Vous êtes ici

Chanteloup-les-Vignes

Dans une tribune virulente, les élus de la majorité UMP d'Andrésy dénoncent la décision de la région Ile-de-France (IDF) de faire payer au maximum certains jeunes scolarisés utilisant les transports en commun : une mesure « injuste et irréfléchie de la majorité socialiste et écologiste du Conseil régional d'Ile-de-France ».

Frisant la diffamation, les élus de Hugues Ribault conseillent à Huchon de « faire des économies sur les dépenses de son cabinet plutôt que sur le STIF » et d'arrêter « les campagnes de publicité tapageuses ».

Efficacité énergetique

Une fois par mois, Énergies Solidaires propose des portes ouvertes... et ce mois-ci cette association solidaire s'inscrit dans l'événement national, la fête de l'énergie...  Il vous reste trois jours pour s’informer, découvrir, et développer vos projets grâce aux conseils avisés des conseillers infos énergie.

 

Depuis février, le conflit social couve entre le personnel communal et la municipalité de Chanteloup. Une journée de grève, une manifestation devant l'hôtel de ville ont pimenté l'année 2011.

Maintenant l'ordonnance en référé du Tribunal administratif du 3 octobre donne raison au personnel. Catherine Arenou, la maire UMP, fera-t-il appel ? "Non" a répondu le 19 octobre le directeur général des services d'une manière laconique.


 

Le Conseil général des Yvelines (CG78) change de politique de communication. Officiellement, il s’agit de rendre plus visible le Conseil général des Yvelines (CG78) et d’informer plus clairement les Yvelinois. « Il n’est pas question d’appartenance politique » rassure son président UMP, Alain Schmitz.

La vérité est probablement autre : l’UMP yvelinoise reprend en main une communication qui lui échappait quelque peu, en vue des échéances électorales de 2012.

Coût de l’opération : 850 000 €, dont 550 000 € uniquement pour le magazine « Yvelines ».


Une délégation des associations se sont présentées le samedi 15 octobre pour remettre une lettre à MMe Nathalie Kosciusko-Morizet pour lui demander de ne pas signer l'arrêté qui mettrait en oeuvre le relèvement des altitudes donc les modifications de trajectoire.

Primaires socialistes

Le vainqueur est François Hollande avec 56,3%. Il a pris acte de ce vote qui lui rend une légitimité incontestable pour pouvoir rassembler au-delà de la gauche.

Les primaires ont eu un franc succès aux Mureaux. Enfin, nous publions les résultats des Yvelines.
 

Configuration de l'interco

Les temps ont changé ; les échelles territoriales doivent bouger : 350.000 habitants et 150.000 emplois telle est la dimension de l'association Cergy-Conflans-Poissy autour de la nouvelle vision de la CA2RS.


A la rencontre de NKM, maire de Longumeau et ministre de l'environnement, les associations de Roissy et d’Orly haussent le ton. Les habitants ne veulent plus des nuisances chimiques et sonores que subissent tous les Franciliens, à force de mensonges et manipulations. La ministre fait face à une révolte
généralisée sur toute l’Ile de France !
 

Ce devait un Président qui réforme et un Gouvernement qui modernise la France. Et voilà que sur un nouveau dossier - l'intercommunalité -  la majorité recule : la date butoir de la nouvelle carte de l'interco est reportée.

Les petits intérêts locaux et le clientélisme sont entrain de gagner : les grandes envolées réformistes des préfets ont fait long feu !

 

C'est fait : le "Journal des Deux Rives" a publié son 100e numéro. Chaque numéro est un exercice difficile où parfois on laisse nos plumes...

Venez découvrir le numéro qui est en vente sur les kiosques et les points de vente (boulangeries et fleuristes). Le sommaire ci-dessous souligne les points marquants de la rentrée : la conférence des associations du 22 septembre à Triel, analyse des sénatoriales, le dossier sur les nuisances aériennes, l'actualité locale (à Andrésy, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup, Maurecourt, Triel, Verneuil et Vernouillet) sans oublier le sport, la culture et la rubrique Bien-être.  Un numéro complet, et allons-y : inégalable dans le panorama de la presse locale des Yvelines.

Primaires socialistes

François Hollande (39%), Martine Aubry (31%), Arnaud Montbourg (17%), Ségolène Royal (7%), Manuel Valls (6%), et Jean-Michel Baylet (1%) ont contribué au succès de ces primaires socialistes. Deux millions et démi de votants !

Dans les Yvelines, la même tendance a été observée  même si certaines villes - Triel par exemple - se caractérisent par un duel serré entre Hollande et Mme Aubry.

Andrésy a boudé Royal et a voté plutôt pour la gauche dure que molle...

consultation populaire

Après les débats, le vote. Les primaires citoyennes, ouvertes par le Parti Socialiste, ont remporté, malgré des doutes et des incertitudes qui ont précédé la journée du 9 septembre 2011, un franc succès auprès du peuple de gauche. Un résultat qui, sur fond d’anti-sarkosisme latent,  était prévisible. Pourquoi ?

Lors du Conseil communautaire du 26 septembre 2011, les élus ont voté la demande de subvention au Conseil général des Yvelines pour le projet Cœur Vert, 150 hectares de miscanthus, plante productrice de biomasse.

Le projet veut aussi dénicher des entreprises qui permettraient de créer une filière complète agro-industrielle. PSA Poissy serait intéressée.

Un des rares projets de la CA2RS qui peut faire l’unanimité, même dans le mouvement associatif local, réticent sur d'autres projets de la CA2RS…

Primaires socialistes

Ce vendredi 7 octobre 2011, Ségolène Royal, candidate à l’élection présidentielle en 2007, Présidente de la Région Poitou-Charentes et candidate aux primaires socialistes dont le premier tour a lieu ce dimanche, revient à Mantes-La-Jolie.

Natalia Baleato, directrice de la crèche Baby-Loup, a reçu, le 30 septembre à l’Hôtel de ville de Paris, le prix national de la laïcité. Cette reconnaissance est cruciale, alors que celle-ci reste en attente du jugement en appel dans un procès qui l’oppose à l’une de ses employées.

Pages

Publicité