Vous êtes ici

Histoire

Ce mercredi 25 mai à 20 h 30, ne manquez pas la conférence organisée par le Club Historique d’Andrésy à l’Espace Julien-Green, « Batellerie d’hier, d’aujourd’hui, de demain ». Les membres du Club Historique d’Andrésy interrogeront d'anciens mariniers andrésiens pour évoquer leur vie, les évolutions et l’avenir du métier. La conférence sera rythmée par des extraits choisis de la série télévisée « L’Homme du Picardie ». Une soirée gratuite à ne pas manquer !

Ancien militaire au 8ème régiment des transmissions du Mont Valérien, le président de l'UNC de Carrières-sous-Poissy, M. Calixte Authier, voulait nous faire partager l’émotion qu'il avait ressentie lors des cérémonies auxquelles il avait participé quand il était en activité. Il a donc demandé à Monsieur Alain Faber,  président de l’Association Nationale des Mémoires du Mont-Valérien, de l’aider à organiser une visite sur ce site chargé d'histoire.

Retrouvez l'article gratuitement sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" en cliquant : ici

En septembre dernier, le J2R avait rencontré le président de l’association ACV, la mémoire de Villennes afin qu’il relate son animation des Journées du Patrimoine et présente ses projets, notamment ceux sur le thème de la balade. L’auteure de cet article a eu l’occasion d’interroger, à nouveau,  Michel Kohn après sa récente causerie sur l’histoire des bords de la Seine, à laquelle elle avait assisté.

C'est en partenariat avec l'association des anciens combattants (UNC) que l'association Triel, Mémoire & Histoire présente une exposition originale consacrée aux Triellois de jadis dans leur quotidien durant la guerre de 1914-1918. Un hommage à ceux qui vivaient à Triel et aussi, surtout, à ceux qui combattaient dans les tranchées.

Le samedi 5 et le dimanche 6 mars 2016, l’APCCT a invité les amateurs d’insolite de Triel et des environs à son 16ème Salon des collectionneurs.

Contributions à l’histoire de GPSO

Au-delà des questions, qui font déjà partie du passé, sur la justification du périmètre de notre intercommunalité, certains s’interrogent sur sa dénomination. Dans un prochain article, nous étudierons plus en détails le retour de la « Seine et Oise ». Dans celui-ci, nous cherchons les raisons du choix de l’expression « Grand Paris », dont l'apparition n’est pas récente. Nous les trouverons pas très loin, dans l’OIN qui a préfiguré notre territoire. Jusqu’où s’étendra géographiquement le Grand Paris ?

Les panneaux d'information ont été inaugurés le samedi 30 janvier 2016.

 

Berlin 1957. Jeune étudiant à l’Institut métallurgique de la Sarre, Henry Pefferkorn satisfait «sa curiosité des pays d’outre rideau de fer» à l’occasion d’un voyage en autocar vers l’Est mystérieux.

Les clubs des collectionneurs (APCCT et CPCM) présentent à la  salle de la médiathèque des Mureaux leur exposition  « 1914 : histoires d’hommes ». 54 panneaux qui présentent 17  séquences inédites  tirées de leurs collections privées.

 

Les éditions Eyrolles présentent :

 LE GRAND LIVRE DE LA FRANC-MAÇONNERIE par Alain Quéruel

L’Immigration

Faut-il avoir peur de l’avenir ? par Gérard A. JAEGER, editions Eyrolles, Paris.
 

200 pages
16 euros

Cet article actualise celui que nous avions rédigé le jour du pavoisement de notre pays, après les attentats de novembre 2015. En inaugurant un chêne, planté en mémoire des victimes de ces tragiques événements et de celles du mois de janvier précédent, le Président de la République montre qu’il a entendu notre appel ; cet arbre est un autre symbole de la République. 

Le 6 novembre, une réunion a officialisé le lancement du fonds de dotation MéSeine Aval, créé par la Ville de Poissy et l’association Entreprises & Passions. Trois projets ont déjà été choisis localement, avant l’extension, en 2016,  des actions de cette structure à l’ensemble du nouveau territoire intercommunal.

A l’initiative de la municipalité, l’Espace Senet abrite du 7 au 21 novembre 2015 une exposition artistique qui rend hommage aux Poilus de la Grande Guerre : "Renefer, Correspondances et Œuvres de Guerre". Réalisée par l’association andrésienne Renefer, c’est le témoignage exceptionnel d’un artiste face aux évènements qu’il a vécus, le crayon à la main, tel un reporter de terrain. WEBTELE 2R

L’espace boisé de l’Hautil doit-il rester un territoire interdit en raison des dangers que représentent les fontis*? Ces trous se sont formés au dessus de certaines galeries des carrières de gypse qui y ont été exploitées. L’histoire de ce massif montre que sa valeur a permis de le préserver. Comme autrefois, de nombreux organismes interviennent dans l’administration de l’Hautil, ne facilitant  la prise de décisions pour le foudroyage des carrières et l’organisation de l’urbanisation.  La faune et la flore y sont protégées ; qu’en est-il des humains qui y vivent ?

Pages

Publicité