Vous êtes ici

Environnement

Jeudi 26 novembre 2009, Mr Claude Magnin, président de l’Amicale des Résidents du Quartier de la Route de Verneuil (ARQRV), a bien voulu confier au journal ses réactions sur les derniers événements qui se sont produits autour de l’Aérodrome des Mureaux-Verneuil. Son association de quartier est la plus importante - 430 d’adhérents - parmi celles qui entourent la base. Il va participer à la prochaine commission consultative qui aura lieu à la sous-préfecture de Mantes le 30 novembre relative à l’implantation des « ULM 3axes » sur l’aérodrome.

Peut-on parler d’aménagement lorsque tout commence par un massacre ? Que l’on s’apprête à défigurer le paysage et l’amputer d’un de ses éléments qui en fait le charme, abrite les oiseaux et apporte de l’ombre aux promeneurs ?

Le maire de Vaux-sur-seine (Julien Crespo) a autorisé et persiste à appeler l’enfouissement une opération de la société Petitdidier qui consiste à stocker des milliers de tonnes de déchets du bâtiment pendant des années sur plusieurs hectares de sa commune dans la foret de l’Hautil.

Le maire PRG de Carrières-sous-Poissy a vite répondu au collectif carriérois qui doutait un peu de sa sincérité : la municipalité non seulement s’oppose au projet du pont, mais rappelle son refus du tracé vert de la A104. Eddie Aït veut aussi calmer le jeu avec le maire d’Andrésy sur le positionnement du pont d’Achères… Ce dernier a reçu le soutien des élus MoDem mais pas des instances du parti, dont le représentant répond vertement à la position « tout (auto)route » du maire...

En visite à Chanteloup-les-Vignes, Alain Schmitz, président du Conseil général des Yvelines a annoncé le 12 novembre, le ligne directrice de la politique départementale dans cette période turbulente en raison de la crise et de la double réforme institutionnelle et fiscale. « La solidarité s’inscrit dans la durée... » a expliqué le président du CG des Yvelines.

Au moment où le camp politique des « non » se réduit encore avec la désaffection surprenante de Conflans, les élus favorables à la A104 profitent de l’événement pour pousser l’avantage. Quant au COPRA : il se refuse à réagir… quitte à désarçonner les populations inquiètes par une autoroute qui attirera 120000 véhicules par jour sur la boucle de Chanteloup.

Faut-il sauver de la guillotine les 16 « individus plantés » en bord de Seine. Ils ont été jugés et condamnés à mort à la suite d’un procès (le 22 septembre dernier) à huis clos bâclé ! Des innocents ! On leur reproche d’exister en pleine nature et de « gêner » un projet sorti d’un bureau d’études ! Voici une lettre ouverte au maire de Triel, Joël Mancel.

Lundi 2 novembre 2009, les représentants des trois Collectifs opposés aux projets de circuit de F1, que sont : Val d’Oise sans F1, Court-Circuit Val d’Europe, Flins sans F1 et l’association Flins sans circuit F1 ont été reçus par le Président du Conseil Régional d’Ile de France. Jean-Paul Huchon a réitéré son opposition à l’implantation d’un circuit en région Ile de France.

Depuis le mercredi 4 novembre, une cinquantaine de caravanes se sont installées sur une partie de la friche industrielle d’ETERNIT à Vernouillet.

Fort de leurs 1650 signatures s’opposant au pont d’Achères, le collectif critique un projet routier qui se concrétise sans l’accord des Carriérois et des Andrésiens. Les deux maires sont interpellés.

C’est avec beaucoup d’intérêt que les Nouvelles des Deux Rives constatent qu’un nouveau confrère d’information a fait son apparition : « ACTUS ». Édité par la CA2RS, ces quatre pages ne peuvent laisser indifférents nos chroniqueurs...

Samedi 17 octobre 2009, et tout le weekend, sur l’aérodrome des Mureaux/Verneuil, le SIVU a permis à la société Héli-Horizon d’effectuer des baptêmes de l’air en hélicoptère, dans le cadre des journées portes ouvertes d’EDF à la centrale électrique de Porcheville. Cependant, aucun pilote de l’aérodrome n’a été prévenu directement, comme cela se fait lors de manifestation exceptionnelle. Il n’y a pas eu de déclaration officielle selon l’un des aéroclubs résidents. Nous enquêtons. Voici les premiers résultats.

« Eco parc » est le label utilisé par les acteurs et promoteurs de cet ensemble qui est censé répondre à tous les défis de l’avenir : écologie, économie et social... Espérons que les discours annonciateurs d’espoir, de renouveau s’inscrivent dans la durée... de la vie d’un projet d’aménagement de 25 hectares.

Dimanche 11 octobre 2009, la seconde édition du Festival de la Pêche et de l’Eau s’est tenu à la base de loisirs du Val de Seine 78, à Verneuil, et ce fut, moyennement, une réussite. Néanmoins, certaines attractions, proposées durant le Festival, eurent beaucoup de succès auprès des visiteurs présents. Ce fut le cas pour la Brocante de la Route de Verneuil, les navettes vers l’aérodrome Les Mureaux/Verneuil ou encore pour l’expo/vente de Marqueterie.

Aujourd’hui, tout le monde se revendique écolo et tant mieux si les barrières politiques et intellectuelles se sont effondrées pour changer notre mode de vie. Voici trois proposition de lecture... A lire avec modération comme d’habitude.

Pages

Publicité