Vous êtes ici

Dossiers

Des malfaçons dans un ensemble immobilier à la sortie de Triel, l'abandon du projet de l'ancien parc municipal et des projets immobiliers dévoilés récemment révèlent la crise entre les édiles et la population due à la vague massive de contructions à Triel. De ce fait, la grogne monte, malgré la main tendue de la mairie pour plus de concertation. 

Laîcité

On n'a pas oublié la portée de ce dossier. La crèche en question a même déménagé pour un lieu plus banal. Pourquoi le Comité des Droits de l'Homme a-t-il relancé la polémique ? Sans aller dans le détail de cette affaire, Eddie Aït, ancien maire de Carrières-sous-Poissy, a réagi contre ce mauvais signal. De toute manière, l'avis de ce comité est consultatif et l'on est sur que les tribunaux français vont carrément ignorer cet avis. 

On croyait ce dossier clos car l'association "Les Amis de Triel" avait perdu son procès, en appel, contre la municipalité en 2017. Tout semblait suivre le cours du programme immobilier prévu depuis 2012 : déclasser, préparer et vendre un site d'environ dix mille mètres carrés pour un projet de 160 logements, au 246 rue Paul-Doumer. Patatras, le maire vient d'annoncer l'abandon par le promoteur de ce projet. Quelle sera le prochain acte de cette Tragi-comédie à rebondissement ? 

Le 14 juillet, une cohorte de Villennois a demandé davantage d'écoute et de concertation sur le dossier de la réhabilitation du parking du Quai de Seine à Villennes-sur-Seine. En l'absence du maire, Michel Pons, en mairie, les manifestants se sont rendus chez lui. Bizarre !

Divine comedy (Glez) et Wesh caribou (ELDIABLO) : objectifs de préventes déjà dépassés ! #Ulule #BD
Les éditions Rouquemoute publient deux nouveaux livres d’humour : Divine comedy (Glez) et Wesh caribou (ELDIABLO). Les campagnes de financement participatif de ces albums à paraître sont d’ores et déjà deux nouveaux succès de prévente sur Ulule, avec plus de 150 % des objectifs initiaux déjà atteints.

Pour la première fois, le château de Versailles consacre une exposition d’ampleur à Louis-Philippe qui transforma l’ancienne résidence royale en musée dédié « à toutes les gloires de la France ». L’exposition permettra de rappeler ce moment décisif pour Versailles qui connaîtra, dès lors, une nouvelle vie. Elle insistera également sur l’implication directe du roi dans ce projet, sur son goût pour l’histoire et sur sa volonté de mettre en scène l’histoire nationale.

Le lundi 9 juillet, le président de l’Ecole de la deuxième Chance en Yvelines (e2c 78), Benjamin Chkroun, a réuni de nombreux partenaires, élus et financeurs afin de leur présenter la nouvelle organisation mise en place, qui a pour objectif d’augmenter durablement et rapidement le nombre de jeunes accueillis sur les sites et le taux de sorties positives. Les projets déjà lancés ou à venir ont, également, été détaillés.

Selon une étude réalisée en 2017 par l'ADEME, les potentiels de production et de valorisation de chaleur fatale en Île-de-France existent. Pour l'ADEME, la chaleur fatale représente un vrai potentiel d’énergie pour la région, qu’il faut développer et valoriser. Azalys en est une illustration.

Depuis juin 2017, le projet de la gare, porté par Citallios, a fait l’objet d’un débat dans le microcosme andrésien. Construire 290 logements en quatre ans dans un tissu urbain complexe n’est pas aisé. Malgré quelques critiques mineures, lors de la réunion publique du 7 juin, Hugues Ribault, maire de la commune, reste confiant. 

Depuis la première conférence sur la plaine, le 26 avril, à Triel, nous sommes passés du temps de la contradiction, le 4 juin, et des débats à des échanges policés. Le colloque à Carrières-sous-Poissy, les 8 et 9 juin, a planté le décor pour avancer avec l'objectif - que nous espérons commun - de la transformation d’une friche en une plaine-nature.  

Analyse. 

Le Programme Local de l’Habitat Intercommunal (PLHI) sera au cœur des débats municipaux dans les deux années à venir. L'exemple de Carrières-sous-Poissy est révélateur :  l'opposition municipale de Carrières-sous-Poissy dénonce le nouveau bétonnage programmé de la ville et demande un moratoire.

Article accessible à tous. 

Assumons nos actes ! Voilà le message que l'on doit recevoir en lisant cet éditorial au sujet de l'affaire de l'expulsion des Roms du bidonville de Triel.

En réponse à cet éditorial, Claude Barouh s'est exprimé ci-dessous sur la question de roms.

Dans le cadre de la procédure de l'enquête publique sur les modifications du PLU des communes de Breuil-en-Vexin et Guitrancourt, la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) a décidé de ne pas se positionner formellement, ce qui équivaut à un avis favorable dans la durée. Les maires du Vexin et les membres de l'Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières (AL3C) dénoncent un tour de passe-passe, voire un déni démocratiqueProchain rendez-vous au conseil communautaire du 28 juin.

Plus d’une quinzaine d’associations, dont ADIV-Environnement, se sont regroupées au sein du collectif Alternatives en Vallée de Seine ; premier objectif : faire des propositions et participer activement à l’élaboration du futur Plan climat de la communauté urbaine.

Vous pouvez également lire l'article en cliquant sur ce lien :
http://www.adiv-environnement.org/le-collectif-alternatives-en-vallee-de-seine-presente-des-propositions-pour-le-climat/

Face à la négation des problèmes liés aux abeilles, la Journée nationale des abeilles est une réponse adéquate pour médiatiser leur situation dramatique. Aux Mureaux, dans le cadre d'un partenariat entre l'Union nationale de l'Apiculture française (UNAF) et la ville des Mureaux, un événement a été organisé le 14 juin : de la pédagogie pour les enfants, de la dégustation et de la visite d'une VIP de l'écologie, Mme Ségolène Royal, ancienne ministre de l'écologie. 

Pages

Publicité