Vous êtes ici

Environnement

C’est avec beaucoup d’intérêt que les Nouvelles des Deux Rives constatent qu’un nouveau confrère d’information a fait son apparition : « ACTUS ». Édité par la CA2RS, ces quatre pages ne peuvent laisser indifférents nos chroniqueurs...

Samedi 17 octobre 2009, et tout le weekend, sur l’aérodrome des Mureaux/Verneuil, le SIVU a permis à la société Héli-Horizon d’effectuer des baptêmes de l’air en hélicoptère, dans le cadre des journées portes ouvertes d’EDF à la centrale électrique de Porcheville. Cependant, aucun pilote de l’aérodrome n’a été prévenu directement, comme cela se fait lors de manifestation exceptionnelle. Il n’y a pas eu de déclaration officielle selon l’un des aéroclubs résidents. Nous enquêtons. Voici les premiers résultats.

« Eco parc » est le label utilisé par les acteurs et promoteurs de cet ensemble qui est censé répondre à tous les défis de l’avenir : écologie, économie et social... Espérons que les discours annonciateurs d’espoir, de renouveau s’inscrivent dans la durée... de la vie d’un projet d’aménagement de 25 hectares.

Dimanche 11 octobre 2009, la seconde édition du Festival de la Pêche et de l’Eau s’est tenu à la base de loisirs du Val de Seine 78, à Verneuil, et ce fut, moyennement, une réussite. Néanmoins, certaines attractions, proposées durant le Festival, eurent beaucoup de succès auprès des visiteurs présents. Ce fut le cas pour la Brocante de la Route de Verneuil, les navettes vers l’aérodrome Les Mureaux/Verneuil ou encore pour l’expo/vente de Marqueterie.

Aujourd’hui, tout le monde se revendique écolo et tant mieux si les barrières politiques et intellectuelles se sont effondrées pour changer notre mode de vie. Voici trois proposition de lecture... A lire avec modération comme d’habitude.

Depuis près de 15 ans Bien Vivre à l’Hautil, puis le Collectif pour la sécurité routière à l’Hautil, se battent pour l’aménagement de trottoirs, le long de la D22 qui traverse le hameau de part en part.

Les opposants contre le circuit de F1 sont toujours mobilisés. Interview vidéo d’Hélène DANEL, présidente de l’association Flins sans circuit de F1.

Samedi 19 septembre 2009, à la Ferme de la Haye aux Mureaux, l’Association Flins Sans Circuit F1 a organisé avec les agriculteurs une nouvelle vente directe de produits, de 15h30 à 18h30. Le but était de sensibiliser la population locale sur le projet du circuit de Formule1 que le Conseil Général des Yvelines a émis, entre Flins et les Mureaux. C’est aussi un bon moyen, pour les maraîchers de faire connaître leurs productions faites sur un site, qui fut dit stérile par les promoteurs du circuit.

Samedi 19 septembre, c’est le premier jour du 6e Festival Fleurs en Seine aux Mureaux. Ce festival prend, chaque année, de plus en plus d’importance et rassemble de nombreux spécialistes des fleurs, mais pas que ça. C’est aussi un lieu de rencontre autour de plusieurs thèmes et de concours liés à la nature. C’est l’une des raisons, qui ont poussés de nouveaux venus à participer à la manifestation, comme l’association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF). Enfin, les opposants au circuit de F1 se sont également invités aux abords du festival.

Le Maire de Vaux-sur-Seine (Julien Crespo) a autorisé et persiste à appeler « enfouissement » une opération de la société Petitdidier qui consiste à stocker des milliers de tonnes de déchets du bâtiment pendant des années sur plus de 8 ha de la foret de l’Hautil. Il en résultera un rehaussement du terrain de plusieurs mètres et cette zone, autrefois boisée deviendra à terme, un désert car aucune végétation ne poussera plus. Deux articles dont une tribune (publiée par ailleurs) éclairent la situation intolérable qui consiste, pour une entreprise qui se dit « Verte » à bafouer la nature, les habitants tout ce qui fera le bien être des générations futures.

La présidente de l’Association Flins sans Circuit F1 réagit aux propos d’Alain Schmitz. Le combat d’idées continue.... à l’épuisement.

 

Jeudi 10 septembre 2009, le président du Conseil Général des Yvelines, Alain Schmitz, a rappelé, dans une interview, sa volonté de promouvoir un projet de circuit de Formule 1 entre Flins et Les Mureaux pour accueillir le Grand Prix de France. Néanmoins, cette déclaration semble contredire ou remettre en cause des propos, tenus par lui-même, le mardi 9 dernier dans le Parisien, à première vue. Il aurait déclaré : « Mais en parallèle, je change mon fusil d’épaule. Je pense désormais à une option plus écologique que la Formule1 : créer un Grand Prix écologique que je veux dans notre département. » A-t-il eu cafouillage ou correction ?

Les promenades des berges de la Seine sont devenues une honte pour notre ville de Triel. Jugez par vous-même.

Samedi 19 septembre 2009 est le premier jour du Festival Fleurs en Seine, aux Mureaux, qui se déroulera tout le weekend. Cette fête des plantes et des jardins, qui en est à sa 6e édition, émerveille et enrichit ses visiteurs à chaque fois.

Cette « irritation locale » revient à l’actualité comme les fleurs de printemps et puis le temps passe pour arriver au même constat et diagnostic. C’était le 6 septembre... Dernière minute : le 9 septembre le soir, un autre groupe de caravanes ont joint le premier cortège : Le maire de Triel était présent mais n’a rien pu faire pour empêcher l’entrée de ces nouveaux arrivants à Triel-sur-Seine.

Pages

Publicité