Vous êtes ici

Carrières-sous-Poissy

Sakurako, originaire de Vilnus en Lituanie, est un artiste multidisciplinaire, travaillant dans le monde entier, surtout in situ. Actuellement elle est une artiste de longue date en résidence au Château Éphémère (à Carrières-sous-Poissy), travaillant en solo et en collaboration avec Phil Von. Elle dirige également une compagnie de danse-théâtre «Re-United Now-Here» en tant que directrice artistique et chorégraphe.

Samedi 11 mars 2017 à 15 h, salle Grelbin à Triel-sur-Seine, Triel Mémoire & Histoire vous propose, dans le cadre de l'Année Mirbeau, une conférence d'Elena Fornaro-Sandrone  Mirbeau et Adès, une amitié littéraire à Triel.

Samedi 11 mars 2017 à 15 h, salle GRELBIN à Triel-sur-Seine, TRIEL MEMOIRE & HISTOIRE et Elena Fornaro-Sandrone vous proposent une conférence « Mirbeau et Adès, une amitié littéraire à Triel»

De nombeux ouvrages sont disponibles sur Octave Mirbeau, notamment ceux très documentés et complets, réalisés dans le cadre de la Société Mirbeau. Les archives contiennent d'autres documents, simples mais évocateurs, tels la photo que nous publions.

La démagogie  est apparue avec la démocratie grecque, elle produisit très tôt ce (pré)clientélisme qu’on retrouve encore dans nos  démocraties modernes.

Symboliquement, la date du 1er mars a été choisie pour le lancement de la collecte ULULE : les généreux donateurs vont pouvoir faire un don. Le but est de récolter au moins 2000 € pour le montage d'un chantier de Jeunesse cet été à la Péniche de Triel. Le J2R s'est associé à fond sur cette démarche citoyenne et solidaire.  La Péniche a besoin de vous !

Après le succès de la journée de la Monnaie, l'association La monnaie le Louis sera sur votre marché, place Saint-Exupéry, le vendredi 2 mars. Le but est de continuer à sensibiliser les Carriérois à cette nouvelle monnaie locale qui a vu le jour le 18 février dernier à Carrières-sous-Poissy !

Pour voir gratuitement cette article, rendez vous sur le site de l'ASAEECC en cliquant ici.

Les Comédiens de la Tour de Triel-sur-Seine continuent à rendre hommage à Octave Mirbeau dans leur nouveau spectacle dans le cadre du centenaire de sa mort. Depuis le 17 février 2017, les Comédiens de la Tour ont joué quatre courtes pièces tirées de  « Farces et moralités » ; c’est un nouvel hommage à Octave Mirbeau, l’auteur dramatique dont le nom figure en bonne place dans leur répertoire dramatique. En coulisses, tout le monde s'agite afin de montrer un semblant de consensus pour rendre hommage à Mirbeau. Le grand absent est, toutefois,   la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise qui n'a pas daigné s'intéresser au patrimoine culturel de ce "territoire en devenir". Avec de tels artistes politiques, il nous faut vite un nouvel imprécateur comme Mirbeau !

INEDIT

Le J2R, comme les autres journaux locaux, a annoncé et relaté, avec enthousiasme, le lancement d’une nouvelle monnaie locale complémentaire. Mettant beaucoup d’espoirs dans cette initiative mais respectant la diversité des opinions de nos rédacteurs, nous publions un autre point de vue. Après un rappel historique et une sérieuse analyse géopolitique, les propos de notre chroniqueur humoriste ont, toutefois, un peu dérapé. Est-ce l’effet de quelques « pintes félines » qu’il a éclusées pour liquider les Louis qu’il avait acquis ? Rendez-vous dans six mois pour faire le point après les adhésions attendues de nombreux acteurs économiques.

La plaine entre Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine est devenue un dépôt, voire une décharge à ciel ouvert. Le terme "Wasteland" peut désigner cette friche qui est propice à un usage illégal par certains individus insensibles aux messages écologiques. Un riverain de Carrières-sous-Poissy a interpellé le J2R pour faire savoir aux autorités compétentes que la situation est devenue grave : certains produits phytosanitaires sont déversés dans la nature depuis début février. A cet acte déplorable s'ajoute l'exploitation insensible de la plaine par des soi-disant ferrailleurs qui ont converti cette friche en un véritable no man's land.

Webtélé 2R.

Tous ceux qui veulent une "révolution douce" se sont donné rendez-vous à la journée de la Monnaie, à Carrières-sous-Poissy le 18 février.

Les confrères du Courrier des Yvelines ont pris, le 15 février, le train de la commémoration de la disparition de l'écrivain Octave Mirbeau le 16 février 1917. Cents ans de solitude pour celles et ceux qui agissent pour un monde plus juste. Pierre Michel, président de la société Octave-Mirbeau, sise à Angers, rappelle les événements récents liés à l'année Mirbeau, initiative locale commencée par les municipalités de Carrières-sous-Poissy et de Triel-sur-Seine ainsi que par des acteurs locaux dont les Comédiens de la Tour.

En décembre 2014, le J2R avait diffusé un article concernant une délibération du conseil municipal de Carrières-sous-Poissy, portant sur l’attribution d’une subvention de 50 000 € à l’association AJC. Que de gâchis et une jeunesse sacrifiée !

La journée de la Monnaie se déroulera le samedi 18 février à l'Espace Louis Armand de Carrières-sous-Poissy de 10 h à 23 h. Elle sera consacrée à la monnaie avec des jeux, un agora, un spectacle et une conférence suivie d'un débat.

Durant les dernières quarante années, les villes ont été progressivement affectées par des mutations et par une crise de leur centre. Cette dernière provient, en partie, de l'explosion de l'offre des plateformes commerciales et d'autres avatars de la grande distribution. Paradoxalement, dans un contexte de pénurie de logements, les villes et notamment celles du nord des Yvelines sont confrontées au défi des centres-villes : faut-il laisser faire ou faut-il agir ? INEDIT

Pages

Publicité