Vous êtes ici

Dossiers

Le 20 mai, environ 800 sportifs, petits et grands, se sont donné rendez-vous pour une journée de triathlon. Cette compétition sportive a été lancée en France ici sur les rives de la Seine  par les pionniers du triathlon. LÎle de loisirs Val de Seine (base de Loisirs de Verneuil) a été le théâtre d'une compétition entre les favoris (Palaiseau, Franconville, Montmorency...) et les outsiders tels Andrésy (hommes) et Poissy (femmes). (Webtélé2R)

Les résultats de l’épreuve ont été publiés sur le site de la ligue IDF : http://idftriathlon.com/wp-content/uploads/2018/05/TriMureauxjEUNES.xlsx

"Voici le guide pratique pour oser s’impliquer dans la vie politique locale. La démocratie vous appartient !", nous explique Christian Proust, en soulignant qu’il ne faut pas nécessairement avoir fait l’ENA pour s’impliquer dans la vie politique !

La 21e édition de Sculptures en l'Île à Andrésy a une résonance nationale et internationale. Cette édition fait une triple innovation, en mettant en valeur trois artistes, côté femmes VIP : Nathalie Camoin-Chanet, Zsuzsa Farkas et Anne Procureur. Le genre est à la mode et Andrésy le montre aussi. Enfin, l'alliage art et nature est réel et imaginable, mais lorsque l'on regarde de près, cela pourrait devenir une "illusion optique".

Ouverture à tous : du 18 mai au 23 septembre 2018.  
Voir le reportage photos ici.

A compter du 1er octobre prochain, les réponses aux appels d’offres publics seront intégralement dématérialisées pour répondre à la réglementation européenne. Cette disruption peut être une opportunité pour les PME et les acheteurs à condition qu’elle s’accompagne d’une simplification. Un marché à ne pas négliger qui représente 10 % du PIB. Explications.

Dans un émouvant discours devant l'assemblée générale de la Société Octave Mirbeau, le 5 mai, Samuel Lair a rendu hommage au travail et à l'abnégation de Pierre Michel pour sa TACHE : faire réémerger l'œuvre de l'écrivain Octave Mirbeau parmi les grands de la littérature française. Nous reproduisons ici le discours de Samuel Lair. 

Durant le processus de concertation du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), l’exécutif  a organisé des ateliers citoyens dans lesquels le public pouvait rencontrer et discuter avec les élus, et en premier lieu avec la vice-présidente en charge de l’urbanisme, Suzanne Jeunet. Pendant les échanges, les langues se sont déliées et Mme Jeunet a fait des déclarations qui sont à examiner à la lumière des actions publiques prises en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Voir aussi la version originale de l'article sur le site AER

Le 29 mars a été voté, à Ecquevilly, le budget de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise par 75 voix sur 122. Au-delà du débat sur les grandes masses de ce budget qui génèrent de véritables problèmes pour l'avenir, ce budget primitif limite carrément les perspectives pour la culture. Le tissu associatif culturel entre dans une zone périlleuse. 

Anthony Effroy, conseiller municipal de Carrières-sous-Poissy, a précisé les raisons de son engagement publique et politique. Après une analyse des politiques publiques dans la plaine, il a souligné que "rien n'est déterminé" et il se bat pour que chacun de nous se prenne en mains et assume sa responsabilité à l'échelle locale. Une interview palpitante et revigorante qui donne des pistes sur ce que M. Effroy fera en 2020. 

Le 26 avril, à la salle Grelbin de Triel, le Journal des 2 Rives a organisé cette première conférence ; cette action  est dans la continuité du travail collectif « Déchargeonslaplaine.fr » mené par Alban Bernard, Thierry Dornberger et Bruno Priva. Cette conférence a été élaborée et conçue comme un échange, une discussion autour de la question lancinante :  quel sera l’avenir de la plaine - enjeux et perspectives ? Soixante personnes se sont rendues à la conférence. Voici une synthèse des propos tenus par les intervenants et le public. Un colloque national aura lieu le samedi 9 juin à la Fabrique 21 à Carrièrres-sous-Poissy.

Entre extension et construction nouvelle, le projet du centre commercial Val de Seine II peut être considéré comme un échec urbanistique. Que fera l'aménageur Desjouis de ses placements fonciers ? Les commerçants et les quelques propriétaires des murs continuent d'être impactés et sont obligés d'attendre. Encore dix ans ?

Le 16 avril 2018, devant l'entrée de la Librairie du Pincerais, une foule compacte s'est réunie pour tenter d'y entrer, afin d'obtenir de M. François Hollande une dédicace de son livre intitulé Les leçons du pouvoir (Stock). La Librairie du Pincerais a marqué des points en faisant venir l'ancien président qui tente d'exister pour ne pas entrer dans les archives de la République. (Webtélé2R)

Depuis 2013, Laure Cassan mène la PME familiale, Andrésy Confitures, avec force et passion. Au cours d'une rencontre avec le J2R, Mme Cassan a livré une partie de sa méthode en management, à la fois moderne et ancrée dans la tradition de sa petite entreprise, qui a connu une expansion paisible mais constante ces dernières années. 

Le 7 et le 8 avril à Maurecourt, la fête a battu son plein et les amateurs de la musique, du terroir et de la convivialité ont trouvé leur bonheur. Les élus maurecourtois se sont mis à fond pour bien accueillir les participants à la 14e édition des Gargantuades. 

 

Suite à la pétition d'Alban Bernard et à la médiatisation du désastre de la mer de déchets dans la Plaine de Carrières-Chanteloup-Triel, la pression est encore montée d'un cran, le dimanche 1er avril, grâce à la mobilisation d'au moins 180 participants sur la plaine.

Vous pouvez trouver l'article de l'ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur son site Internet, en cliquant ici.

 

Environnement et santé publique

Le 31 mars, à l'appel du collectif "Déchargeonslaplaine.fr", environ 200 personnes se sont mobilisées pour protester contre la passivité des autorités publiques vis-à-vis de cette "affaire d'Etat", c'est-à-dire la décharge sauvage à ciel ouvert qui s'est formée depuis quelques années. Finissons avec les tergiversations et passons à l'étape suivante : nous devons déployer toute notre énergie pour changer la donne et rendre à cette plaine son image d'antan et mettre en place un projet global avec les citoyens.

Rendez-vous à la première conférence de la plaine le 26 avril, à la salle Grelbin de Triel-sur-Seine. 

Pages

Publicité