Vous êtes ici

Environnement

Cinq ans de consommation d'eau gâchés en un mois ! Voilà ce qui vient de se passer à Andrésy. Récit d'un petit scandale local dans une ville qui semble avoir tourné le dos à toute considération écologique. 

Dans nos rues, à la base de loisirs, sur les berges de la Seine, les déchets sont partout. Ils donnent du travail à ceux qui collectent les ordures mais nous pouvons et nous devons éviter d'en produire autant et de les disperser partout.

Les initiatives foisonnent dans la vallée de la Seine, en particulier dans les communes où la bétonnite a pris de l'ampleur. Le cas de Villennes-sur-Seine illustre bien ces propos. 

 

Selon une étude réalisée en 2017 par l'ADEME, les potentiels de production et de valorisation de chaleur fatale en Île-de-France existent. Pour l'ADEME, la chaleur fatale représente un vrai potentiel d’énergie pour la région, qu’il faut développer et valoriser. Azalys en est une illustration.

Depuis la première conférence sur la plaine, le 26 avril, à Triel, nous sommes passés du temps de la contradiction, le 4 juin, et des débats à des échanges policés. Le colloque à Carrières-sous-Poissy, les 8 et 9 juin, a planté le décor pour avancer avec l'objectif - que nous espérons commun - de la transformation d’une friche en une plaine-nature.  

Analyse. 

Amateurs d'insolite à vocation pédagogique, venez visiter un sous-marin de (grande) poche amarré à Triel-sur-Seine, quai Auguste Roy, l’Axolotl (du nom d'un petit animal aquatique qui lui ressemble), un bateau-musée-spectacle invité dans le cadre de la semaine du développement durable.

Dans le cadre de la procédure de l'enquête publique sur les modifications du PLU des communes de Breuil-en-Vexin et Guitrancourt, la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) a décidé de ne pas se positionner formellement, ce qui équivaut à un avis favorable dans la durée. Les maires du Vexin et les membres de l'Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières (AL3C) dénoncent un tour de passe-passe, voire un déni démocratiqueProchain rendez-vous au conseil communautaire du 28 juin.

Plus d’une quinzaine d’associations, dont ADIV-Environnement, se sont regroupées au sein du collectif Alternatives en Vallée de Seine ; premier objectif : faire des propositions et participer activement à l’élaboration du futur Plan climat de la communauté urbaine.

Vous pouvez également lire l'article en cliquant sur ce lien :
http://www.adiv-environnement.org/le-collectif-alternatives-en-vallee-de-seine-presente-des-propositions-pour-le-climat/

Les exploitants de la Ferme de la Haye innovent avec l’ouverture d’un magasin de producteurs sur le site même. C’est un nouveau circuit court qui est proposé aux habitants puisque la production bio vendue est celle des exploitants.

Webtélé 2R

Face à la négation des problèmes liés aux abeilles, la Journée nationale des abeilles est une réponse adéquate pour médiatiser leur situation dramatique. Aux Mureaux, dans le cadre d'un partenariat entre l'Union nationale de l'Apiculture française (UNAF) et la ville des Mureaux, un événement a été organisé le 14 juin : de la pédagogie pour les enfants, de la dégustation et de la visite d'une VIP de l'écologie, Mme Ségolène Royal, ancienne ministre de l'écologie. 

Depuis le 11 juin vers 17 h, toute la nuit et une bonne partie de la matinée, la pluie n’a cessé de tomber sur GPS&O et la vallée de Seine, provoquant des inondations un peu partout et obligeant la fermeture de l’A13 entre Mantes et Poissy, tout en noyant des quartiers aux Mureaux et en encerclant le Lycée François-Villon.

En raison de l'accélération de la transition énergétique, des idées novatrices sont apparues sur le marché. C'est un marché prometteur qui change l'industrie de l'éclairage tel que nous l'avons compris jusqu'à présent, en économisant de l'énergie avec l'installation de tubes LED ou des ampoules LED. 

Conscient des enjeux urbains, l'association ASFONTAND organise un rallye pédestre le 30 juin 2018. Vous pouvez y participer. 

Selon les élus présents à la conférence de presse sur l'avenir de la plaine, le 4 juin, le temps politique arrive. Après leur sensibilisation par le collectif citoyen Déchargeonslaplaine.fr et le diagnostic partagé, quelle est la priorité ? Sécuriser ou nettoyer la plaine ? Le désaccord est visible ! Le magazine "Envoyé spécial"  de France 2, présenté par Elise Lucet, diffusera un reportage sur la plaine, le jeudi 7 juin à 20 heures 55. 

L'Île-de-France en général et la ville de Carrières-Sous-Poissy en particulier sont confrontées à de graves problèmes liés aux décharges sauvages. Eddie Aït a décidé de saisir, à l'occasion de la séance plénière du Conseil régional d'Île-de-France du 31 mai 2018 et suite à la réponse du cabinet de Nicolas Hulot à son interpellation, le préfet de la Région Île-de-France sur les moyens engagés par l'Etat pour lutter durablement contre les décharges sauvages et préserver les espaces naturels ouverts en Île-de-France.

Pages

Publicité