Vous êtes ici

Environnement

Tous ceux qui veulent une "révolution douce" se sont donné rendez-vous à la journée de la Monnaie, à Carrières-sous-Poissy le 18 février.

La pollution affecte tout le monde et toutes les communes de la région Île-de-France. Pendant les périodes de pic de pollution, la préfecture des Yvelines a relayé le message d'alert mais, cela ne s'est pas traduit par des mesures concrètes sur le terrain. Achères, une ville importante de la Confluence, en est un cas typique de déni de ce problème de santé publique. Certains envisagent de porter l'affaire devant les tribunaux. INEDIT.

Il a fallu presque dix ans pour que le président de la Communauté Urbaine GPS&O, M. Philippe Tautou, et les élus trouvent enfin un endroit légal pour l'installation des gens du voyage. Mais l'emplacement choisi n'est-il pas dangereux pour leur santé ?

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article sur le site de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières", en cliquant ici.

La Vallée de la Seine comprend un territoire très vaste, celui de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Parmi les défis de cette intercommunalité, qui a été tant décriée par les citoyens avant et pendant son lancement, l'environnement est bien placé dans l'agenda politique. En attendant les actions de GPS&O sur le terrain, les habitants de Carrrières-sous-Poissy et de Triel se sont mobilisés, le 15 octobre, pour nettoyer environ deux kilomètres de la RD 190, dans l'axe principal de la "Poubelle Vallée". Selon les organisateurs, 760 Kg de déchets ont été recoltés !

Voir la Webtélé 2R.

Le tribunal administratif vient de rejeter la demande de l’Association Bien vivre à Vernouillet qui demandait la suspension des travaux de construction de la future école des Terres Rouge à Vernouillet. Cette procédure aura, au moins, permis que la municipalité de Vernouillet se mette en conformité et prenne enfin les mesures nécessaires pour éviter un fort risque pour la santé publique.

En urgence, la communauté urbaine a fait tondre les abords de la RD190 en déchiquetant les déchets en même temps, quelques jours avant l'opération citoyenne de nettoyage des abords de cette route ! Les associations invitent les élus responsables de cette décision à venir faire le ramassage avec eux.

Vous pouvez lire gratuitement cet article en cliquant : ici

 

Pour faire taire les déclinistes, voire les contempteurs, de la France, un certain nombre d'acteurs de l'innovation continuent à imaginer, concevoir, produire les futurs produits qui vont révolutionner l'industrie. Dans le domaine des déplacements, Christian Menard a breveté  les freins du futur (pour les autos, camions, avions...) qui se caractérisent par le fait de réduire considérablement la pollution. La marque BMW l'a fait venir comme l'un de ses inventeurs VIP au salon de l'Automobile de Paris, édition 2016. Rencontre inédite par le J2R voir webtélé 2R.

La projection du film Demain, le 19 janvier dans l'amphi­théâ­tre Scelle (site des Chênes à Cergy), a été suivie d’échanges et d'un débat autour de lla suite du phénomène DEMAIN. Cyril Dion, le réalisateur du film, a accordé une interview au Journal des Deux Rives. INEDIT

Depuis la mi-décembre et de façon régulière, des riverains proches du site Eternit à Vernouillet ont de la poussière qui se dépose de façon importante dans leur jardin, sur leur maison et leur voiture. Ils s’inquiètent d’autant plus que cela correspond  à des travaux de démolition d’un hangar sur le site Eternit. Le maire de Venouillet a été prévenu par l'association Bien vivre à Vernouillet. S'agit-il d'un procédé de désamiantage du site ?

Début décembre 2016, le processus de modification du PLU de Triel-sur-Seine a avancé d'un pas géant : le commissaire-enquêteur Jean-Luc Jarrousse a donné, le 22 novembre, un avis favorable à ce projet de PLU qui vise à consolider les objectifs immobiliers de la ville, c'est à dire à mener à bien la construction d'environ 100 logements par an d'ici à 2020. Quelques réserves minimes peuvant être facilement lever ; six recommandations, que la mairie peut suivre ou non, complètent cet avis, satisfaisant les volontés des pouvoirs publics de "faire la ville sur la ville" ou de densifier le tissu urbain existant. Tous les opposants à cette modification sont renvoyés à leur chères études !

Le 5 décembre, Virginie Muneret, une des opposants de la politique d'urbanisme de l'actuelle majorité a réuni environ 130 personnes pour examiner la problématique et les enjeux des projets de constructions à Andrésy où l'on trouve son ancien mentor, Hugues Ribault, maire d'Andrésy. Plus de 1300 logements sont prévus. Le leitmotiv était clair : « refus de l'urbanisation massive des quartiers ! »

 

Les Parisiens se voient amenés à modifier leurs habitudes et, ainsi, à vérifier jour après jour les prévisions de pollution atmosphérique, à éviter les activités physiques ou les jeux de plein air lors des périodes d'alerte ; de plus, ils créent des environnements d'intérieur sains pour éviter les effets liés à l'inhalation des substances toxiques présentes dans l'air. Ces conseils pratiques proviennent de Blueair, une entreprise dont les solutions d'assainissement atmosphérique d’intérieur ont été reconnues comme étant les plus performantes pour l'extraction des particules atmosphériques dangereuses dans le cadre d'essais officiels et indépendants.

Archives du J2R - Eco-construction

Dans un article paru en 2012, Jean-François Ploteau, expert en éco-construction,  nous éclairait sur cette question qui faisait débat dans l'aménagement de la CA2RS. La question de fond "Est-il nécessaire de construire un Ecoport  à 10 km du port d'Achères ?" était à l'origine d'un vif débat classique sur le développement économique dans un contexte de pénurie des finances publiques et de contraintes écologiques. 

Webtélé 2R

- Eco-construction, sa pertinence et son avenir...

- La vitrine de l'Ecopole, le site Fabrique 21, est-il un cluster économique de renommée  ?

- L'Ecoport est-il une nécessité pour l'Ecopole et l'estimation de 5000 emplois envisagés est-elle fiable ?

Un "tremblement de terre" juridique a eu lieu sur la Plaine entre Triel et Chanteloup,  le 26 novembre 2016. Anthony Effroy et Philippe Paillet, respectivement conseillers municipaux de Carrières-sous-Poissy et de Triel-sur-Seine, ont déposé, par l'intermédiaire de leur avocat, un mémoire pour attaquer l'arrêté préfectoral qui aurait permis l'exploitation de 200 ha de sable de cette plaine. C'est l'un des premiers contentieux qui risquent de rebattre les cartes en matière d'aménagement urbain d'une zone du territoire de  la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise.

Voir la WEBTELE 2R.

Les Andrésiens sont appelés à se prononcer du 1er au 30 décembre 2016 à l’occasion d’une enquête publique qui se déroulera en mairie-annexe sur l’Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine d’Andrésy (AVAP).

Pages

Publicité