Vous êtes ici

Chanteloup-les-Vignes

Ce lundi 6 juin a eu lieu la pose de la 1ère pierre de « la Fabrique 21 », un programme d’immobilier d’entreprises qui annonce l’entrée de l’Écopôle Seine Aval, 200 hectares d’activités dédiés aux éco-métiers et industries et situé dans la Boucle de Chanteloup et notamment entre la limite de la commune de Carrières-sous-Poissy et de Triel-sur-Seine.

Manifestation à Conflans

La Commission d’enquête portant sur le projet de la DGAC de relèvement de l’interception de l’ILS pour les aéronefs arrivant à Roissy vient de publier ses conclusions le 16 mai 2O11.

Si la Commission donne un avis globalement favorable quant au relèvement des altitudes de survol, elle estime nécessaire de différer la décision ministérielle de mise en application du présent projet aux fins de compléments d’études.

Le CIRENA rappelle que la mobilisation peut encore payer. 

Ecopole à Carrières-sous-Poissy

Fabriquons le 21e siècle ensemble, avec la Communauté d'agglomération des Deux rives

Sur un terrain de 2,2 ha le long de la RD 190 à Carrières-sous-Poissy, la « Fabrique 21 »  est un signal fort qui annonce l’entrée de l’Écopôle Seine Aval[1], vaste secteur d’activités dédié aux éco-métiers et industries.

Avec les soulèvements qui, partis de Tunisie et d'Égypte, ont gagné d’autres pays arabes, peut-on espérer que la deuxième décennie du XXIe s. autorise plus d’optimisme que les dix dernières années du siècle précédent et les dix premières de l’actuel ? En 1989-1990, l’émancipation des prétendues « démocraties populaires », l’effondrement de l’Union soviétique, le règlement du conflit Irak-Iran et la fin du régime d’apartheid en Afrique du Sud laissaient augurer le triomphe de la liberté et de la justice à travers le monde.


La communauté d’agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) et ses villes membres participent à la manifestation nationale et internationale « À vous de lire ! 2011 », les 26, 27 et 28 mai prochain.

Le Comité des fêtes de Chanteloup-les-Vignes organise sa traditionnelle brocante le dimanche 12 juin 2011 de 6h30 à 18h.

Voici les informations nécessaires pour pouvoir y participer.

Jeudi 26 mai, la Compagnie des Contraires, lors d'une soirée animée par sa directrice artistique et fondatrice, Neusa Thomasi, a présenté un spectacle inaugurant la nouvelle saison. La bonne humeur était de rigueur et la nouvelle saison s'annonce  riche en activités et en surprises.

A Chanteloup-les-Vignes, dans le cadre de la deuxième édition de la Journée autour du Livre, le service municipal de la culture organise la 2ème Journée autour du livre, le dimanche 29 mai 2011 de 14h30 à 18h au parc Champeau.

Ce mercredi 25 mai, les jeunes Chantelouvais ont disputé la finale du Championnat Régional Inter Quartiers organisée par la Fondation PSG avec le soutien du Conseil Régional d’Ile de France et la Préfecture de Police.

"Pas de panique !" C'est l'idée qui prédomine lorsqu'on écoute la direction de la Mini-entreprise (Entreprise des Vignes) du collège Magellan à Chanteloup-les-Vignes. 

Le 30 avril, en plein préparation pour le concours régional du 11 mai, organisé par l'association Entreprendre pour apprendre.

Sans commentaire.

Cette année la course mythique Paris-Colmar fait l'objet d'un défi pour le champion David REGY. Ce dernier qui a déjà une dizaine de titres à son palmarès souhaiterait ajouter ce titre pour terminer l'année 2011 en beauté.

La mobilisation de ce samedi 14 mai 2011 a été moyenne : 750 personnes. La prise de parole publique fut très remarquée et deux politiques (de deux bords différents) sont très en colère contre la modification proposée par la Direction générale de l'aviation civile, DGAC. L'épreuve de force continue...

Pour la manifestation du samedi 14 mai à Conflans-Sainte-Honorine, tous les ingrédients sauf un - le public concerné par les nuisances - étaient présents. Cette 1ère mobilisation suite à la fin de l'enquête publique (le 1er avril) fut donc une quasi réussite.

Pierre Cardo et les maires des six villes de notre communauté d’agglomération l’affirment : l’interco aurait permis des économies et des réductions de charges.

Et puis d’abord : que signifient « économies d’échelle » ? Comment une collectivité publique peut-elle en obtenir ?

Enfin : cette affirmation est-elle étayée par des données probantes ? Il est permis sérieusement d’en douter.

Un débat central au moment où la communauté d’agglomération des Deux Rives semble bien une des perdantes du schéma départemental de coopération intercommunale, imposé par l’Etat et les préfets.

Pages

Publicité