Vous êtes ici

Economie

"Nous ne sommes pas en cessation de paiement, c'est pire : nous somme en liquidation ! " Voilà ce que nous a expliqué notre interlocuteur du magasin "Culture Vélo" à Orgeval le 27 septembre 2016, lorsque nous lui demandions de nous confirmer les nouvelles qui se sont répandues par les réseaux sociaux, relatives à la fermeture de "Culture Vélo". Effectivement, il reste quatre jours de liquidation totale. Dommage pour le commerce de la route de 40 sous qui n'est plus le gisement de fortune pour les commerces qui se sont installés depuis les années 2000.

Depuis 2014, la même scène se reproduit : une poignée de personnes entrent dans la galerie marchande,  en sous-sol, presque vide du centre commercial "Art de vivre" à Orgeval. Pourquoi un seul commerçant, le Tabac Art de vivre, continue à exister tandis que la majorité des commerçants sont partis vers l'étage supérieur ou ont fermé boutique ? Nous avons mené notre enquête : Jean-Michel, le commerçant, se dit déterminé à combattre, pour le principe, contre la société Altarea-Cogedim. Le conflit juridique se terminera par une confrontation classique entre le petit et cette grande société, spécialiste des centres commerciaux. Malgré nos tentatives par téléphone et par courriel, cette dernière n'a pas donné suite à nos demandes d'information et de réaction.

Le Parc du Peuple de l'herbe, pas totalement ouvert au public, pose aujourd'hui des problèmes d'insécurité qui perdurent et s’intensifient depuis quelques mois. Une clôture autour de ce parc s'impose !

Vous pouvez retrouver cet l'article sur le site de l'Asaeecc "votre vie à Carrières" en cliquant ici

L’évolution de l’activité du commerce spécialisé s’établit, sur 8 mois, à - 0,1 %.

Mercredi 21 septembre 2016, le Comité Central d’Entreprise EDF SA, réuni à Levallois, a entériné la mise en arrêt définitif de la centrale de Porcheville dans les Yvelines.
« Je demanderai au préfet de convoquer rapidement un comité de suivi », déclare Eric Roulot, le maire de Limay, en réaction.

Depuis le 13 septembre, une affichette sur quelques panneaux municipaux prévient la population d'Andrésy que le marché de Noël est annulé. En plus, sur le réseau social FB, Andrésy - Notre ville ! :), a publiée par la suite cette mauvaise nouvelle. Selon les informations des élus de l'opposition et confirmées par le cabinet du maire, le marché de Noël est supprimé pour des raisons financières.

 

Le dimanche 11 septembre, les adhérents de l’AMAP « Les Biopaniers de Médan » ont participé à leur premier atelier à la ferme. Au programme : récolte de légumes, désherbage des parcelles de salades et de choux, buffet campagnard, foire aux vins et, bien sûr, visite guidée de la ferme « Au Potager gourmand » !

Lundi 12 septembre 2016, la ville des Mureaux a reçu le trophée Novatech 2016 pour le système de gestion des eaux pluviales intégré au futur parc du Pôle Molière.

Deux architectes indépendants qui collaborent depuis longtemps ont décidé de s’associer en créant la société Hamadryade. La société est située au 39 rue des Créneaux. Bruno Fuchs et Julien Dumont nous ont reçu dans une sorte de duplex sobre et lumineux comme perché sur de l’ancien.

Il n’y a qu’à voir la surprise des visiteurs les plus matinaux rencontrés dans les dédales du château de La Roche-Guyon pour réaliser l’intérêt du détour. Nous l’avons visité par une chaude journée d’été à l’invitation de Yves Chevallier, ordonnateur des lieux et des évènements pour encore quelques semaines.

L'Île-de-France, considérée depuis toujours comme le grenier à blé de l'Europe, vient de connaître la plus mauvaise moisson de l'après-guerre. Suite aux fortes inondations du printemps et au manque de soleil pendant les mois les plus cruciaux du développement des céréales, les exploitations franciliennes accusent des chutes de rendement de 50 % en moyenne, et allant jusqu'à 70 % dans certaines zones.

En ce lundi 1er août 2016, le prix du Pass Navigo unique augmente de 3 euros comme cela a été prévu par un protocole signé avec l’Etat, mais cette hausse est supérieure à celle prévue chaque année lors de sa mise en place.

Le mardi 12 juillet 2016, le collectif Stop TAFTA Val de Sein a rencontré Ghislaine Senée, maire d’Evecquemont et conseillère régionale (groupe Europe Ecologie les Verts) dans sa mairie.

Triel est reconnue en état de catastrophe naturelle par arrêté du ministre de l'Intérieur. Les sinistrés ont dix jours à compter du 20 juillet pour  pour contacter leur assureur en vue de l'indemnisation des dommages.

Bilan des inondations : WEBTELE 2R.

L’avenir nous dira la part de la démarche politique, voire politicienne, dans cette initiative prise par cinq présidents de conseils départementaux. Faisons leur le crédit que le dessein qui les animait d'abord, lors de cette belle journée, est davantage l’avenir de la Seine : son développement économique, particulièrement touristique.

Pages

Publicité