Vous êtes ici

Intercos

Un lycée pour la Communauté d’agglomération des Deux Rives est une urgence ! Ce point de vue est partagé depuis 2004. Quels sont les positionnements politiques des listes en lice ? On attend pour voir.

Eddie Aït, conseiller régional, maire (PRG) de Carrières-sous-Poissy et Vice-président de la CA2RS, nous a accordé un entretien que l’on peut considérer comme point d’ancrage de sa campagne en tant que candidat en position éligible sur la liste « Huchon 2010 ». Candidat PRG (parti radical de gauche), allié historique du PS, déjà conseiller régional, il accorde toute son importance au bilan ainsi qu’aux perspectives de son action. Lors d’un interview du mardi 19 janvier, c’est sans langue de bois qu’il aborde les projets de réforme des collectivités territoriales et de la taxe professionnelle.

Le lundi 25 janvier il y a eu la visite d’Anne Boquet, préfète des Yvelines, et de Yannick Imbert, sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye pour évoquer tous les sujets qui fâchent et pour préparer les projets de demain... En bref, c’est la rencontre entre décideurs de terrain et représentants de l’État autour des enjeux du territoire intercommunal.

Mutualisation, pression fiscale, déficit et éloignement démocratiques, l’avenir de l’intercom Deux Rives est loin d’être rose...

Quel coup d’éclat a réalisé le maire UMP d’Andrésy ! Inviter à la cérémonie des vœux d’Andrésy, le président du Sénat, Gérard Larcher, est une victoire politique éclatante. Hugues Ribault fait son chemin au sein de l’UMP. Jusqu’où ?...

La venue du président du Sénat a amené le maire à muscler politiquement son discours adressé aux Andrésiens. Quant à l’exercice habituel des autocongratulations, Hugues Ribault a tenu un discours décomplexé et s’est singularisé de ses collègues de l’interco en évoquant prioritairement les projets de développement économique du territoire Seine-Aval et en rappelant son soutien indéfectible au projet A104… quitte à tenter le grand écart en promettant « l’exemplarité en matière de développement durable ». Pour la ville, le nouveau Parc sportif était naturellement à l’honneur…

Vœux de Verneuil : Une cérémonie très alléchante tant pour l’œil que pour les papilles. Le bilan de l’année fut sans surprise et les projets 2010 ont révélé quelques priorités de l’action municipale : l’enfance, le cadre de vie et la culture. Comme à Triel, le maire UMP de Verneuil, Philippe Tautou a aussi fait de la politique nationale… Les quelques rares élus de gauche dans la salle n’avaient qu’à serrer les dents.

Récit de la soirée :

Inauguré le 30 août dernier avec la Foulée Trielloise puis le Cross de Chapet le 4 octobre, le Challenge des 2 Rives de Seine se poursuit avec la Vernolienne, le 8 novembre. Avec les six courses du challenge, c’est plus de 60 kilomètres qui seront parcourus par les amateurs de course à pied sur les pentes et les faux-plats des communes de l’agglomération.

L’enjeu de la ZAC multi-sites Sud de Triel continue à alimenter le débat local. En 2007, j’avais raison et maintenant la question reste ouverte : quel sera l’avenir de ce site de plus de 70 hectares ?

« Eco parc » est le label utilisé par les acteurs et promoteurs de cet ensemble qui est censé répondre à tous les défis de l’avenir : écologie, économie et social... Espérons que les discours annonciateurs d’espoir, de renouveau s’inscrivent dans la durée... de la vie d’un projet d’aménagement de 25 hectares.

Chanteloup-les-Vignes et Verneuil-sur-Seine vont mettre en place deux innovations pour la collecte des ordures : des bornes enterrées et des camions-bennes au Gaz naturel.

Avec cet éditorial du numéro 87, version papier, la « ré-invention du capitalisme » se conjugue avec le territoire de la Communauté d’agglomération des Deux Rives de la Seine. Quelles sont les priorités de demain face à la contrainte environnementale ? Notre richesse - le foncier et les hommes - se diluera-t-elle dans les dogmatismes de l’économique et de l’écologique ? C’est une réflexion constante dans notre démarche d’information. Cet article est la 500e contribution des « Nouvelles » au débat public local !

Editorial paru dans le numéro d’avril 2009. 

Pourquoi la ville de Carrières affiche une nouvelle baisse de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (- 3 % en 2010) tandis que les autres villes continuent à faire croître la pression fiscale ?

La Communauté d’agglomération des Deux Rives est en état de marche.

INTERCO - Chiffres -

Selon l’INSEE, nous sommes 64 746 habitants dans la Communauté d’agglomération !

Pages

Publicité