Vous êtes ici

Environnement

La manifestation des opposants à la déviation de la  RD154 a brillé, le 14 octobre, par sa convivialité et leur détermination. En face, Philippe Tautou, maire de Verneuil-sur-Seine et président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), ne désespère pas de pouvoir prendre sa voiture sur le bitume de la déviation - tant honnie par la population - en 2019.

Samedi 30 septembre 2017 s'est tenue la cérémonie de lancement et de présentation officielle du PTCE aux Mureaux, sous le nom de « PTCE-VIVRE LES MUREAUX ».

Pas de coup de théâtre cette fois-ci au conseil municipal de Triel-sur-Seine. La majorité a voté en bloc pour céder cette parcelle de 1,4 ha pour un montant de quatre millions d'euros. C'est l'épilogue d'une feuilleton qui dure depuis cinq ans.

Le quotidien Le Parisien a publié, le 23 septembre 2017, un palmarès des villes d’Île-de-France, en fonction de leur qualité de vie. Comment les communes de notre territoire y sont-elles classées ?

Avec une maquette nouvelle, le J2R sera bientôt disponible dans les différents points de vente de notre territoire. Voici le sommaire du numéro 134  pour ceux et celles qui sont accros à un journal indépendant et de qualité.

Les plastiques ramassés lors du nettoyage des berges de Seine à Andrésy seront désormais recyclés. Les plastiques rigides seront notamment utilisés pour fabriquer la première bouteille de shampooing Head & Shoulders réalisée à partir de 25 % de plastiques collectés sur les plages et les berges des cours d’eau. C'est un geste éco-citoyen de la part des bénévoles de l'association Le Cri de la terre.

Histoires d'aujourd'hui et d'autrefois

Comment faire face à la canicule, lorsqu’elle atteint les Yvelines ? Un fait divers récent nous remet en mémoire les baignades dans la Seine et les naturistes de Villennes. 

Depuis juillet, Angela, une habitante de Villennes-sur-Seine, se bat pour préserver une vingtaine d'arbres au centre-ville de Villennes. Une polémique enfle à Villennes-sur-Seine.

La Péniche de Triel était au centre de l'action solidaire au mois de juillet dans les Yvelines. Dix huit volontaires âgé(e)s de 18 à 32 ans et venu(e)s du monde entier ont pris part à un chantier international en Île-de-France. Le projet : rénover la péniche Arche Espérance à Triel-sur-Seine. 

Des milliers d'euros sont dépensés régulièrement pour nettoyer cette plaine sans vraiment empêcher que les ordures y reviennent en masse. Le manque de coordination et de volonté politique pour résoudre ce fléau est flagrant.

Vous pouvez retrouver l'article sur le site de l'ASAEECC "votre vie à Carrières" en cliquant ici.

Question actualités, le J2R, comme les évènements à venir, va nous servir des commentaires et des  surprises ; l'une d'entre elles se répète d’année en année, c'est la rentrée : attendue avec espoir ou angoisse, elle est incontournable ; cette année 2017, elle s'annonce particulièrement joyeuse (on dit ça tous les ans !).

L’ONF va  prochainement démanteler un circuit de free ride en forêt domaniale de l’Hautil. Le danger de ce genre de circuits composés d'obstacles, de bosses et de tremplins, aménagés sans autorisation en forêt et pratiqués en VTT, est interdit, dangereux  et  détruit les espaces naturels.

Dans le cadre du programme Life+ un jury d’experts et de personnalités œuvrant pour le développement de la vallée de la Seine  (de Chanteloup à Rouen) a désigné le vainqueur du concours Ergapolis : l’équipe Seinographie. Dans les intentions qui ont été publiées se dégage l'idée « de s’approprier le concept de Ville-Nature » à travers un des projets qui sont étudiés, celui de La boucle de Chanteloup qui ne manque pas de surprendre par son ambition déclarée.

Retour sur l’événement raté, le 24 juin, en termes de comm’ pour les maîtres d’ouvrage, le Conseil départemental des Yvelines et la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise.

Sous un soleil étouffant, le 22 juin, étaient, notamment, présents M. Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy et vice-président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, et Mme Joséphine Kollmanns-Berger, maire de Plaisir et vice-présidente du Conseil départemental des Yvelines ; celle-ci a présenté à la presse  les grands axes de ce projet ambitieux qui prétend répondre aux enjeux environnementaux, culturels et touristiques dans les Yvelines.

Pages

Publicité