Vous êtes ici

Economie

Les propos du maire d’Andrésy, Hugues Ribault, suite au résultat sans appel (70 % de « non ») de la consultation  sur son projet d’urbanisation, ont poussé les associations  qui avaient appelé à voter « non » à réagir.

La Municipalité de Verneuil-sur-Seine a tenu des réunions de quartier comme celle des Renardières le 16 juin 2010. L’ADIV a pu prendre connaissance, comme les 12 autres participants (hors membres du conseil municipal), des projets d’évolution de Verneuil présentés par M.Tautou qui avait à coeur de démontrer, diapositives à l’appui, que ça bouge dans sa ville et que l’action municipale échappe encore à la torpeur de la chaleur estivale qui arrive !

Et ça bouge avec des projets « hyper structurants » : « nous vivons au milieu d’un territoire en devenir » pour reprendre les mots du Maire.

"Aux Vergers des Epinettes"

La fermeture annoncée de la caserne de Triel a fait réagir vivement certains pompiers volontaires… Un sentiment d’abandon et de colère a envahi la caserne...

Les réactions au projet d'urbanisation du maire d'Andrésy se multiplient.

Sans surprise, l'opposition municipale appelle à voter "non" au projet. De son côté, l'ancien maire d'Andrésy, Jean-François Thil, a fait ses petits calculs pour démontrer que ce projet nécessitait des centaines de logements supplémentaires en une fois pour qu'il soit économiquement viable.

Côté interco, Philippe Tautou, maire de Verneuil et conseiller général UMP, apporte un soutien officiel sans ambiguïté à son collègue d'Andrésy.

Ghislaine Senée, maire d'Évecquemont et conseillère régionale (Europe écologie) a appris les tenants et aboutissants du dossier par la presse.

Réduction des horaires depuis le 26 avril à Triel, fermetures des bureaux le matin à Vaux, fermetures inopinées (signalées par l’apposition d’un simple post-it de dernière minute...), l'état déplorable qu’offre désormais dans notre secteur le service de la poste. Y-t-il seulement encore un vestige du service postal public, chargé de satisfaire ses « usagers » puisque la banque postale annoncée n’en est encore qu’à ses vagissements et n’assure que très imparfaitement le service promis à sa « clientèle ».

Passage en revue des points chauds du « projet de ville » présenté par la mairie

Que pensent Pierre Card et Gérald Rutault de la consultation organisé par Hughes Ribault.

Nous avons voulu interviewer Monsieur Ribault mais son refus inédit nous a surpris. Par conséquent nous avons utilisé une méthode "classique" en reprenant ses propos tenus lors des réunions publiques et ses arguments publiés sur ses supports de communication distribués aux Andrésiens.

Devant 120 andrésiens, Mr Hugues Ribault, le maire d’Andrésy et Conseiller général et  Mme Virginie Muneret, adjointe à l’urbanisme et au développement durable, épaulé par l’architecte Jean-Marc Gaulier, ont présenté le « vrai projet de ville » dans un souci de pédagogie et de cohérence pour aménager les abords de la Gare et le futur quartier des Coteaux-Belvédères, situé sur l'Hautil.  Cette deuxième réunion publique du 1er juin sur trois, illustre bel et bien la volonté d’un maire « bétonneur » à la sauce HQE (Haute qualité environnementale).

Le 29 mai, à Andrésy, devant une brochette impressionnante de personnalités sportives et politiques (cf. ci-dessous), le complexe sportif Stéphane Diagana a été inauguré par Roselyne Bachelot, ministre des Sports et de la Santé. Dans le cadre d'un financement croisé (Etat, Conseil régional, Conseil général, commune...) 8 millions d'euros ont permis la construction de ce bijou sportif.

Goodman développera une plate-forme logistique de 39 400 m²  pour le compte de LIDL à Chanteloup-les-Vignes (78).

Depuis le lancement de la ZAC Cettons 2, l'économie locale attend avec impatience ces nouveaux sites de logistique pour un poids lourd du discount, LIDL.

Toujours, au centre géographique de la 7e circonscription, dans la Plaine de Chanteloup/Triel, les moments symboliques ne trompent personne.

Mardi 25 mai, avec le "coaching" d'un mentor politique de la 11e circonscription, Pierre Cardo, Arnaud Richard a fait part de son analyse de la situation "critique" des bateliers de la Seine.

Efficacité énergétique

Pages

Publicité