Vous êtes ici

Environnement

Dans un entretien daté du 27 septembre, et suite à la conférence des associations du 22 septembre à Triel, Pierre Cardo est catégorique : Il ne donne pas une suite favorable à la demande des associations pour une consultation loyale sur les aménagements structurant l'avenir de l'agglomération des Deux Rives.

En outre, il évoque aussi les modifications du PLU de Triel et le projet de port de Triel... Voir la vidéo ci-dessous.

L'urbanisation entre Triel et Chanteloup semble avoir du plomb dans l'aile...

Efficacité énergetique

Une fois par mois, Énergies Solidaires propose des portes ouvertes... et ce mois-ci cette association solidaire s'inscrit dans l'événement national, la fête de l'énergie...  Il vous reste trois jours pour s’informer, découvrir, et développer vos projets grâce aux conseils avisés des conseillers infos énergie.

 


Une délégation des associations se sont présentées le samedi 15 octobre pour remettre une lettre à MMe Nathalie Kosciusko-Morizet pour lui demander de ne pas signer l'arrêté qui mettrait en oeuvre le relèvement des altitudes donc les modifications de trajectoire.

L'affaire de la "Tour" de 30 mètres revient en force malgré les "courriels" et autres "mises au point" du maire et vice-président de la CA2RS, Eddie Aït.

Le ping-pong entre M. Aït et les membres du collectif de la ZAC des bords de Seine se poursuit. Un dernier fait à verser dans l'affaire, quatre banderoles "sauvages" sont affichées à nouveau depuis ce matin le 17 octobre. (Voir aussi le diaporama de photos ci-dessous). (4e jour à l'affiche)


A la rencontre de NKM, maire de Longumeau et ministre de l'environnement, les associations de Roissy et d’Orly haussent le ton. Les habitants ne veulent plus des nuisances chimiques et sonores que subissent tous les Franciliens, à force de mensonges et manipulations. La ministre fait face à une révolte
généralisée sur toute l’Ile de France !
 

Mercredi 12 octobre, l'express "Nucléaire" en provenance de Borssele (Pays-Bas) et à destination de La Hague, traversera les gares d'Achères, Poissy, Villennes, Médan, Vernouillet-Verneuil, Les Mureaux, en soirée.

Des comités de bienvenu, organisés par l'association Sortir du Nucléaire, accueilleront comme il se doit - avec forces égards - le train transportant des déchets nucléaires.

La ville de Carrières-sous-Poissy est au cœur des projets d’urbanisation de l’interco. La construction de 113 logements et d’un immeuble de 9 étages au pied du pont de Poissy a entraîné la création d’un collectif de riverains. Depuis septembre, les relations s’enveniment entre le "Collectif de la ZAC des bords de Seine" et le maire, Eddie Aït. Les premiers reprochant au maire un manque de concertation. Le second a menacé de poursuites le collectif pour l’affichage d’une banderole « sauvage ».

Le maire a réagi à notre article publié sur le site.

Lors du Conseil communautaire du 26 septembre 2011, les élus ont voté la demande de subvention au Conseil général des Yvelines pour le projet Cœur Vert, 150 hectares de miscanthus, plante productrice de biomasse.

Le projet veut aussi dénicher des entreprises qui permettraient de créer une filière complète agro-industrielle. PSA Poissy serait intéressée.

Un des rares projets de la CA2RS qui peut faire l’unanimité, même dans le mouvement associatif local, réticent sur d'autres projets de la CA2RS…

Parc de la Côte Verte à Andrésy

Dimanche 9 octobre aura lieu l’inauguration (11 heures) du parc de la Côte Verte en la présence du député Richard et du Président du Conseil général des Yvelines. Suivra une journée festive organisée par la mairie qui, à cette occasion, a sorti les grands moyens.

A noter que cette fête aura lieu le jour des Primaires socialistes... Si la municipalité use de superlatifs pour décrire le parc, des Andrésiens nous ont contactés pour nous faire part de leurs réserves…

Lors de la cérémonie de remise des récompenses des jardins et balcons fleuris à Carrières-sous-Poissy le dimanche 2 octobre, les jardiniers ont été mis à l’honneur.

 

Projet polémique à Vernouillet


"C'est parce que j'aime l'école des Tilleuls que je propose cet aménagement !" était la réponse de Mme Marie-Hélène Lopez-Jollivet le 28 septembre à une question de la salle lors de la réunion sur le PLU vernolitain.

Mais, le projet de construction d'une école maternelle de huit classes - rue Eugène-Bourdillon - fait jaser les habitants. Samedi 1er octobre, un groupe de parents d'élèves a investi le marché pour informer la population et surtout récolter des signatures pour une énième pétition dans les Deux Rives.

Depuis le mois de juin, la municipalité de Vernouillet s'attache à démontrer le bien fondé de sa démarche urbaine afin de réviser le PLU, clé pour l'ouverture ou non à l'urbanisation future dans la ville.

Les élus, les techniciens et les habitants se sont donnés rendez-vous début septembre sur le terrain pour évoquer les avantages et les inconvénients d'une probable révision du PLU notamment pour l'agriculture périurbaine. 

Voir la vidéo ci-dessous :

Dans une conférence de presse du 27 septembre, Pierre Cardo, le président de la Communauté d'agglomération des Deux Rives, exprime sa perplexité et son refus à la proposition de l'Etat (par le biais du Préfet de Région) d'arrêter provisoirement la construction de la A104 à Achères.

M.  Cardo s'interroge sur l'analyse  de l'ex député David Douillet. Pour l'ancien député Pierre Cardo, l'idée de faire une A104 bis - qui traverserait la Boucle - se base sur une fragilité juridique.

Enfin, tout en partageant le point de vue du COPRA 184, il dissocie les projets routiers du Conseil général des Yvelines et ceux de l'Etat.

Voir la vidéo ci-dessus :

Après la victoire de la gauche aux élections sénatoriales, Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d’Ile-de-France, a interpellé le Président de la République au sujet du prolongement de l’A104.

« La nouvelle majorité au Sénat peut nous permettre d’espérer des évolutions positives sur un certains nombre de sujets. C’est notamment le cas pour le prolongement de l’A104 où la voix des élus locaux concernés devra être enfin entendue ! » souligne Eddie Aït.

Une réaction surprenante au lendemain de l'élection d'un premier sénateur de gauche... favorable à la A104 : Philippe Esnol, le maire de Conflans.

D'ores et déjà, le débat organisé le 22 septembre par les associations et pour les habitants de la CA2RS a réussi à réunir environ 100 personnes. On reviendra sur ce dossier avec une synthèse et des photos.

Mais l'événement marquant a été la demande de référendum populaire, à l'exemple de ce qui s'est fait à Andrésy, en juin 2010, sur le projet d'urbanisation des coteaux de l'Hautil.

Affichant une détermination sans faille, Robert Landsberger, un des intervenants, a lancé une pétition qui risque de faire de bruit dans les mois à venir. Pendant la Fête du Flan, environ 200 personnes ont déjà signé la pétition (version écrite).

Pages

Publicité