texte n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

Intercommunalité Grand Paris Seine & Oise

On crie mais on n'est pas entendu ni écouté. Voici l'analyse pertinente d'une ancienne plume du J2R sur un sujet méga-important, la mise en œuvre de l'intercommunalité à 404 000 habitants. Son analyse part d'un point de vue andrésien ; cela dit, cette approche peut s'appliquer à toutes communes - surtout rurales - qui n'ont pas voté pour la création de ce monstre intercommunal.

Ce texte n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

Avce sa 17e édition, tournée le samedi 7 novembre 2015, LNDM (Les Nouvelles des Mureaux) revient et annonce : la 60e édition du Cross International des Mureaux. Une émission spéciale sur ce sujet mais pas uniquement, puisqu'il est question de l’OFCM, du Festival alimentaire, du Salon de la BD de Verneuil, de Blues en Seine, des Mots des Notes et de la 567ème Foire aux oignons.

Samedi 7 novembre 2015, une trentaine de membres du Bloc identitaire venus de Paris  ont occupé la maison Les Tilleuls de Triel-sur-Seine. A 13 h 45 ce même samedi, ils ont été délogés et conduits au commissariat. Voici un communiqué de réaction du Parti Communiste et du Front de Gauche de Seine&Vexin à cette action. Les propos tenus dans le communiqué appartiennent au PCF et au Front de Gauche.

M. Xavier Hémeury a été nommé directeur général de l'Etablissement Public d'Aménagement du Mantois Seine Aval (EPAMSA).

La question de la future intercommunalité qui s’étendra du Mantois à Poissy a fait l'objet, le mardi 20 octobre 2015, d'une nouvelle réunion publique. Organisée par l’association Rassemblement Citoyens pour les Mureaux, elle a  apporté des précisions sur l’organisation de cette méga-intercommunalité incontournable.

Le 21 octobre, Paul Martinez, président de la CAMY, a donné aux lecteurs du J2R les axes stratégiques et la méthode qui doivent guider la construction de la nouvelle intercommunalité Seine Aval. Interview vérité qui démontre que "rien n'a été décidé" et cela appartient aux élus d'assumer leur destin dans un contexte décentralisé. Paul Martinez ne cache pas son intention de se présenter à la présidence de la future intercommunalité si ses idées ne sont pas représentées. Par cet acte s'engage un mano a mano avec le président désigné par Pierre Bédier. Voir la WEBTELE 2R.

Revue des projets départementaux des Yvelines mercredi 14 octobre 2015 aux Pyramides à Marly-le-Roi. Monsieur Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines va présenter aux maires des Yvelines le programme de réduction des subventions et services sociaux rendus nécessaires par la baisse des dotations d'état. Alain Lafon, notre éditorialiste, prône l'ouverture d'un débat public afin de fixer les priorités.

Quelles sont les villes françaises où Internet est le plus rapide ? Le Journal du Net a établi un classement des villes de France qui ont le plus de locaux éligibles toutes technologies confondues (ADSL, câble et fibre FttH) à un débit de 100 Mbit/s ou plus, à partir de la carte des débits et réseaux filaires réalisée par la Mission Très Haut Débit et Etalab. Voici les palmarès des villes et des régions. Peut on situer les communes de la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine dans ce classement ? Y trouvons-nous Verneuil et Carrières-sous-Poissy ?

Journée mondiale d’Alzheimer

Le jeudi 24 septembre 2015, le CHIMM a consacré une journée à la maladie d’Alzheimer en mettant l’accent sur la question de la nutrition.

Pages

Publicité