Vous êtes ici

Environnement

A Groslay, le ministre Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé le 10 novembre des mesures pour atténuer le bruit des avions approchant les trois aéroports de la région Ile-de-France. Le site evous.fr a publié une analyse intéressante pour suivre ce dossier.

Le député Arnaud Richard (UMP) est mécontent. Ira-t-il vers le clash contre son ancienne "copine" du gouvernement ?

Dans le cadre des assises régionales des Associations pour l'Eau en région Ile-de-France, l'Université Paris 8 accueille, le 15 novembre, un débat sur l'avenir d'une ressource rare.

Ensuite, un autre débat aura lieu dans le Val-d'Oise, le 29 novembre.
 

Le collectif de la ZAC des Bords de Seine et plus de 20 Carriérois ont déposé un recours gracieux contre le permis de construire attribué à Bouygues Immobilier.

Face à la montée du mécontentement du quartier concerné par le projet immobilier, le maire, Eddie Aït, s'est engagé à améliorer la sécurité.

Affaire de la "tour Bouygues"

Dans une lettre du 4 novembre, Eddie Aït, maire de Carrières-sous-Poissy, conseiller régional et vice-président de la Communauté d'agglomération des Deux Rives nous écrit pour préciser certains points dans "un souci de transparence, et afin d'informer [vos] lecteurs de la réalité de la situation..."
 

"Pourquoi l'enquête publique de la liaison RD 30 RD190 nous concerne t-elle  tous" : tel est le thème de l'assemblée générale de l'association à vocation écologique ADIV.

Date : le samedi 5 novembre.  Lieu : Verneuil-sur-Seine à 17 heures.

Le collectif contre le projet du port industriel de Triel, projet phare de la CA2RS porté par son président Pierre Cardo, reste toujours extrêmement mobilisé et use de toutes les ficelles pour médiatiser son combat.

La pétition lancée n'est pas loin des 1000 signatures - ce qui représentera la plus forte mobilisation citoyenne contre un projet d'élus de la plaine de Chanteloup, après la mobilisation contre la A104. Le collectif répond à l'interview de Pierre Cardo.

L’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, Natureparif, a élaboré une intéressante carte « Objectif zéro pesticide » qui permet de visualiser les communes noires en la matière ou… vertes.

La communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine est majoritairement… blanche, c’est-à-dire « non renseignée ». Seule Andrésy a déclaré être en processus de « réduction engagée » des pesticides utilisés par les services municipaux.

Les ponts étant coupés avec la municipalité d’Eddie Aït, le collectif ZAC des Bords de Seine interpelle directement le propriétaire et concepteur des projets immobiliers du quartier qui mécontentent une partie des habitants.

La pression monte autour du projet immobilier que d'aucuns nomment "tour"...

Dans un entretien daté du 27 septembre, et suite à la conférence des associations du 22 septembre à Triel, Pierre Cardo est catégorique : Il ne donne pas une suite favorable à la demande des associations pour une consultation loyale sur les aménagements structurant l'avenir de l'agglomération des Deux Rives.

En outre, il évoque aussi les modifications du PLU de Triel et le projet de port de Triel... Voir la vidéo ci-dessous.

L'urbanisation entre Triel et Chanteloup semble avoir du plomb dans l'aile...

Efficacité énergetique

Une fois par mois, Énergies Solidaires propose des portes ouvertes... et ce mois-ci cette association solidaire s'inscrit dans l'événement national, la fête de l'énergie...  Il vous reste trois jours pour s’informer, découvrir, et développer vos projets grâce aux conseils avisés des conseillers infos énergie.

 


Une délégation des associations se sont présentées le samedi 15 octobre pour remettre une lettre à MMe Nathalie Kosciusko-Morizet pour lui demander de ne pas signer l'arrêté qui mettrait en oeuvre le relèvement des altitudes donc les modifications de trajectoire.

L'affaire de la "Tour" de 30 mètres revient en force malgré les "courriels" et autres "mises au point" du maire et vice-président de la CA2RS, Eddie Aït.

Le ping-pong entre M. Aït et les membres du collectif de la ZAC des bords de Seine se poursuit. Un dernier fait à verser dans l'affaire, quatre banderoles "sauvages" sont affichées à nouveau depuis ce matin le 17 octobre. (Voir aussi le diaporama de photos ci-dessous). (4e jour à l'affiche)


A la rencontre de NKM, maire de Longumeau et ministre de l'environnement, les associations de Roissy et d’Orly haussent le ton. Les habitants ne veulent plus des nuisances chimiques et sonores que subissent tous les Franciliens, à force de mensonges et manipulations. La ministre fait face à une révolte
généralisée sur toute l’Ile de France !
 

Mercredi 12 octobre, l'express "Nucléaire" en provenance de Borssele (Pays-Bas) et à destination de La Hague, traversera les gares d'Achères, Poissy, Villennes, Médan, Vernouillet-Verneuil, Les Mureaux, en soirée.

Des comités de bienvenu, organisés par l'association Sortir du Nucléaire, accueilleront comme il se doit - avec forces égards - le train transportant des déchets nucléaires.

La ville de Carrières-sous-Poissy est au cœur des projets d’urbanisation de l’interco. La construction de 113 logements et d’un immeuble de 9 étages au pied du pont de Poissy a entraîné la création d’un collectif de riverains. Depuis septembre, les relations s’enveniment entre le "Collectif de la ZAC des bords de Seine" et le maire, Eddie Aït. Les premiers reprochant au maire un manque de concertation. Le second a menacé de poursuites le collectif pour l’affichage d’une banderole « sauvage ».

Le maire a réagi à notre article publié sur le site.

Pages

Publicité