Vous êtes ici

Economie

Ce lundi 6 juin a eu lieu la pose de la 1ère pierre de « la Fabrique 21 », un programme d’immobilier d’entreprises qui annonce l’entrée de l’Écopôle Seine Aval, 200 hectares d’activités dédiés aux éco-métiers et industries et situé dans la Boucle de Chanteloup et notamment entre la limite de la commune de Carrières-sous-Poissy et de Triel-sur-Seine.

Ecopole à Carrières-sous-Poissy

Fabriquons le 21e siècle ensemble, avec la Communauté d'agglomération des Deux rives

Sur un terrain de 2,2 ha le long de la RD 190 à Carrières-sous-Poissy, la « Fabrique 21 »  est un signal fort qui annonce l’entrée de l’Écopôle Seine Aval[1], vaste secteur d’activités dédié aux éco-métiers et industries.

Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil régional d’Ile-de-France, Maire de Carrières-sous-Poissy, fait part de son indignation et interpelle la Ministre de l’Industrie, Christine Lagarde.

Le centre commercial Val-de-Seine était animé d'une manière surprenante le samedi 14 mai dernier en raison d'un mouvement de grève du personnel du Carrefour market . Depuis quelques mois, l'ensemble du personnel n'est pas content de la non augmentation de salaires. La CGT a relayé une grève nationale qui a eu lieu dans l'ensemble des Carrefour market du pays. Ces manifestations ont pour but d'obtenir "les mêmes avantages que les salariés des "hyper Carrefour".

Créé depuis 1971, le Port de Plaisance DETROIT MARINE est situé dans un cadre exceptionnel, isolé du grand trafic à Vaux sur Seine dans les Yvelines (78) en Ile-de-France. à 30 min de Paris. A 1 heure de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle.

La Ville de Carrières-sous-Poissy organise une semaine de manifestation en mémoire des enfants victimes de la barbarie nazie du dimanche 24 avril au samedi 30 avril

Soucieuse de sensibiliser notamment les jeunes générations, la Ville de Carrières-sous-Poissy organise, du dimanche 24 au samedi 30 avril et en partenariat avec le Mémorial de la Shoah, une « Semaine pour le Devoir de Mémoire » autour de la Seconde Guerre Mondiale et de la déportation.

Le deux se connaissant par coeur : Michèle Chateau, conseillère municipale d'opposition à Andrésy et ancienne maire-adjointe de Jean-François Thil, son suppléant pour les prochaines cantonales. Tout deux sont présents sur les marchés du week-end dans les deux principales villes du canton, Andrésy et Chanteloup, et discutent avec les passants. Se faire connaître, rassurer, discuter...

La 4ème réunion concernant l’aménagement de l’Eco-port s’est tenue à Triel-sur-Seine le 17 décembre.

 

Le futur port Triel/Carrières : la première confrontation entre l'interco et ses habitants

Qui veut la fin du centre commercial Val-de-Seine ?

Le transfert du centre commercial Val-de-Seine continue à poser des problèmes à tous les acteurs.

Une épée de Damoclès, la sécurité, est venue s’ajouter à un dossier qui devient inextricable. Des questions restent sans réponses.  De ce fait, le « beau » projet reste bloqué et continue à être le serpent de mer dans les Deux rives de Seine.

Réaction, en exclusivité pour JD2R, de la maire de Vernouillet, Marie-Hélène Lopez-Jollivet...

Propreté et collecte des déchets

Le trio qui garde un oeil sur la propreté en ville...

Tous les habitants de la boucle de Seine, à savoir Chapet, Verneuil, Carrières, Poissy, Andresy, Triel, Chanteloup, Villennes ou Médan , sont concernés par un projet d’envergure, voulu par quelques élus des Rives de Seine .

une entreprise « sur mesure »

Les propos du maire d’Andrésy, Hugues Ribault, suite au résultat sans appel (70 % de « non ») de la consultation  sur son projet d’urbanisation, ont poussé les associations  qui avaient appelé à voter « non » à réagir.

La Municipalité de Verneuil-sur-Seine a tenu des réunions de quartier comme celle des Renardières le 16 juin 2010. L’ADIV a pu prendre connaissance, comme les 12 autres participants (hors membres du conseil municipal), des projets d’évolution de Verneuil présentés par M.Tautou qui avait à coeur de démontrer, diapositives à l’appui, que ça bouge dans sa ville et que l’action municipale échappe encore à la torpeur de la chaleur estivale qui arrive !

Et ça bouge avec des projets « hyper structurants » : « nous vivons au milieu d’un territoire en devenir » pour reprendre les mots du Maire.

Pages

Publicité