Vous êtes ici

Environnement

Vendredi 22 février, l’équipe PUXI va à la rencontre des jeunes à Aubergenville à bord de son lab’ de la plasturgie et des composites. Ecrans tactiles, réalité augmentée, production d’objets en temps réel, simulations... L’objectif ? Accompagner les jeunes dans la construction de leur projet professionnel, avec la découverte des métiers, formations et technologies de la plasturgie et des composites. Rendez-vous au collège Arthur-Rimbaud de 10 à 18 heures.

L’une des premières réunions organisées dans notre territoire, dans le cadre du Grand débat national, a eu lieu à Villennes-sur-Seine. Au moment de la rédaction de cet article, il était encore trop tôt pour savoir si les réunions dans des villes voisines se dérouleraient de la même manière et si les nombreuses propositions exprimées par les participants seront prises en compte au plan national.

Le mercredi 6 février, les services techniques de la Ville de Triel ont fait un travail formidable pour modifier la signalétique de la vitesse de circulation en ville. Toutefois, personne n'est capable de lire ce nouveau panneau sur la descente de la RD 2, surtout lorsque l'on ne respecte pas la vitesse permise. Une habitante de Triel a informé la Police municipale et les services de la mairie. Une réponse est attendue pour savoir quand l'on pourrait avoir un panneau lisible sur la RD 2 à l'entrée de Triel au niveau du Domaine de Cheverchemont. 

Au Mureaux, de l’autre côté du Bois de Verneuil, un projet de route pour relier une zone industrielle ; pas vraiment un projet démesuré mais ce sont les justifications qui interpellent : il y a, en effet, toujours de nombreuses raisons pour construire une nouvelle route.

Source de l'article.

Le collectif "Construire à Triel mais pas n’importe comment" a organisé, le 19 janvier, un deuxième rendez-vous citoyen autour d’un café afin d’informer les Triellois des projets actuels de l’équipe municipale et de réfléchir collectivement, dans une démarche de co-construction, aux propositions sur le devenir de la ville.

Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy, a surpris tout le monde lors de la cérémonie des vœux le vendredi 18 janvier : il a présenté un projet, embryonnaire pour le moment, une sorte de belvédère sur un axe imaginaire de Paris dans la Plaine. Cette idée est surprenante mais elle est loin de faire l'unanimité. 

Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, préfet de Paris, a réuni pour la  quatrième fois, le mercredi 16 janvier, le Comité des usages fluviaux de la Seine ; au cours de cette réunion, ont été validés les objectifs généraux du schéma d’aménagement fluvial de la Seine.

En 2009, Triel-sur-Seine avait déjà fait l'objet d'un diagnostic urbain en bonne et due forme. Il avait été réalisé à partir d'un questionnaire de quatre pages, très bien conçu, pour préparer à la fois la révision générale du PLU (2013) et les projets mis en œuvre par la majorité actuelle. Deux mandats plus tard, il convient de revenir sur les résultats de ce diagnostic pour s'interroger sur l'état réel de la ville de Triel. Ce diagnostic est-il toujours d'actualité en 2019 ? 

Livre à lire

Éteindre la lumière ne suffit pas pour limiter les dégâts de l'homme sur la planète. Ce livre vous donnera cinquante gestes à adopter pour avoir un comportement plus “vert”. Un geste, oui, mais un geste qui peut changer le monde.

 

Le Groupement des Agriculteurs Biologiques (GAB) d'Île-de-France a organisé en partenariat avec Suez une journée de formation fin novembre au Pôle Molière de la Ville des Mureaux. Il s’agissait de présenter les avantages de l’agriculture bio à la fois comme outil de développement local et comme outil de protection de la ressource en eau potable.

Le 18 décembre 2018, se tenait une réunion publique organisée par la municipalité pour faire un état des lieux des carrières et des cavités souterraines. Il a été affirmé que des risques existent mais cette problématique est sous contrôle et quelques améliorations sont, toutefois, à apporter.

L’auteur de cet article est membre de l’association S.O.S Carrières.

 

 

 

 

Le Groupe Indépendants Seine et Oise (ISO) et le Groupe Citoyens pour un Territoire Solidaire et Ecologique (CTSE) ont publié un texte commun relatif au zéro pointé qu'ils adressent à la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) sur les sujets relatifs à l'environnement. Voici leur tribune.

Les vœux de la communauté urbaine à Mantes-la-Jolie, le 30 janvier 2019 à 18 h, vont être le cadre de discussions et d'échanges sur ce texte.

Les élus et la puissance publique font croire que tout a été décidé pour procéder à la construction de la déviation de la RD 154. Or, on est loin du compte selon les associations ADIV-Environnement et Bien vivre à Vernouillet. Nous publions ici leur tribune.

A Maurecourt a eu lieu, le 23 novembre, l’assemblée générale du Collectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 (devenue A104), le CO.P.R.A. 184. C’était l’occasion de revoir les enjeux environnementaux et sociétaux du projet autoroutier, digne des années 1960, qui avance alors qu'il a été repoussé de plusieurs dizaines d'années.

Voir aussi la vidéo du CO.P.R.A.184

Le mardi 16 octobre 2018, des lycéens des Mureaux ont rejoint d’autres venant d’Estonie et du Danemark pour prendre part au Séminaire européen de la jeunesse au Parlement à Bruxelles ; ensemble, ils ont participé à un événement intitulé « Défis environnementaux au XXIe siècle ».

Pages

Publicité