Vous êtes ici

Chanteloup-les-Vignes

Difficile pour les élus d’assumer leurs dépenses de communication lorsque celle-ci est souvent assimilée à une forme de propagande. Pourtant, la communication publique est bel et bien un marché. Avec ses règles, ses acteurs… et ses dérives.

Le journal "Territoires" a fait le tour de la question, qui  se pose aussi dans la communication de l'interco CA2RS.
 

Une étude de l’institut Montaigne démontre que les candidats aux dernières cantonales demeuraient peu représentatifs de la diversité sociale.

Contrairement à une idée reçue, ce sont bien les partis de gauche qui font le plus d’efforts pour proposer des candidats issus des minorités.

Cent soixante chantelouvais ont la chance de participer à la cérémonie d'ouverture des Championnats du monde de judo qui auront lieu du 23 au 28 août au Palais omnisports de Paris (Bercy).

Le service de sport a organisé ce voyage, on l'espère inoubliable, pour les jeunes âgés entre huit et douze ans.

La crise financière a tari les sources de financement des collectivités locales. L'association des Maires de France tire la sonnette d'alarme.

Les soubresauts boursiers de cet été 2011 vont rendre les banques encore plus  réticentes à financer les collectivités locales.

Le Journal des Deux Rives participe à la campagne de Reporters sans frontières (RSF). Le nouvel album de Reporters sans frontières Elles changent l’Inde, 100 photos pour la liberté de la presse, dont l’intégralité des recettes est reversée à l’association, sera mis en vente le 15 septembre 2011.

En France, tout le monde veut plus de mixité sociale dans les villes... comme dans les villes britanniques.

Mais les émeutes en Angleterre, pendant l'été, se sont concentrées dans les quartiers de mixité sociale.

En soutenant la construction d'un lieu de culte dans sa ville, Eddie Aït n'est guère en phase avec le positionnement laïciste de son parti : le PRG.

Candidat à la primaire socialiste, le président du PRG, Jean-Michel Baylet, vient de rappeler sa profonde opposition à un arrêt du conseil d’Etat qui autorise les aides des communes aux cultes. Or, Eddie Aït fait partie de l’équipe de campagne de M. Baylet.

Un couac en plein été ?

Mon potager, Ma cuisine et Moi (V)

Le poivron est le fruit-légume le plus goûtu du potager du Journal. Ils étaient verts en juillet, ils ont rougi et sont prêts à être cueillis !

Faites entrer un peu de soleil dans votre cuisine avec ce velouté simple à réaliser et bon marché que vous pourrez déguster tout l’été en entrée ou en tapas !

Les élus de Maurecourt analysent les trois propositions qui leur étaient faites pour rejoindre une intercommunalité.

L'occasion de tirer à boulets rouges sur la CA2RS et de régler quelques comptes politiques avec les villes UMP qui ont fortement critiqué le choix de Maurecourt en juin dernier.

Mon potager, Ma cuisine et Moi (IV)

L'agneau est une viande appréciée en été. Elle se marie remarquablement bien avec la ratatouille.

Mais, cette semaine, nous laissons les légumes de la ratatouille pour utiliser les carottes que nous avons plantés dans le potager du Journal...
 

Une fois de plus, la mode nous vient d’outre atlantique et d’outre manche. Mais là pas question de haute couture ou d’art contemporain : je vais vous parler de boucherie.

Le maire de Maurecourt (app. PS) explique sa décision de rejoindre la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise.
 

Mon potager, Ma cuisine et Moi (III)

Fin juillet : le potager commence à offrir une belle quantité de tomates. Et puis, nous avons planté aussi du basilic.

La CCE (commission consultative de l'environnement) de Roissy, réunie par le préfet de région, donne un avis favorable au « plan de réduction des nuisances sonores » concernant cet aéroport. Ceci malgré les réserves fondamentales de la commission d’enquête et l’hostilité des habitants qui pensaient avoir obtenu que des études complémentaires soient menées à bien. Comment en est-on arrivé là ?

Le préfet des Yvelines, Michel Jau, est venu débattre avec les conseillers généraux des Yvelines, lors de la séance départementale du 10 juin 2011. Immédiatement, plusieurs conseillers généraux lui ont demandé de justifier certaines décisions incohérentes du schéma de regroupement intercommunal. Gêné aux entournures, il a botté en touche…

Pages

Publicité