Vous êtes ici

Intercos

Contributions à l’histoire de GPSO

Au-delà des questions, qui font déjà partie du passé, sur la justification du périmètre de notre intercommunalité, certains s’interrogent sur sa dénomination. Dans un prochain article, nous étudierons plus en détails le retour de la « Seine et Oise ». Dans celui-ci, nous cherchons les raisons du choix de l’expression « Grand Paris », dont l'apparition n’est pas récente. Nous les trouverons pas très loin, dans l’OIN qui a préfiguré notre territoire. Jusqu’où s’étendra géographiquement le Grand Paris ?

Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise

La campagne pour la présidence bat son plein dans les communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise. Gérard Larcher, président du Sénat, est venu le 16 janvier à Médan appuyer implicitement la candidature de Paul Martinez, ancien président de la CAMY tandis que Ph. Tautou s'est rapidement éclipsé avant même la photo officielle avec le président Larcher. Voir la WEBTELE 2R

Le vernissage de l’exposition « 1914, Histoires d’Hommes » a eu lieu le mardi 12 janvier 2016 à la Médiathèque des Mureaux en présence de toutes les personnes ayant participé à la réalisation de cette exposition.

Ce samedi 9 janvier 2016, une cérémonie des vœux du maire assez importante s’est tenue au COSEC des Mureaux. En plus des forces vives des Mureaux invitées pour l’occasion, la plupart des personnalités importantes des 6 EPCI ayant fusionné dans la Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise étaient présentes.

Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise

Dans un communiqué du 7 janvier 2016, Eric Roulot, maire communiste de Limay, y souhaite que la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise permette l’émergence d’une vision stratégique partagée pour le territoire.

Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise

Dans une lettre ouverte, en partie reprise par la presse locale, des leaders d'opinion de la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine (associatifs, acteurs politiques...) ont dressé un bilan négatif des "années Tautou". En outre, ces leaders d'opinion appellent implicitement les élus de la future Communauté urbaine Grand Paris SO à voter pour Paul Martinez pour la présidence de l'agglomération. Enfin, Martinez a ici une sorte de "comité de soutien" impressionnant.

Voir la totalité de l'appel sur les pages Facebook du J2R

En 2015 le département des Yvelines se place au 79ème rang du palmarès de l'écologie ; ce sont 9 places perdues par rapport à 2014 et donc une régression très préoccupante pour notre département. Mais que se passe-t-il au sein de la CA2RS (intercommunalité) et dans nos communes, quels sont et seront les impacts sur notre santé (allergies, maladies respiratoires...) et notre qualité de vie ? Une chose est sûre : cela ne va pas dans le bon sens dans les Yvelines.

Lire la suite de l'article ici

Ce jeudi 17 décembre 2015, à la Médiathèque des Mureaux, la CA de Seine&Vexin et l’État ont signé un pacte en faveur de la culture, dans le but de permettre sa diffusion.

A partir du 18 décembre 2015, la patinoire de Mantes-la-Jolie est ouverte à nouveau au public grâce à la CAMY. Après 5 ans de fermeture, la patinoire, symbole fort du territoire, a été officiellement ouverte ce jeudi 17 décembre à 20 h 15.

(Photo) Paul Martinez, président de la Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (CAMY), entouré par Michel Vialay, maire de Mantes-la-Jolie et vice-président de la CAMY, Blandine Tholance, adjointe au maire de Mantes-la-Jolie et vice-présidente de la CAMY déléguée aux sports, loisirs et au développement touristique, Serge Ancelot, maire d’Auffreville-Brasseuil et vice-président de la CAMY délégué à l’équipement, Sophie Primas, sénatrice des Yvelines ainsi que par Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines

 

V191215

Le 15 décembre a eu lieu l'inauguration du Pôle d'excellence Musique et numérique dans le Mantois. Le conservatoire de Mantes-la-Jolie accueille désormais "l'écosystème" de la musique numérique qui tend à développer et exporter un savoir-faire français, déjà connu dans le monde entier. Le président de la CAMY, Paul Martinez, a convié pour l'occasion les acteurs de cette filère d'excellence : Jean-Michel Jarre, compositeur, Didier Duboscq, luthier, Roland Cahen, compositeur, Jérôme Selmer, PDG du Selmer, et Jérôme Perrod, PDG du Bouffet Group. Voir la WEBTELE 2R

Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise

Dans un esprit constructif, le maire d'Andrésy a avancé son diagnostic sur la future intercommunalité Grand Paris Seine et Oise (GPSO) et souligné les exigences de la méthode de gouvernance à venir. "Le futur président doit travailler avec les maires", a-t-il prévenu ! Quel que soit le futur président (M. Paul Martinez ou  M. Philippe Tautou). Voir aussi la WEBTELE 2R

Anthony Effroy n'a pas peur des médias locaux et il l'a fait savoir au conseil municipal de Carrières-sous-Poissy le 8 décembre 2015. Sur ce sujet qui concerne la majorité des 73 communes de la future méga-agglo, M. Efffroy a interpellé Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy, afin de régulariser cette situation anormale. Et dans votre ville, la Gazette en Yvelines a-t-elle fait le nécessaire pour utiliser le domaine public ? A Andrésy, Triel, Verneuil, la publication est-elle également dans l'illégalité ?

Mener à bien un changement au sein d'une entité publique n'est pas chose facile. La réforme (parfois bien pensée !) est source d'inquiétude et d'incertitude. Mais ce que l'on vit au sein du personnel de la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine montre bien la faillite de la pensée managériale dans les services publics. Une analyse étonnante !

Le 9 novembre, lors d'une réunion de travail au sein du cénacle des maires des 73 communes composant la future intercommunalité, le nom Grand Paris Seine et Oise a été accueilli comme le symbole d'une naissance administrative. 404.000 habitants, 73 communes dont Poissy, Mantes, Les Mureaux et Conflans-Sainte-Honorine et une quarantaine de kilomètres de long !

Poids lourds de la future agglomération mais poids légers de la démocratie, les représentants des 73 villes qui la constitueront planchent dans la précipitation sur le dossier complexe  d’une fusion décrétée et pas toujours voulue. L'éditorial du numéro 124 vous est déjà présenté.

Pages

Publicité