Vous êtes ici

Environnement

Samedi 11 juillet 2009, entre 16 et 18 heures, une vente de produits locaux sera organisée à la Ferme de la Haye. Les partisans de Flins sans la F1 entretiennent ainsi la résistance au projet du conseil général des Yvelines.

Nouveau président du conseil général depuis le 3 juillet, Alain Schmitz, proche de Pierre Bédier, a l’intention de continuer l’œuvre de son prédécesseur et déclare notamment : « Le circuit de F1 est une ouverture au monde pour la Vallée de l’automobile ». Au lieu d’élever le débat, comme le proposait Christine Boutin, la nouvelle équipe maintient le cap fixé par Pierre Bédier ! L’intérim exercé par Mme Boutin n’aura été qu’une parenthèse !

Chanteloup-les-Vignes et Verneuil-sur-Seine vont mettre en place deux innovations pour la collecte des ordures : des bornes enterrées et des camions-bennes au Gaz naturel.

La ville de Chanteloup-les-Vignes propose jusqu’au 3 juillet des activités autour de l’environnement. En pleine enquête publique sur le pont d’Achères, dans une ville favorable au projet A104, signer la Charte de l’Environnement soulève quelques interrogations…

Vendredi 26 juin 2009, lors de la dernière session du Conseil Général des Yvelines présidée par Mme Christine Boutin, cette dernière a donné son avis sur le projet de circuit de F1 entre Flins et les Mureaux. Elle ne se prononce pas contre, mais elle souligne les problèmes qu’il pose et invite le futur président du département à revoir le dossier.

Encore un obstacle vieux de 13.000 ans pour illustrer que ce projet avorté de F 1 ne mérite plus que l’on débat. Cependant, une réunion « POUR » le projet F1 aura lieu : Organisée par le Conseil général et la mairie des Mureaux Vendredi 26 juin à 20h - Cinéma Frédéric Dard 77, rue Paul-Doumer - Les Mureaux

Très à l’écoute des différentes parties impliquées pour ou contre ce projet, madame le président du conseil général des Yvelines par intérim a décidé d’examiner le dossier en détail. Elle promet de rendre transparent les engagements financiers de cette opération pratiquement avortée. Est-ce la première étape vers un abandon officiel d’un dossier qui, ces derniers temps, a enflammé les esprits ?

L’inauguration du nouvel établissement CSO et Veolia Transport Pôle 78 s’est déroulée ce jeudi 18 juin à Carrières-sous-Poissy. L’occasion pour le Maire Eddie Aït – également Conseiller régional d’Ile-de-France membre de la commission transports – de dresser un bilan jugé « positif » de la prestation de la société de transports collectifs CSO, filiale de Veolia.

Le fait de prince n’a pas marché cette fois-ci : le passage en force du projet de circuit F 1 a abouti à une contestation générale de la part des habitants du nord des Yvelines. En outre, de graves conséquences juridiques et économiques sont à prévoir à propos de ce projet avorté...

Lors du lancement du pôle éco-construction, le 12 juin, dans la Communauté d’agglomération des Deux Rives (CA2RS), Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, a inauguré la matériauthèque. Elle a ainsi validé politiquement la démarche de développement durable et environnemental de notre communauté d’agglomération.

Comme bien souvent, la population se réveille au dernier moment. Le projet du pont Achères/Carrières/Andrésy est très ancien. Mais maintenant que le bouclage financier a été réalisé et que l’enquête publique démarre, les citoyens se mobilisent contre ce nouveau projet routier. Trop tardivement ?

 
Dossier ULM : boycot des associations et des élus de la Commission.

Pierre Cardo, le président de la Communauté d’agglomération des Deux Rives et député des Yvelines, a annoncé la date du commencement de l’enquête publique concernant le pont traversant la Seine et desservant la Boucle de Chanteloup.

En présence de Philippe Tautou, Conseiller général et maire de Verneuil, Eugène Dalle, président du SIVU, a présenté les essais des ULM. « Les Amis de Triel », un représentant de la Préfecture et de la DGAC, un membre du « Bien Vivre à l’Hautil » et un membre du « Pissefontaine Mon Village » et des élus des Mureaux et de Vernouillent ont également assisté à cette première confrontation d’idées sur le développement ou non de l’aérodrome des Mureaux. Cela dit, certains acteurs de ce dossier étaient absents...

Editorial paru dans le numéro d’avril 2009. 

Pages

Publicité