Vous êtes ici

Dossiers

Orgeval a accueilli, le 24 novembre, l'assemblée générale du CO.P.R.A. 184 qui milite depuis 26 ans contre la construction d'une autoroute urbaine entre le Val d'Oise et les Yvelines.

Suite à la réunion avec les sept associations trielloises le 14 novembre, le maire de Triel-sur-Seine, Joël Mancel a voulu faire le point avec le J2R sur la question de l'urbanisme dans la commune. Son adjoint à l'urbanisme, Michel Poirot, a souligné que la trajectoire urbanistique de l'équipe municipale continuera malgré les réticences de certaines associations environnementales.

Les Comédiens de la Tour ont joué du 3 au 12 novembre quatre courtes pièces tirées de  « Farces et moralités » ; c’est un nouvel hommage à l’auteur dramatique dont le nom figure en bonne place dans leur répertoire : Octave Mirbeau. Cet article est déjà paru sur le site Internet du J2R à l'occasion de la représentation de "Farces et moralités en février 2017.

Le club de gymnastique Avenir de Triel est un gisement de sportifs dans ce domaine exigeant sur le plan physique et mental. De temps en temps, ressort une perle rare qui brillera, on l'espère, au niveau national, voire international. La Trielloise Maïssya Genevois, après un stage de perfectionnement national de la FSCF à Chambéry, a été sélectionnée pour participer à un tournoi international en Belgique. Bravo et bonne chance !

Depuis 1981, le Centre de promotion par la formation (CPF) agit pour la réinsertion professionnelle. Avec l'austérité budgétaire du haut vers le bas, les problèmes récurrents de trésorerie ont eu le dernier mot de ce centre innovant sur le plan social, non seulement à Chanteloup-les-Vignes mais au-delà des frontières des trois villes proches, Andrésy, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine. Cinq salariés vont être remerciés et quatorze stagiaires/apprentis vont se trouver dans de grandes difficultés. Qui est responsable de cette situation ?

Le 7 octobre, huit associations soucieuses de protection de l'environnement ont cosigné et distribué un tract lors de la Fête du Flan ! "Construire à Triel, mais pas n'importe comment !" semble être la position commune qui fustige la politique urbaine actuelle. Cette unanimité pourra-t-elle tenir longtemps ? Est-elle anti-système ? 

Le J2R avait ouvert le débat localement avec son article La mort des centres-ville est-elle inéluctable dans son numéro 131 (mars-avril 2017). En réalité, c'est un débat à caractère national qui dépasse les élus de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), mais certains communes (Achères, Andrésy, Conflans-Sainte-Honorine et Poissy, voire Mantes-la-Jolie) commencent à mettre en œuvre des outils, fiscaux et d'accompagnement, pour réinvestir le centre-ville. Réussiront-elle ? Cet article s'attache à aborder les possibles pistes pour revitaliser les centres-ville à la lumière des exemples des villes de la 3e couronne francilienne.

1843 : ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Rouen.

 

2030 : prévision de l’inauguration de la nouvelle ligne Paris-Normandie (LNPN).

Les débats et les protestations concernant les choix du tracé de la LNPN nous rappellent ceux qui eurent lieu pour l’ancienne.

Les 14 et 15 octobre, Arnaud Maillard, artiste chevronné des planches avignonaises, a présenté deux spectacles au Théâtre Octave-Mirbeau de Triel-sur-Seine. Ce comédien disjoncté a su nous faire voyager dans un monde loufoque où il nous mène avec tendresse pour nous faire rire de la condition de l'homme dans ce XXIe siècle. 

Commerce de proximité

Selon la Fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé (PROCOS), l'année 2017 se termine en beauté pour l'activité commerciale en France : +9,6 % du chiffre d'affaires par rapport à septembre 2016. Le marasme semble avoir pris fin. Comment se traduit cette tendance sur le plan local ? Il est trop tôt pour voir une image générale, mais en examinant deux inaugurations emblématiques de commerce de proximité, l'une à Verneuil-sur-Seine et l'autre à Vernouillet, on ne peut qu'être optimiste pour les mois à venir.

Depuis octobre, la rentrée n'est pas un fleuve si tranquille pour des écoliers triellois qui prenaient le bus "26 emblème échelle", en direction du lycée international de Saint-Germain-en-Laye (et pour leurs familles). C'est toujours la même histoire :  une structure technocrate (le STIF, devenu Île-de-France Mobilités) décrète une suppression, sans concertation avec les personnes directement concernées, ni avec les élus ! Comment pouvons-nous envisager une transition vers un monde économe en consommation des énergies fossiles ?

Ce mercredi 18 octobre, devant la mairie des Mureaux,  avant de prendre la direction du site du CHIMM à Meulan-en-Yvelines, les manifestants opposés à la fermeture du service de réanimation étaient toujours aussi nombreux et mobilisés.

Mercredi 18 octobre 2017, une importante manifestation se déroulera entre les Mureaux et Meulan-en-Yvelines contre la fermeture du service de réanimation de l’hôpital intercommunal voulue par l’Agence Régionale de Santé. Paradoxalement, se terminent actuellement les travaux de la maison de santé pluriprofessionnelle des Mureaux, créée dans le but de lutter contre la désertification médicale.

Il est fréquent de constater que le handicap n'est pas encore intégré dans la politique urbaine. Triel-sur-Seine ne déroge pas à cette règle et le cas d'Azzedine démontre le hiatus entre ce qui est dit et ce qui est fait par les autorités compétentes, même au sein de l'Éducation nationale.

Gabriel Dupuy nous a présenté le dernier livre du Club historique d'Andrésy que la quatrième de couverture explique ainsi : « Du silex au CD 55, en passant, entre autres, par un bijou mérovingien, le Général Lepic,  le blason de la famille de L’Isle, la Belle Otero, Fantômas, la grande Guerre et ses héros parfois oubliés, etc... voici 21 siècles de l’histoire d’Andrésy qui se déroulent sous les yeux du lecteur avec ce dernier ouvrage très documenté et fourmillant d’anecdotes »

Une cérémonie de présentation du livre a eu lieu le 14 octobre, à l'Espace Julien-Green d'Andrésy.

Pages

Publicité