Vous êtes ici

Environnement

Sensibilisation au développement durable

Durant le mois d’août, l’Office du Développement Durable des Mureaux, association créée le 6 avril dernier, a sensibilisé plus de 170 enfants entre 6 et 12 ans.

De nouvelles expérimentations avec d’importants financements seront proposées à 33 sites de France réputés difficiles.

Chanteloup en fait partie et verra son contrat urbain de cohésion sociale modifié.

Une vaste étude scientifique britannique vient de démontrer les bienfaits en terme de santé de la présence des espaces verts dans les villes.

Des leçons à méditer au moment où les villes de la communauté d'agglomération des Deux Rives veulent développer notre territoire et urbaniser les derniers espaces verts disponibles.
 

"L'aéro-club Roger Janin se dote d'avions plus silencieux..." se rejouit Jean-François Boizot du club historique Roger Janin à l'aérodrome Verneuil-Les Muraux. M. Boizot nous reçoit tout satisfait des bonnes nouvelles pour "les riverains".  Ce club, qui fait l'objet d'attaques de riverains sur le bruit, souhaitait rajeunir sa flotte d’appareils et avoir des avions qui causent moins de nuisances sonores aux riverains.

Des décisions devraient tomber et un premier tronçon A104  construit entre Méry et Achères. Plus de 120 000 véhicules/jour vont donc se déverser sur les routes locales après Achères, vers Poissy, Carrières et Andrésy. L’Etat aurait trouvé une solution pour satisfaire tout le monde en arrêtant les travaux à l’endroit où sera construit le pont 2x2 voies entre Achères et Andrésy, prolongé par une départementale jusqu’au pont de Triel – connexion quasi directe ensuite à la A13 !

Le COPRA annonce « un automne chaud »… Le maire de Carrières, Eddie Aït, reste aussi très mobilisé contre ce projet « ni fait, ni à faire ».

En France, tout le monde veut plus de mixité sociale dans les villes... comme dans les villes britanniques.

Mais les émeutes en Angleterre, pendant l'été, se sont concentrées dans les quartiers de mixité sociale.

Du samedi 17 au 18 septembre 2011, l’association « Fleurs en Seine » convie les amoureux de la nature et du jardin à la 8e édition de sa manifestation florale annuelle.

Lorsque l’on vous parle de terroir, à quoi pensez-vous ? La Bourgogne et son vin, la Provence et ses olives, la Bretagne et ses fraises de Plougastel ?

Et bien moi je pense Ile-de-France et ses choux de Pontoise, ses confitures d’Andrésy, son brie et sa moutarde de Meaux !...

Au moment où les villes d'Andrésy et de Triel vont réviser leur plan local d'urbanisme (PLU) pour, notamment, assouplir certaines réglementations qui empêchent le développement d'un urbanisme véritablement écologique, voici une illustration précise de ce que peut vivre un habitant d'Andrésy qui désire installer le solaire chez lui.

La CCE (commission consultative de l'environnement) de Roissy, réunie par le préfet de région, donne un avis favorable au « plan de réduction des nuisances sonores » concernant cet aéroport. Ceci malgré les réserves fondamentales de la commission d’enquête et l’hostilité des habitants qui pensaient avoir obtenu que des études complémentaires soient menées à bien. Comment en est-on arrivé là ?

Plate-forme multi-modale d'Achères

Interpellée par l'opposition municipale en conseil, le maire d'Andrésy, Hugues Ribault, a voulu réagir aux propos tenus par son collègue de Conflans, Philippe Esnol qui désire que le projet du port et de la plate-forme multi-modale d'Achères se situent plus sur le confluent, et donc face à Andrésy.

La rénovation sur quelques centaines de mètres des berges de Seine dans le vieux centre d'Andrésy fait polémique. La quasi totalité des riverains sont vent debout contre le projet de la municipalité.

Les habitants refusent l'emplacement des stationnements tel qu'il est prévu et rejettent un projet qu'ils considèrent comme dangereux et "irréaliste". Ils ont l'impression que "le projet doit se faire à n'importe quel prix parce qu'il est subventionné"

A Chanteloup-les-Vignes, les procédures d'expropriations pour "l'intérêt général" sont "nécessaires", selon la municipalité, mais "brutales" selon les riverains.

Une pétition a été lancée... par l'association des riverains, "victimes du béton". (Selon un pointage fin août 2011, l'association a déjà obtenu 222 signatures pour cette pétition se trouve aussi sur le net : petitionpublique.net).

 

Deux villes de la CA2RS se lancent dans la révision de leur PLU : Triel et Andrésy. Pour cette dernière, il était impératif de se mettre en conformité avec le Grenelle de l’Environnement. Les règles d’urbanisme extrêmement tatillonnes et contraignantes sur la ville devraient être assouplies.

Constructions, urbanisation… La ville risque aussi, par cette révision, d’ouvrir quelques fronts dangereux, avant les Municipales 2014…

Coup de théâtre : la DGAC a réuni le 12 juillet, malgré la loi, la Commission consultative de l’environnement de Roissy (CCE) pour la troisième fois et elle a validé le choix de la DGAC ! Dans un communiqué du 14 juillet, Philippe Houbart, président du CIRENA s'insurge contre la décision "illégale" de la DGAC.

Pages

Publicité