Vous êtes ici

Culture

Dans cet ouvrage de poésies, l’auteure aborde des thèmes divers. Elle y relate des faits réels passés, mais aussi contemporains et futuristes. On y parle de la condition humaine. On y ébauche une satire sur la nature de l’Homme, sous la forme zélée d’une petite pièce de théâtre. Le lecteur peut être parfois invité à bousculer sa conscience et à chercher aussi le bonheur en lui-même.

Extrait du prologue :
« Fidèle à ses origines, l'économie du bonheur se charge d'analyser comment bien utiliser les deux ressources rares à notre disposition, le temps et l'argent, pour augmenter notre niveau de bonheur. Combien faut-il gagner pour être heureux ? Comment dépenser au mieux ses revenus ? Combien doit-on épargner ? Quel travail faut-il choisir ? Comment répartir intelligemment son temps entre travail et loisirs ? Autant de questions qui intéressent l'économiste (déviant) que je suis. »

A la veille de la première guerre mondiale, Octave Mirbeau reçu deux jeunes écrivains égyptiens dans sa propriété de Cheverchemont, « une amitié littéraire » était née à Triel.

La semaine dernière, un jury a livre son choix : Jean-François Favre-Marinet s'est qualifié pour la finale de la compétition poétique "Slam France-Québec". Cette 11e édition aura lieu le 19 mai 2017 à Paris (Lieu au Pan Papier). Que la force poétique soit avec Jean-François, une plume et une voix sans égales dans la Vallée de la Seine.

Eric Courrèges, directeur artistique de cet événement musical d'Orgeval, "Une nuit à l'opéra" était aux anges après le concert de presque deux heures, le 29 janvier, où des artistes confirmés sur les scènes internationales se sont donnés à fond pour un marathon lyrique avec les plus beaux airs et ensembles du répertoire d'opéra. Webtélé 2R

 

Depuis quelques mois,  la municipalité conflanaise prépare le terrain pour la fermeture du cinéma Ciné.Ville en centre-ville. Certes, il faut le mettre aux normes et cela coûterait environ 3 millions d'euros, mais il faut dépasser l’idéologie néolibérale afin de faire renaître les centres-ville en France. Le reste est de l’intox.

Lundi 6 mars 2017, lors de l’ouverture du Festival "Ciel en Seine" aux Mureaux, une conférence sur le tourisme spatial s’est déroulée en introduction. Les deux maîtres de cérémonie étaient les célèbres frères Bogdanoff. Ils ont accepté une interview.

Lundi 6 mars 2017, la première édition du Festival "Ciel en Seine", premier festival de l’espace en Île-de-France, s’est ouvert à 20 h 45 l’Espace des Habitants des Mureaux avec une conférence animée par les incontournables frères Bogdanoff : Igor et Grichka.

Sakurako, originaire de Vilnus en Lituanie, est un artiste multidisciplinaire, travaillant dans le monde entier, surtout in situ. Actuellement elle est une artiste de longue date en résidence au Château Éphémère (à Carrières-sous-Poissy), travaillant en solo et en collaboration avec Phil Von. Elle dirige également une compagnie de danse-théâtre «Re-United Now-Here» en tant que directrice artistique et chorégraphe.

Samedi 11 mars 2017 à 15 h, salle Grelbin à Triel-sur-Seine, Triel Mémoire & Histoire vous propose, dans le cadre de l'Année Mirbeau, une conférence d'Elena Fornaro-Sandrone  Mirbeau et Adès, une amitié littéraire à Triel.

L'artiste Abdelkrim Benbelkacem a exposé ses calligraphies à la Maison des arts de Maurecourt les 25 et 26 Février 2017. Lors du vernissage du 26 février, le J2R a visité une exposition alliant l'image et les mots avec la participation de certains membres de l'atelier d'écriture de Maurecourt. Que du bonheur !

Le patrimoine est une priorité pour l'association d'histoire locale et la municipalité d'Orgeval. L'abbaye d'Abbecourt renaîtra par le biais de la haute technologie, en utilisant la 3D. Ce projet a été lancé par Jean Pruvost, ancien président de l'association Histoire d'Orgeval, décédé prématurément en 2015 ; il aurait savouré le moment où a été signée la convention de mécénat avec le Crédit Agricole, après la convention tripartite entre l'association, la mairie d'Orgeval et les Archives départementales.

Les Comédiens de la Tour de Triel-sur-Seine continuent à rendre hommage à Octave Mirbeau dans leur nouveau spectacle dans le cadre du centenaire de sa mort. Depuis le 17 février 2017, les Comédiens de la Tour ont joué quatre courtes pièces tirées de  « Farces et moralités » ; c’est un nouvel hommage à Octave Mirbeau, l’auteur dramatique dont le nom figure en bonne place dans leur répertoire dramatique. En coulisses, tout le monde s'agite afin de montrer un semblant de consensus pour rendre hommage à Mirbeau. Le grand absent est, toutefois,   la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise qui n'a pas daigné s'intéresser au patrimoine culturel de ce "territoire en devenir". Avec de tels artistes politiques, il nous faut vite un nouvel imprécateur comme Mirbeau !

INEDIT

Sur la rive droite de la Seine, plusieurs manifestations célèbrent l'année Mirbeau, en hommage à l'écrivain décédé en 1917, après avoir habité à Carrières-sous-Poissy et à Triel. Sur la rive gauche, particulièrement à Poissy dont il est l'une des figures locales, un hommage est rendu à Charles Meissonier, dont le décès a eu lieu également en 1917. Peintre comme son père Ernest qui l'a initié à son art, il était partagé entre la continuité familiale et le désir de renouveler son style. Il a, toutefois, également peint la rive carrièroise de la Seine.

Nous publions un texte de l'Académie des peintres de l'Abbaye, qui rend hommage à Charles Meissonier à l'occasion de son XXXiXe salon, où quelques unes de ses œuvres sont présentées (du 25 février au 12 mars).

Design de produits, d'espaces, d’interaction, de service... Le design est omniprésent. Il évolue sans cesse, s'adapte à nos vies, à nos envies, à nos besoins qu'il anticipe parfois. A la fois enjeu culturel, économique et de civilisation, le design est un vecteur de croissance et de différenciation pour les entreprises, un formidable moyen d'expression pour les créateurs et un outil indispensable à notre démarche visant à concilier progrès et respect de l'environnement.

Pages

Publicité