Vous êtes ici

Dossiers

Tandis qu’il est aisé de mesurer la résistance d’un matériau au choc grâce à son coefficient de résistance, il est plus difficile de saisir dans sa globalité la résilience d’une population face à l’adversité. 

LIONEL WASTL ET LES ELUS DU GROUPE AER DEMANDENT A LA MAJORITE D’ANDRESY DE STOPPER LE PROJET IMMOBILIER DES SABLONS JUSQU’AUX MUNICIPALES.

Communiqué du 3 janvier 2020

A la Croisée d'Orgeval, Hervé Charnallet et son équipe solide ont présenté, le 19 décembre, les orientations de leur combat municipal pour mars 2020.

Edito de l'édition 145

Après les émeutes criminelles de novembre à Chanteloup, force est de constater que les politiques de la ville, actuelles et passées, sont, au delà des apparences, un échec. Cet échec est simplement dû à la quasi-absence d’une politique de reconquête républicaine de ces quartiers. Entendons nous bien, la très grande majorité de nos concitoyens chantelouvais sont autant atterrés que n’importe qui par ces dégradations à répétition. Le mal est plus profond et ce n’est pas seulement la rénovation urbaine, sorte de politique à la Potemkine, qui pourra sortir ces quartiers d’une délinquance enkystée.

Le 12 décembre, au restaurant "Au coupe la soif" aux Mureaux, M. François Garay, maire (SE) de la commune, a déclaré à la presse son intention de se présenter pour un 4e mandat. 

Le rapport de l'enquête publique sur le projet de Plan local d’urbanisme intercommunal est un gros document que peu de personnes ont déjà pu lire ou parcourir. Nous publions les premières remarques de défenseurs de l'environnement et du patrimoine sur des sujets qui les concernent particulièrement. 

Comparer l’incomparable (Ed. Seuil) est le titre d’un ouvrage de Marcel Detienne qui démontre que la démocratie n’est pas une science infuse : les Grecs, les Cosaques du XVe siècle, les Révolutionnaires de 1789 ont contribué à l’amélioration de la pratique des assemblées.

Qu'en pensez-vous ?

La Maison Lamotte, située au 216 rue Paul-Doumer à Triel, a présenté au J2R les huit fèves qui représentent les points de référence de l'image trielloise. Avec ces "bijoux", tout est prêt pour l'épiphanie. 

Depuis trois ans, l'entreprise SangFroid développe son savoir-faire dans un secteur innovant, qui se professionnalise à toute allure. SangFroid est pionnière à l'image de son PDG fondateur, Baptiste Girardet. 

Comme les autres listes municipales à Triel-sur-Seine, la liste Triel à Venir a fait des annonces le weekend du 23 novembre.  Le groupe Triel à Venir a désigné d’un commun accord Martine Cartier pour mener la liste des municipales 2020. Voici son communiqué du 25 novembre. 

L’élection municipale de mars 2020 est un rendez-vous majeur pour donner un nouvel élan à notre ville, valoriser ses atouts et promouvoir son attractivité. 

D'une manière pluraliste, le J2R publie le communiqué du 25 novembre de la liste Triel Autrement. 

Un escalier monumental, 35 arbres à abattre, des espèces exotiques et des éclairages superflus : tel est le projet prévu par le maire de Verneuil alors que la justification de ces travaux, le risque de chutes d’arbres, n’est pas avéré.

Le 15 novembre à Conflans-Sainte-Honorine, l'assemblée générale du Collectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 (devenue A104) a été conclue par M. Laurent Lantoine avec un message offensif contre ceux, notamment le maire de Poissy, qui tentent de relancer le dossier de l'Autoroute A104. Nous publions l'intégralité de sa tribune qui résonne dans les communes qui pourraient être affectées par cet ouvrage. 

Malgré la pluie et le froid, 230 personnes se sont déplacées, le 16 novembre, pour montrer leur opposition à cette déviation ni faite ni à faire. L'ADIV-Environnement a marqué un coup énorme afin de mettre ce dossier à la première place de l'agenda politique de Verneuil-sur-Seine. 

Le 7 novembre, le Secours Catholique Caritas France a rendu public son Rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France.  En plus des statistiques générales habituelles, une partie dédiée de ce rapport analyse, cette année, la situation des personnes étrangères et migrantes, souvent très jeunes, rencontrées dans les accueils du Secours Catholique en 2018.  Dans les Yvelines, cette association caritative accueille et soutient actuellement 27 000 personnes à travers un réseau de 60 équipes locales. 

Pages

Publicité