Vous êtes ici

Dossiers

Cette tribune qui provient de l'association militante  Triel Autrement porte un éclairage sur les enseignements majeurs du PLUi pour la commune de Triel.

Le J2R ouvre, par cette tribune, ses colonnes à qui conque veut publier sur les thèmes d'actualité durant la période électorale. 

"Vous n'avez pas de projet !", a lancé un des participants à la réunion du 11 juin 2019 au centre social Les Résédas de Vernouillet. Le chef de liste, Jean-Yves Denis, et ses co-équipiers ont rétorqué : "C'est le moment de l'écoute et de la concertation..." pour parler des sujets qui fâchent, dont la future mosquée du Parc et la déviation de la RD 154 sur le plateau agricole de Vernouillet. 

Photo-reportage J2R

Nous avons rencontré Marie-Hélène Lopez-Jollivet qui, des quatre candidats, est la plus aguerrie aux batailles municipales de Vernouillet ; elle  s'est montrée déterminée pour sortir la ville de cette crise politique engendrée par MM. Collado et Denis, qui porteraient, selon elle, "la lourde responsabilité de l'échec de leur mandat." Il est urgent de "rassembler les Vernolitains pour rendre à la commune ce qui fait son identité : préserver la nature, garder une dimension humaine et consolider le côté village". 

Dans cette troisième chronique du cycle Notes sur l’art, Mirbeau rend hommage au peintre Antoine Watteau, mais il le fait à sa manière, bien différente de celle que proposent les autorités, à savoir l’érection d’une statue. Mirbeau oppose ce type d’hommage officiel à une vénération sincère et autrement profonde qui, pour lui, se cache dans les cœurs sensibles à l’art et peut être exprimée en paroles, les équivalentes des images. Ainsi, cette chronique se termine par un long passage des Goncourt.

Jean-Pierre Grenier a annoncé le lancement de sa campagne. "J’ai l’honneur de vous annoncer que notre équipe, indépendante de tout parti politique, sera candidate aux élections municipales anticipées de Vernouillet du 23 et 30 juin 2019" a souligné dans un communiqué du 9 juin 2019. "Vernouillet avec vous", c'est une liste citoyenne et non partisane. 

 

Durant le weekend du 8 et 9 juin 2019, Triel-sur-Seine est devenu le lieu d’affrontement au sabre laser en France. Le COSEC de Triel a accueilli 40 combattants qui se sont hissés au sommet de leur art pour montrer que ce sport récent a un avenir.

Le podium a brillé par la présence de sportifs français de haut niveau : 1er Benoît Jonot (médaille d’or), 2e Anthony Lococo (médaille d’argent) et 3e William Smets (médaille de bronze). Les organisateurs ont tenu à remercier Nathalie Savio-Trubert, présidente du club de Triel Escrime, et les officiels de la Fédération Française d’Escrime pour la mise en place de cette compétition, ainsi que leur partenaire officiel Solaari.

Comment faire quand les moyens humains et financiers se raréfient ? Faire appel à la solidarité, surtout si elle vient de la jeunesse. Le foyer Colibri de Jambville (Yvelines) a prêté main-forte avec l'aide des quatre jeunes et deux animateurs pour rénover la passerelle de la Péniche. Le mini-chantiersolidaire a eu lieu les 5 et 6 juin 2019.

Webtélé 2R.

Nous continuons notre présentation des Notes sur l’art que Mirbeau avait publiées entre 1884 et 1885. La mort d’un peintre autrichien Hans Makart lui sert de prétexte non seulement pour commenter, sans se laisser attendrir par les circonstances, les qualités artistiques de ses tableaux, mais aussi pour réfléchir à la condition de l’art officiel.

Le texte a paru dans La France, le 10 octobre 1884.

Se balader à pied à Triel est possible lorsqu'on se donne le temps. Le 2 juin 2019, six groupes de Triellois ont fait une expérience formidable pour (re)découvrir leur ville. 

Comment peut-on accepter de vivre dans un logement indigne à Triel ? Depuis quatre ans, les sept locataires d'un immeuble géré par Emmaüs Habitat, à la sortie de Triel-sur-Seine, n'ont pas d'autre choix que de subir leur situation, en raison de la négligence des pouvoirs publics et de leur condition sociale fragile.

Webtélé 2R 

Le département envisage d'investir 18,5 M€ pour réhabiliter les quartiers défavorisés de Chanteloup-les-Vignes. Pierre Bédier, président du Département des Yvelines, a accueilli cinq acteurs publics pour la signature, le 28 mai, d'une convention PRIOR'YVelines : Philippe Tautou, président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes, Arnaud Legros, président-directeur-général du bailleur social Résidences Yvelines-Essone, Jean-Jacques Brot, préfet des Yvelines, Nicolas Grivel, directeur de l'Agence nationale pour la Rénovation urbaine (ANRU). Webtélé 2R

On connaît la plume de Mirbeau, capable d’émouvoir, de bouleverser, mais aussi de faire rire aux éclats. On sait aussi combien il participait à toute actualité de son époque, politique, sociale ou culturelle, qu’il commentait dans son style imparable. Ses textes sur l’art sont l’un des domaines dans lesquels il a fait preuve de véritable maîtrise, unissant une rhétorique habile à des connaissances solides. Nous proposons de revenir à ces chroniques, qui révèlent des jugements, restés valables, sur les artistes de l’époque. Relisons, pour commencer, son premier cycle de chroniques, publié en 1884 et 1885. Voici le premier morceau, publié le 3 octobre 1884 au quotidien La France, « Une collection particulière ».

[NDLR : en attendant la mise en place d'un site Internet pour la Société Octave Mirbeau, le J2R accueille une série de contributions de Mirbeauphiles dont Anita Staron]

Depuis novembre 2018, le projet andrésien de port de plaisance fait débat. Certes, le conseil municipal avait adopté, le 14 novembre, ce projet (et son budget), mais certains ont tiré la sonnette d'alarme sur la véracité de chiffres. Voici les "vrais chiffres" selon l'opposition municipale. 

"En marche pour l'Europe !" est le slogan du projet Renaissance porté par la majorité du gouvernement. Le député Bruno Millienne a accueilli, le 13 mai, deux candidats de la liste LREM/Modem. 

Photoreportage

Suite à l’éclatement de la majorité actuelle, des élections municipales anticipées ont été convoquées par le préfet des Yvelines les 23 et 30 juin prochains afin d’élire une nouvelle équipe à la tête de la ville de Vernouillet. Marie-Hélène Lopez Jollivet a réuni ses sympatisants et ses appuis pour mener une liste municipale qui tâchera de l'emporter dans cette période trouble de la politique locale vernolitaine. 

Pages

Publicité