Vous êtes ici

Chanteloup-les-Vignes

Depuis la fin novembre, la quasi-totalité des communes de la région a organisé des marchés de Noël afin de rendre un peu de convivialité à la fin de cette année 2016. Triel, Villennes, Maurecourt, Orgeval, Carrières-sous-Poissy, Verneuil, Vernouillet, Chanteloup-les-Vignes et Evecquemont ont réussi à rendre à la population un peu de rêve !

Le dimanche 4 décembre, Bernard Tranchant a délecté les amateurs de la chanson française dans l'église de Chanteloup-les-Vignes. Un moment de poésie et de tendresse.

Grève illimitée chez MC Synchro à Chanteloup-les-Vignes : une vingtaine de salariés se sont mis en grève, le 5 décembre ;  devant l'entrée de MC Synchro, ils protestent contre la direction. Deux jours plus tard, la grève a continué et les salariés de MC Synchro sont plus que déterminés.

Après son décès, le 4 décembre 2016, nous complétons les hommages à Gotlib, dessinateur et auteur de BD, par une évocation de son séjour dans notre territoire. C'était peu après la Deuxième Guerre mondiale : il était en pension au château des Groux à Verneuil, où avait été installé un foyer-orphelinat pour les jeunes juifs hongrois. 

 

 

L’invité de 2R est aujourd’hui Daniel Vitter, venu présenter l’association citoyenne AREP-Val de Seine, qui s’occupe la question de l’eau dans le territoire de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O).

L’Autorité environnementale a délibéré, le 23 novembre 2016,  sur trois projets d'envergure nationale, dont le prolongement vers l'ouest du RER E (EOLE) de la gare Haussmann-Saint-Lazare (75) jusqu’à Mantes (78). Voici le texte de l'avis (PJ en PDF) avec quelques recommendations.

La fête d’Halloween  s’est, peu à peu, développée en France ;  les graduation ceremonies se multiplient. Une autre tradition américaine arrive en force chez nous. Espérons que la trumpisation ne s’imposera pas l’année prochaine !

Joël Mancel, maire de Triel-sur-Seine, a signé un manifeste à l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), en faveur de l'accueil des migrants. Ce manifeste a été signé par de nombreux élus, dont plusieurs maires et députés des Yvelines. Il serait intéressant de connaître la position du député de la 7e circonscription, M. Arnaud Richard, sur cette question brûlante d'actualité.

La réunion d'information de Grand Paris Seine & Oise du 23 novembre 2016 à Poissy a attiré encore du monde (250 participants).  Le nombre important de personnes présentes montre qu’il y a une forte attente mais la manière de traiter la question ne correspond pas à son intitulé, qui mentionnait le Plan local d’urbanisme intercommunal. Pour déterminer les orientations de GPS&O, ne faudrait-il pas mieux faire confiance aux élus que nous avons choisis et aux citoyens motivés et informés, notamment ceux qui œuvrent dans des associations locales et sectorielles ? Justement, le collectif NOPIVALS a pris position et distribué un texte qui cadre le débat sur les aménagements du passé et à venir dans la vallée de la Seine. Cette tribune n'engage pas la ligne éditoriale du J2R.

Le Centre d'information et d'orientation (CIO) de Poissy était regroupé avec celui de Saint-Germain-en-Laye depuis environ un an. Depuis le 21 novembre, des usagers de ce service public se sont retrouvés "sans information et désorientés" :  sa fermeture est considérée provisoire par l'Académie de Versailles, en attendant que les démarches administratives de son relogement aboutissent. Entre temps, il est suggéré d'aller ailleurs, à Sartrouville ou aux Mureaux, pour prendre rendez-vous pour les tests ou les orientations scolaires.

Après le succès de la campagne printanière « Choisir son fioul », et alors que les tarifs de l’énergie restent une préoccupation majeure des Français, l’UFC-Que Choisir Val-de-Seine part en campagne pour permettre aux ménages de faire baisser leur facture de fioul. Pour en savoir plus.

Depuis juin 2015, ce différend, très technique, couve entre la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) et des communes de l'ancienne Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine (CA2RS) : c'est une question de "sous". Qui va payer et pour quels objectifs communautaires (compétences, diraient les experts) ? Lors du conseil communautaire du 17 novembre, un protocole financier général, qui fixe, en somme, la participation des communes au pot commun, a fracturé la droite locale majoritaire : 59 élus ont voté pour, 45 contre et 22 se sont abstenus. Certes, le protocole a été adopté, mais cela a provoqué la fronde de sept maires de l'ancienne CA2RS qui contestent le principe de ce protocole - "inéquitable" selon eux - et déplorent la méthode de passage en force. Le 19 novembre, Joël Mancel, maire de Triel, et  porte-parole de cette fronde, a souligné la poursuite du "combat" au nom des habitants de l'ancienne CA2RS.

Ce lundi 7 novembre 2016, pour officialiser l’ouverture, le 12 septembre dernier, d’une école de boxe anglaise et la création du Ring Olympique des Mureaux, Tony Yoka "l’homme de Rio" est venu à la rencontre de la nouvelle jeune génération. (Vidéo Webtélé2R)

Hugues Fresneau, responsable de l’association « La Pierre Blanche » qui accueille les Tibétains au bateau "Je sers" à Conflans Sainte-Honorine, a confié, le 2 novembre 2016,  au J2R l'état des lieux de l'accueil des réfugiés tibétains dans la Confluence.

A l’approche de l’hiver, la situation empire avec de nouvelles arrivées que personne, à notre niveau, ne peut empêcher : compte tenu des agissements de la Chine au Tibet, chaque jour des Tibétains fuient, en transitant souvent au Népal ou en Inde.

A l’heure des grandes annonces concernant les transports en commun en Île-de-France, le Comité Des Usagers - Rive Droite de la Seine (CDU-RDS) ainsi que deux autres associations ont interpellé la SNCF,  le STIF et les élus locaux des villes des lignes L, A et J du réseau Saint-Lazare. 

Pages

Publicité