Vous êtes ici

Immobilier

Le 7 décembre a eu lieu à Versailles l'audience sur le projet "écoport" de Triel, porté par l'établissement public Ports de Paris. Quelle que soit la décision que prendra le juge dans son délibéré du 21 décembre 2017, ce projet est l'illustration même d'un gâchis à quatre niveaux : politico-institutionnel, économique, humain et environnemental. Pourrons-nous, un jour, tirer un bilan de ce fiasco d'aménagement ?

Huit ateliers citoyens ont été organisés par la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise,  entre le 3 octobre et le 30 novembre. Un compte rendu du dernier peut donner une idée de l’ambiance et des résultats des précédents, qui se sont déroulés selon le même principe.

Les nombreuses propositions des participants sont intéressantes. Seront-elles prises en compte par les élus communautaires, tout particulièrement par Mme Suzanne Jaunet, vice-présidente de la communauté urbaine déléguée à l'urbanisme qui les a commentées, en les résumant ? 

Suite à la réunion avec les sept associations trielloises le 14 novembre, le maire de Triel-sur-Seine, Joël Mancel a voulu faire le point avec le J2R sur la question de l'urbanisme dans la commune. Son adjoint à l'urbanisme, Michel Poirot, a souligné que la trajectoire urbanistique de l'équipe municipale continuera malgré les réticences de certaines associations environnementales.

Le 7 octobre, huit associations soucieuses de protection de l'environnement ont cosigné et distribué un tract lors de la Fête du Flan ! "Construire à Triel, mais pas n'importe comment !" semble être la position commune qui fustige la politique urbaine actuelle. Cette unanimité pourra-t-elle tenir longtemps ? Est-elle anti-système ? 

Le J2R avait ouvert le débat localement avec son article La mort des centres-ville est-elle inéluctable dans son numéro 131 (mars-avril 2017). En réalité, c'est un débat à caractère national qui dépasse les élus de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), mais certains communes (Achères, Andrésy, Conflans-Sainte-Honorine et Poissy, voire Mantes-la-Jolie) commencent à mettre en œuvre des outils, fiscaux et d'accompagnement, pour réinvestir le centre-ville. Réussiront-elle ? Cet article s'attache à aborder les possibles pistes pour revitaliser les centres-ville à la lumière des exemples des villes de la 3e couronne francilienne.

Jean Perrin, président de l'UNPI, a fustigé, le 12 octobre, la forte pression fiscale des grandes villes et des départements, dont les Yvelines. La hausse de la taxe foncière est quatre fois et demie supérieure à l'inflation constatée entre octobre 2011 et octobre 2016, mais surtout des "exploits de + 76,85 %" comme celui des Yvelines concourent à mettre "la propriété en péril !"

Le quotidien Le Parisien a publié, le 23 septembre 2017, un palmarès des villes d’Île-de-France, en fonction de leur qualité de vie. Comment les communes de notre territoire y sont-elles classées ?

Avec une maquette nouvelle, le J2R sera bientôt disponible dans les différents points de vente de notre territoire. Voici le sommaire du numéro 134  pour ceux et celles qui sont accros à un journal indépendant et de qualité.

C’est une petite victoire pour les élus d’opposition Andrésy Energies Renouvelées et une satisfaction pour les Andrésiens, notamment pour les nombreux riverains des projets immobiliers qui surgissent un peu partout dans la ville. Des pétitions d'Andrésy Dynamique, par exemple et d'autres actions (réunions publiques) ont contribué à la prise de conscience de l'ampleur de la fronde locale.  Voir source de l'article.

Depuis juillet, Angela, une habitante de Villennes-sur-Seine, se bat pour préserver une vingtaine d'arbres au centre-ville de Villennes. Une polémique enfle à Villennes-sur-Seine.

La réunion qui s’est déroulée à l’espace Rémi-Barrat mardi soir sur le projet de construction de 160 logements à l’endroit de “l’ancien Parc Municipal” laisse une impression navrante due à la vacuité presque totale qui caractérise la politique municipale des élus triellois en la matière. L’assemblée présente pour découvrir le projet était constituée quasi exclusivement par des opposants très remontés mais pas toujours pour de bonnes raisons… En l’état, tout laisse penser que le projet se fera comme les autres.

Jusqu'à 27 % de surcoût pour vivre à proximité des meilleurs collèges de votre ville : Henri IV et Charlemagne à Paris, Alain Fournier et Cheverus à Bordeaux, Jean Moulin et Vendôme à Lyon...  Quel parent n'a pas rêvé de scolariser ses enfants dans ces collèges prestigieux ? Quel est le prix à payer pour habiter à proximité des meilleurs collèges et ainsi y scolariser ses enfants ? Existe-t-il des disparités selon les villes ? Pouvons-nous trouver des collèges « bons plans » et accessibles ? C'est pour répondre à ces questions que MeilleursAgents, numéro 1 des prix de l'immobilier sur Internet, a analysé les prix dans un rayon de 300 m autour des meilleurs collèges publics à Paris et dans 8 des plus grandes villes de Province*, c'est-à-dire les 25 % de collèges ayant obtenu les meilleurs taux de réussite et de mentions au brevet (classement L'Etudiant).

Alors que les notaires prévoient des prix record à Paris en juin à 8700/m2, l’impact de cette hausse des prix reste compensé par le niveau des taux avec un pouvoir d’achat quasi-stable par rapport à 2010 au moment où les prix à Paris étaient aux environs de 7000 €/m2. En outre, les premiers barèmes reçus font état d’une stabilité en mai, voire d’une baisse pour certaines banques, qui devrait continuer à alimenter la demande, très dynamique depuis le début de l’année, malgré l’élection.

Quand on pense vendre ou acheter son logement, on pense toujours à l'aspect pécuniaire : celui qui cède son bien veut légitimement en tirer le meilleur montant et celui qui acquiert entend payer le juste prix. Idéalement, chacun voudrait faire une bonne affaire !

IMOXO, startup technologique dans l'immobilier qui développe et exploite des applications pour faciliter les transactions, lance IMOXO App, la seule application qui permet aux particuliers de piloter la vente d'un bien de A à Z sans intermédiaire, en toute transparence, et dans un délai court et déterminé.

Pages

Publicité