Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Parti à 10 heures, et sous le contrôle des chronométreurs chevronnés de « De temps en temps Chronométrage », la première course de 12 km de Carrières-sous-Poissy était le moment de vérité tant pour les organisateurs et bénévoles que pour les 220 coureurs inscrits.

Anny Poursinoff, conseillère régionale sortante, tête de liste dans les Yvelines pour Europe écologie explique la doctrine des Verts et ses déclinaisons au niveau local. Enfin, elle dévoile la stratégie du deuxième tour des régionales.

Eddie Aït dénonce les propos tenus par Hughes Ribault et se moque de la campagne « show biz » de Valérie Pécresse et de David Douillet.

Archives J2R

C’est une première sur le marché français, une société canadienne, Demtec réalise une opération à grande échelle de logement social à ossature bois. Cet exemple pourrait-il être reproductible ici dans les Deux Rives ?

David Douillet et Eddie Aït, les deux étoiles montantes de la politique régionale, voire nationale, se sont lancés sur les sentiers de la campagne régionale. Au-delà de ce constat, un débat contradictoire s’impose entre ces deux politiques qui rencontrent, chacun à leur manière, une certaine reconnaissance du public. Eddie Aït lance un défi... et veut affronter David Douillet. La rédaction des Nouvelles a tenté de joindre, sans succès pour le moment, le double champion olympique et Député de la 12e circonscription.

Depuis que le tracé vert a été arrêté par le gouvernement, à l’automne 2006 pour prolonger la francilienne jusqu’à Orgeval, nos élus n’ont de cesse de promettre : qui veut plus de protections, qui désire un sous-fluvial à Fin d’Oise, qui un souterrain à Conflans, ou encore carrément un autre tracé… En fait, aucune de ces promesses ne se concrétise : la direction de l’équipement continue de travailler sur le seule tracé vert, sans protection supplémentaire pour les riverains. Mais pourquoi pas une autoroute plus large et payante ?…

La ville de Carrières-sous-Poissy se mobilise pour faire du développement numérique un dossier prioritaire... Pourquoi c’est toujours la ville d’Eddie Aït qui prend des initiatives de ce genre ?

La Communauté d’agglomération des Deux Rives, la ville d’Andrésy co-organisent le premier forum du territoire Seine-Aval dédié aux formations et métiers autour de l’éco-construction : rendez-vous le mardi 16 mars à l’espace Julien Green.

Quel sera l’impact sur le marché immobilier local de la construction de la A104 et du pont d’Achères ? A cause de ces projets routiers, certains tentent de vendre. Mais à quel prix ? Voici une offre d’agence qui frise la publicité mensongère ! A rire ou à pleurer, c’est selon...

Depuis des mois, les internautes de MEDIASEINE font circuler des rumeurs sur Eddie Aït, le Maire de Carrières et Conseiller Régional d’Ile-de-France. Ce dimanche le 21 février, Monsieur Aït se sent « victime d’un tract diffamatoire » et porte plainte !

Samedi 20 février au matin , deux villes de notre interco étaient au centre de la campagne des Régionales : Chanteloup et Andrésy.

Dans la ville de Pierre Cardo, la candidate PS locale, Estelle Rodes, était accompagnée de Benoît Hamon. Dans la ville de Hugues Ribault, la tête de liste yvelinoise, Anny Poursinoff, rencontrait le président du COPRA d’Andrésy, Roger Jacquot, pour apporter son soutien au combat contre la A104.

Le puissant collectif qui lutte depuis deux décennies contre le projet de la francilienne sur les Yvelines et le Val d’Oise (A104) profite des élections régionales pour passer à l’offensive médiatique. L’occasion à la nouvelle présidente du COPRA de se faire connaître.

Christiane Paravy nous a accordé une interview et revient sur ce dossier qui avance lentement et discrètement…

Le président du Conseil général a été accueilli le 18 février 2010 à la Communauté d’agglomération des Deux Rives de la Seine (CA2RS). En cohérence avec le message du 12 novembre 2009 dans les Deux Rives, Alain Schmitz, président du Conseil général des Yvelines a annoncé un investissement de 43 millions d’euros à moyen et à long terme. Les élus des Deux Rives étaient ravis d’apprendre cette bonne nouvelle.

Notre territoire est remarquablement représenté dans la liste Europe Ecologie yvelinoise. Les enjeux environnementaux sont aussi importants au moment où le territoire Seine-aval est concerné par des projets routiers majeurs (A104 et pont d’Achères) et par un développement économique porté par le futur port autonome d’Achères, véritable « Gennevilliers-bis ». Les menaces des espaces naturels à Poissy (ile des Migneaux), Carrières (île de la Dérivation) et Andrésy (projet immobilier sur l’Hautil) mobilisent aussi les populations locales. Dans ce contexte, les écologistes proposent une opération qui se veut à la fois visible et pédagogique.

La liste Europe Ecologie des Yvelines fait campagne autrement. Ils invitent les citoyens à les joindre à une journée vélo/campagne le samedi 20 février pour préparer le terrain de l’élection régionales de mars prochain. Les autres partis sont aussi actifs malgré un début de campagne assez terne... Le MODEM, le PS, qui avait déjà présenté sa liste Yvelinoise à Poissy, attendent le coup de bulldozer de l’UMP !

Pages

Publicité